Enfer et Tentations – Alixia Egnam

Synopsis :
Au Royaume Céleste, Gabrielle a beau se classer parmi les Anges les plus respectés et adulés, sa boulette la conduit tout droit en Enfer. La voilà condamnée à passer les deux cents prochaines années dans cet horrible endroit où tous les vices sont permis. Déterminée à purger sa peine sans se laisser corrompre, elle s’arme de courage, la tête haute. Mais l’Enfer regorge de tentations, dont la première porte le nom de Damian.
Lorsqu’on jette des paillettes dans les flammes, il ne faut pas s’étonner de créer des étincelles.

Mon avis
Me revoici avec le 3e livre dans le cadre du Prix des Auteurs Inconnus 2022, catégorie Imaginaire.
En effet, ce livre fait partie des 5 sélectionnés parmi plus de 70 extraits et il a été ma lecture du mois d’août pour le prix.
Enfer et Tentations n’est malheureusement pas dans mes lectures habituelles rien qu’à la lecture du pitch. Je n’étais donc pas très enthousiaste au début de ma lecture.

Un classement en Imaginaire qui n’a quasi pas lieu d’être
Enfer et Tentations, c’est une romance (enfin romance ++) mais clairement, au bout de 10 p, on sait plus ou moins ce qu’il va se passer, pas dans les détails, mais on sait très bien comment ça va finir (comme dans le téléfilm de 14 h sur TF1 ou M6)… La SEULE et UNIQUE raison pour laquelle le livre est classé en Imaginaire, c’est que les personnages sont des êtres célestes ou démoniaques (donc, ont une vie quasi-éternelle)… Il y a UN chapitre où on aborde un peu l’univers des Enfers et, on a une vague description du monde d’en haut… Des pouvoirs ? Limite inutiles et peu utilisés… Bref, le background est super lacunaire et c’est dommage, car ça aurait pu être intéressant à suivre.

Des clichés !
Pardon, mais c’est bourré de clichés !
Elle, Ange, blonde, plantureuse, un peu (beaucoup) naïve au début. Lui, Démon Tentateur, beau gosse, grand brun ténébreux. Déjà, là, j’ai soupiré. On ne parlera pas des autres personnages (tout à fait secondaires voire tertiaires sont toujours dans la veine des principaux) Ça joue au chat et à la souris et ensuite, au bout de 7 longs chapitres, ils se passent ce qui doit se passer… (oui, vous avez bien compris de quoi je parle.)
D’ailleurs, sur ce point, on est en 2022… la « sacro-sainte P » (je tiens à rester polie, il y a des enfants qui passent par ici), n’est pas l’unique chose qui produit du plaisir… (Je vais parler romance TV adaptée de livres… même dans Outlander ou dans Bridgerton (dont j’ai lu le 1er tome), c’est plus… enfin… Bref vous avez compris ! ) Parce que oui, ils font beaucoup la chose… Et chaque scène est quasiment identique (C’est lassant, pourtant, je croyais qu’un démon tentateur glissait à l’oreille d’une autrice de romances des scènes toujours plus… torrides…) désolée, mais même ça, c’est cliché de n’en rester que là-dessus…

Des personnages « plats » et des actions prévisibles
Les personnages sont assez prévisibles (même si Gabrielle est une « féministe » et veut changer des choses), ils n’ont, selon moi, pas assez de consistance. Comme dit plus haut, on sait ce qui va se passer, on sait comment ça va finir…
Le peu de rebondissements présents donne une impression de remplissage…
D’ailleurs, la relation entre Gabrielle et Damian est aussi plate… Ok, ils sont amoureux, mais la relation entre eux n’a l’air de se limiter qu’à coïter, bref, ce n’est pas développé du tout et encore une fois, c’est dommage, car une histoire d’amour ne se limite pas à vivre d’amour et d’eau fraîche pour traverser les siècles Clairement, la lecture n’a pas été un moment de plaisir. Alors certes, je n’aime pas spécialement la romance en littérature, mais s’il y avait eu, un petit truc en plus, ça serait sans doute mieux passé.

En conclusion,
Enfer et Tentations est une romance, elle aurait pu se passer dans le monde réel, que ça aurait été, pour moi, pareil. Il y a de grosses lacunes au niveau du background (univers, magie) comme des personnages (passé, pensées, interactions…)
Le livre se lit tout de même facilement, est relativement court (309 p en format papier) et est un one-shot. C’est peut-être un des rares points positifs, l’écriture de l’autrice reste fluide, mais elle mériterait de créer un peu plus de matière autour de son univers et de ses personnages.
Bref, si vous aimez les romances, ça pourrait vous plaire !

Pour aller plus loin : Le livre chez son éditeur, l’instagram de l’autrice

Tous les liens pour retrouver le PAI en cliquant sur les petits logos

D’autres avis chez mes copinautes du jury : Khufu, Mavilyly, Nancy, Voyage au cœur des livres

[TAG] Autrices incontournables en SFFF

Voilà bien longtemps, que je n’avais pas fait un tag !
Vert a remis le couvert avec un tag « incontournable ». En effet, après avoir fait tourner le tag des incontournables récents (depuis le début des années 2000) en SFFF, voilà qu’elle nous sort les autrices incontournables toujours en Imaginaire ! Évidemment, je ne pouvais pas ne pas participer, même si j’ai du réfléchir un bon moment. Effectivement, j’ai beau lire de plus en plus d’autrices, certaines ne font que passer ou sont trop « jeunes »/ n’ont pas assez été assez lue (chez moi) pour en faire des incontournables !

Pour expliquer ce tag, je vais me contenter de citer Vert

« Le principe est simple : présenter soit dix ouvrages écrits par des autrices et appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) soit dix autrices de littératures de l’imaginaire qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison. »

Je vais donc citer 10 autrices (par ordre alphabétique pour plus de simplicité) enfin… 7 puis 3, vous allez comprendre

Les 7 incontournables que j’ai déjà lu et que je suis !

Pauline Alphen
Alors Pauline Alphen ne produit pas que de l’imaginaire mais je l’ai découverte avec les Eveilleurs (dont j’attends toujours la suite et fin par n’importe quel moyen de production). Pauline Alphen c’est une écriture poétique, pleine de douceur, bref un petit bonbon à lire.
Sur le blog : Les Éveilleurs, tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, Gabriel et Gabriel, L’Odalisque et l’Éléphant

Gail Carriger
Contrairement à Pauline Alphen, Gail Carriger, ce sont des livres plein d’entrain, d’humour. Un univers foisonnant super réconfortant (et je pourris l’édition française de nous priver de ses livres pétillants ! Et mon niveau d’anglais n’est pas suffisant pour en profiter 😥 )
Sur le blog : Le Protectorat de l’Ombrelle, tome 1, tome 2, tome 3, tome 4, tome 5 ; Le Pensionnant de Mademoiselle Géraldine, tome 1, tome 2, tome 3, tome 4

Jeanne-A Debats
Découverte avec la novella La Vieille Anglaise et le Continent et diverses nouvelles ici et là notamment avec un certain vampire, je n’ai pas décroché et suis toujours curieuse de ses écrits (par contre IRL, la dame m’impressionne toujours)
Sur le blog : La Vieille Anglaise et le continent ; Métaphysique du Vampire , Testaments, tome 1, tome 2, tome 3 ; Eschatologie du vampire ; Plaguers

Estelle Faye
C’est une des autrices que j’ai découvert quand mon blog était encore jeune et que depuis je ne quitte plus. C’est une autrice caméléon qui excelle dans tous les genres, il y a toujours ce petit truc qui fait qu’on accroche, que ce soit jeunesse, adulte, fantasy ou même horrifique !
Sur le blog : La Voie des Oracles, tome 1, tome 2, tome 3 ; Un Éclat de Givre, Un Reflet de Lune, Widjigo, Porcelaine, L’Arpenteuse de Rêves

Mélanie Fazi
Je n’ai lu qu’un recueil et quelques nouvelles fantastiques de cette autrice. La plume est particulière mais elle est pour moi incontournable. Je suis de loin ses écrits n’ayant pas encore eu l’occasion de lire ses non-fiction.
Sur le blog : Serpentine

Morgan Of Glencoe
La « petite » nouvelle qui a su s’imposer comme incontournable. (Bon techniquement, Morgan of Glencoe est agenre, mais se définit comme auTRICE et le revendique ! ) Avec une série excellente, comme je n’en avais pas lu depuis si longtemps. Elle a le don pour créer tout un univers qu’on pourrait croire réel tellement il a de matière à lire et explorer !
Sur le blog : La Dernière Geste, tome 1, tome 2, tome 3

Rozenn Illiano
À nouveau, une autrice découvert au détour de nouvelles quand mon blog était tout jeune et une autrice que je suis depuis… avec un Grand Projet ! Un multivers passionnant, une autrice qui m’a fait aimé le « fantastique », qui arrive à me faire voyager dans un monde qui pourrait être le nôtre mais qui ne l’est pas. Ses romans ce sont aussi une esthétique particulière que j’apprécie beaucoup !
Sur le blog : Érèbe, Quand le Soleil s’éteint, Le Phare au Corbeau, Midnight City, 18.01.16, Fêlures, Notre Dame de la Mer, Le Rêve du Prunellier

Les 3 incontournables que je devrais lire (plus), parce que j’en entends beaucoup trop parler mais qui n’ont pas encore été (assez) lue !

Ursula K. Le Guin
Je n’ai lu que Lavinia de cette autrice, un livre totalement indépendant, et magnifique… Toutefois, bien loin de son si connu TerreMer et de sa bibliographie immense que j’aborderai peut-être un jour.
Sur le blog : Lavinia

Nancy Kress
Comme la précédente, je n’ai lu qu’une novella, bien loin de la quantité astronomique d’écrit existant. Mais la plume m’a intriguée et m’a donné envie d’aller voir plus loin.
Sur le blog : L’une dort, l’autre pas.

Elizabeth Vonarburg
Voilà des années que j’en entend beaucoup beaucoup de bien sans avoir mis le nez dans un seul de ses livres ! qui sait, un jour peut-être !