La Ville sans Vent, tome 2 : La Fille de la Forêt – Eleonore Devillepoix

Synopsis :
Alors que le froid s’abat sur Hyperborée, Lastyanax et Arka sont séparés. Le jeune mage a laissé derrière lui famille et amis pour se lancer à la recherche de sa disciple, partie retrouver ses racines loin du nord. Pendant ce temps, la conquête de la cité semble à portée de main pour le maître des lémures. Mais les projets mortifères de ses supérieurs vont faire vaciller ses plans… Parmi ces êtres aux destins entrelacés, qui prendra la tête de la ville sans vent ?

Mon avis :
Après avoir été bien surprise avec le tome 1, j’avais plus qu’envie de retrouver Arka et Lastyanax et surtout de connaitre la fin de cette histoire. Les diptyques sont tellement rares !

Des réponses
Le premier tome nous posait les base d’un nouvel univers avec ses règles. Il nous posait aussi un certain nombre de questions en plus de l’intrigue principale. Des questions qui trouvent toutes leurs réponses. On découvre ainsi les origines d’Arka et beaucoup de choses sur son peuple d’origine. On apprend à découvrir le Maitre des Lémures qui était très énigmatique dans le 1er tome, les liens qui unissent plusieurs personnages.

Des personnages ni blanc, ni noir
Comme souvent il y a des « gentils » et des « méchants » mais chacun des camps n’est pas parfait dans son rôle. Ils sont tout en nuances. En effet, une fois les cartes en mains, Arka se rend compte que tout n’était pas si « rose » chez les Amazones, alors que les inégalités sont plus que visibles à Hyperborée. Le Maitre des Lémures a aussi des raisons d’être ce qu’il est (même s’il n’est pas pardonnable). Tout le long de ce tome, on apprécie aussi l’évolution des personnages, notamment d’Arka qui tente de réfléchir un peu plus et Lasty qui devient moins procédurier.

En conclusion,
Un tome qui nous fait découvrir un univers en dehors d’Hyperborée et des personnages plus profonds. Le rythme est toujours soutenu entre enquête et action. Par contre je conseillerai toutefois de ne pas patienter trop longtemps entre les 2 tomes (une intégrale serait top en fait 😉 ) afin de ne pas avoir ce temps de latence quand on reprend le second tome.
Un plaisir à lire 🙂

La couverture encore une fois fort jolie

Article associé : Tome 1
D’autres avis chez : Loupiotte, …

La Ronde des Albums #9

On est à jour mais la sélection actuelle va rester un petit moment à la maison !

Récapépète : En fonction de nos emprunts (enfin ceux des minis) à la bibliothèque ou d’occasion où l’on reçoit des livres pour enfants, il y aura un petit article avec des minis chroniques  (et voilà même un petit logo 😉 )

Nouveau passage à la bibliothèque, très rapide, puisque Grand Flocon avait déjà 3 livres en réservation et que Petite Flocon a choisi très très rapidement ses livres !

On n’a même pas allumé la télé – Bénédicte Rivière & Maureen Poignonec – L’Élan Vert
En cette période (un peu) troublée, la TV est un peu (trop) allumé ! On a donc choisi cet album pour voir tout ce qu’on peut faire sans allumer la télé. C’est donc un très joli album plein d’imagination. On y trouve une double page avec ce que les enfants font avec leur imagination et la double page suivante la réalité dans la maison (pas toujours jolie jolie ! ) Un album plein de couleur et de douceur !

Il n’y a pas de dragon dans cette histoire – Lou Carter – Circonflexe
Voilà un livre qui était réservé de longue date. Grand Flocon voulait des histoires avec des dragons. Sauf que dans ce livre, notre Dragon ne trouve pas sa place, il en a marre d’être le vilain dragon, il essaie plein d’autres histoires mais il n’y a jamais de dragon dans les autres… Jusqu’au moment où … En bref une super histoire pour casser les préjugés !

Un Mot peut en cacher un autre – Virginir Chiodo – Millepages
Un livre choisi par Grand Flocon. Même si au final il est encore un peu petit pour tout comprendre. Il nous a permis d’introduire le fait qu’il existe des mots qui s’entendent pareil mais ne veulent pas dire la même chose du tout !

Moi j’adore Maman aussi – Elisabeth Brami & Lionel Le Nouanic – Seuil Jeunesse.
Un petit album assez mignon sur tout ce qu’on peut faire avec sa Maman (mais ça marcherait tout aussi bien avec un Papa ! )

50 surprises au Chateau Fort – Jean-Luc Bizien & Emmanuel Chaun – Gründ
Grand Flocon apprécie toujours autant cette série. Celui là était plus facile que les autres, on a donc pu le feuilleter plus longtemps pour résoudre les divers mystères des pages qu’on n’a pas vue !

T’choupi est trop gourmand – Thierry Courtin – Nathan
Encore une nouvelle aventure de T’choupi ! Cette fois-ci il va picorer par gourmandise mais rolala quand c’est l’heure de passer à table ! Un petit livre qui explique pourquoi on refuse de donner des gourmandises entre les repas !

Et voilà, on va devoir attendre la réouverture de la bibliothèque et on va lire et relire ceux qu’on a déjà à la maison ! (Donc la prochaine ronde sera surement à base de livre de la maison 😉 )