Contes Chinois – Collectif

Synopsis:
Connaissez-vous l’histoire du festival de pipeaux ou de la grenouille qui devient empereur? Avez vous entendu parler de Lu ban, premier maître des charpentiers?

Pour rencontrer ces personnages fantastiques et découvrir leurs incroyables histoires, ouvrez grand les oreilles et écouter la voix du conteur chinois…

Mon avis :
C’est dans le cadre du challenges des littérature de l’imaginaire des cinq continents que j’avais craqué sur cet imposant livre de contes, n’y connaissant fictre rien en littérature de l’imaginaire asiatique.
Apprenant il y a peu que ledit challenge fermait ses portes aux inscriptions, je me suis donc dit qu’il faudrait aussi penser à avancer de mon coté, voilà donc chose faite.

 J’ai aimé/J’ai adoré:
– la couverture « tape-à-l’œil » rouge avec son dragon et son titre ettant toute suite les choses en place : la Chine!
– les divers contes, étant friande de ce genre d’histoires, je ne pouvais pas me refuser d’élargir mes connaissances avec ces 22 contes.
– les illustrations de Renata Fucikova présentes dans ce livre qui sont un vrai plus pour ce livre, elles sont totalement en harmonie avec le style et les descriptions, toutes très colorées comme le laisse entendre les différents textes.
– la carte en toute fin de livre, permettant de situer les différentes régions où se situent les contes (au début de chaque conte il est noté juste en dessous du titre de quelle région le conte est originaire).

 Je n’ai pas aimé/J’ai détesté :
– le format : le papier et la couverture sont épais et le livre est sous la forme d’un pavé presque carré, avec une tranche de plus de 4cm, c’est donc difficile à prendre en main. Peut-être qu’en le faisant plus grand et moins épais il aurait été plus maniable mais il y aurait sans doute eu moins d’illustration [le pour et le contre] et je n’aurais pas été contre un petit ruban (rouge) accroché à la tranche pour faire un marque page [mais là c’est du chipotage puis qu’il y a une jolie table des matière en début de livre]

 Je regrette :
– hormis le détail précédent en « j’aime pas » rien du tout

 En conclusion :
Un livre riche par ses histoires que je ne connaissais absolument pas, des illustrations pleines de couleurs dans la tradition des dessins chinois, mais un volume encombrant qui peut être gênant (là je pense surtout aux mamans qui lisent des contes avant de coucher leurs enfants ^^)

https://i0.wp.com/img9.imageshack.us/img9/825/livre013.jpg

Ce livre a été lu dans le cadre du challenge Littérature de l’imaginaire des 5 continents

4/5

Bonne Lecture

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :