Gradisil – Adam Roberts

Synopsis :
Klara et son père, Miklós Gyeroffy, font partie des rares chanceux capables de se placer sur orbite par leurs propres moyens. Là-haut, un nouvel espace de liberté s’offre à eux, un vaste territoire vierge de toute règle : les Hautes-Landes. Mais, outre les riches excentriques, cette nouvelle frontière attire aussi de dangereux criminels, bienheureux de pouvoir échapper aux poursuites des autorités terriennes. C’est, sur trois générations, l’histoire de cette nation naissante qui nous est contée, une histoire inextricablement liée à celle de la famille Gyeroffy.

Mon Avis:
Alors voilà mon tout premier partenariat avec Livraddict et j’ai eu de la chance d’être choisie pour le tout premier partenariat avec Folio avec le livre Gradisil d’Adam Roberts.
De plus j’ai eu un vrai coup de chance car ce livre me tentait en librairie et je n’avais pas craqué, donc le recevoir a été une vrai aubaine pour moi 🙂
Bon passons maintenant à mon avis:

J’ai aimé/apprécié :
– Le personnage complètement déjanté de Klara qui pendant tout la première partie nous conte sa vie de « pionnière » dans ce nouveau monde que sont les Hautes-Landes et qui apparait ensuite dans la seconde partie par micro-périodes tout aussi déjantée
– Les différents points de vue (même si au début c’est un peu déroutant).

 Je n’ai pas aimé/J’ai moins apprécié:
– Les centaines (et je ne dois surement pas exagérer) de description de la vision de la Terre vu des Hautes Landes :  une ou deux fois ça passe, mais autant ça devient vite « lourd »
– Le personnage de Paul dans la seconde partie qui est (désolé du mot) chiant à pleurer toutes les 5minutes sur son sort.
-Le personnage central de Gradisil qui est sans sentiment, et qui ne pense qu’à l’avenir de sa nation, son seul vrai enfant.

 Je regrette
– qu’il n’y ait pas eu plus de passage « sentiments » comme lorsque Paul ou Slater sont en famille qui sont très agréables à lire pas comme l’apitoiement de Paul à longueur de pages
– la fin qui n’est pas assez « violente » à mon gout, surtout quand on voit le ressentiment, on voudrait plus de hargne, plus de douleur, plus de … (enfin vous me comprenez ^^)
– que la 3ème et dernière partie soit si brève et peu développée

 En conclusion :
J’avoue ne pas vraiment avoir apprécié ce livre, qui pourtant à la lecture de la 4ème de couverture et après lecture de la première partie m’enchantait.
La lecture parait longue et interminable : la répétition des descriptions de la Terre vu de là haut ne fait qu’alourdir la lecture, idem pour les plaintes constantes de Paul et j’ai envie de dire idem pour certain chapitre comme la « descente » de Slater. On a l’impression de ne pas avancer dans l’intrigue
Les 3parties sont tellement différentes au point de vue lecture comme au nombre de pages (dans l’ordre : 244, 404 et 111), on aimerait que certaines choses disparaissent et que d’autres soient plus développées.
Je trouve donc dommage que cette histoire basée sur des esprits de vengeance et la création d’une nouvelle nation soit si longue et si « lourde » à lire car l’idée était vraiment très bonne à la base.

Gradisil

 Je remercie tout de même une seconde fois Livraddict et Folio pour ce premier partenariat

https://i1.wp.com/www.livraddict.com/images/logos/livraddict_logo_middle.pnghttps://i1.wp.com/www.elbakin.net/images/logo-folio.png

Bonne Lecture

Publicités
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Dommage que ça ait été aussi dur à lire. J’avais lu des chroniques qui disaient que c’était bien mais qu’il fallait supporter les longueurs. En tout cas ce livre m’intrigue, mais je n’en ferai pas une priorité. 🙂

    J'aime

    Réponse
    • il y a de bons moments, l’histoire est intéressante, mais c’est si long qu’on est parfois découragé (j’ai somnolé pas mal de fois sur le livre, et quand ça arrive, c’est pas bon signe!)

      J'aime

      Réponse
  2. Euh…. Avec ton avis, et ceux que j’ai lu, je crois que je vais passer mon tour sur ce livre ^^’ Pourtant, le résumé me tentait bien…

    J'aime

    Réponse
    • oui ça va refroidir pas mal de monde, mais j’avoue que j’ai aussi lu les autres avis et quand tu lis, ils ont toujours cette critique de la longueur, vraiment dommage!

      J'aime

      Réponse
  3. Hello ma compagnonne de Gradisil ^-^

    Curieuse de voir ce que tu en as pensé, je ramène ma fraise ici 😉 C’est rigolo, j’ai trouvé les mêmes longueurs que toi (pas de manière aussi précise, je n’ai pas fait attention à la « chiantitude » de Paul ou autre, plutôt de façon lourde au niveau écriture), mais c’est justement ce que j’ai apprécié. Un truc consistant et un peu lourd… mais qu’au final j’ai apprécié (même si ça me surprend moi-même et que j’avoue également parfois avoir eu l’impression de faire du surplace…).

    Au fait, je souhaitais savoir ce que tu avais pensé au passage intitulé (ATTENTION LES GENS QUI LISENT : SPOIL) Slater : une mort. Je ne sais pas si tu l’as apprécié, mais il illustre vraiment bien mon sentiment sur ce livre. Au début, je l’ai trouvé un peu longuet, et puis plus ça allait, plus j’ai trouvé que l’auteur développait un truc de fou (en plus d’être complètement avec Slater ^-^). Et les descriptions vu des Hautes-Landes… en fait bizarrement, moi qui ne suis pas très espace, je les ai trouvées… poétiques, à défaut de mot plus approprié.

    Bref, dommage que tu n’aies pas pris plus de plaisir que ça – mais en même temps je comprends tout à fait ta critique. Je pense qu’avec Gradisil, ça doit être « love or hate » ^-^

    J'aime

    Réponse
    • bah j’ai aimé le livre, mais les longueurs m’ont gentiment fait comprendre qu’il n’était pas pour moi du coup ya beaucoup plus le coté « mwé bon bah c’est chiant, c’est long, j’aurais voulu plus d’action, mais j’en ai pas eu, ma foi tant pis, ptet pour la prochaine ^^ » qui est ressorti dans mon avis.

      Mais pour les descriptions de la Terre, j’avoue qu’elles sont « poétiques » mais il y en a de trop (je suis assez habituée aux livres dans l’espace aussi ça doit être pour ça ^^)

      sinon SPOIL LES GENS (NE LISEZ PAS LA SUITE) : hum CE passage il est euh… long, et il a le culot de ne pas crever celui là, j’étais là en tournant les pages… c’est quand qu’il meurt? (pas que je n’aime pas le personnage, au contraire parce que je l’apprécie beaucoup ce militaire US) mais c’est abusé le surplus de détails (n’empêche j’ai eu très mal pour lui et c’est super réaliste) et qu’au final bah nan il s’écroule sur une vache violette en Chine (mini référence à Milka en passant 😉 ) Je trouve qu’un chapitre entier consacré à ça, c’est un peu trop (un demi chapitre aurait pu suffire mais ce n’est que mon avis)

      Voilà 🙂

      J'aime

      Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :