Le Clairvoyage, tome 2 : La Brume des Jours – Anne Fakhouri

Synopsis :
« J’ai grandi et je ne t’aime plus. »
Clara, à la recherche de sa tante enlevée par les fées, a passé la porte entre notre monde et celui de la féerie.
Une invasion de Cauchemars, un oncle séduisant, des sylphes écervelés, un lutin susceptible… rien n’est simple, pas même les prédestinations amoureuses organisées par l’excentrique grand-tante Coucou.
Dans ce monde fabuleux où l’aventure guette à chaque pas, un seul mot d’ordre : « Pas sans combattre ! »

Mon avis:
En voilà une bonne suite! une suite (et fin) qui ne s’est pas fait attendre! Et pour ça, je dois remercier encore une fois Lelf pour m’avoir envoyer le dyptique (duologie?) en entier ^^, pas besoin d’attendre des mois avant de céder à l’appel de la suite 😛 (qui en plus ce faisait pressant!)

J’ai aimé/J’ai adoré:
– commencer ce livre comme si je n’avais pas fermé le premier, car en effet, les premières pages sont la suite directe du tome 1
– voir évoluer la jeune Clara plus rapidement que dans le tome précédent
– le monde de la Brume des Jours, rempli de pièges, de légendes et de personnages tous très intéressants (même si, pour certains, on ne fait que les « effleurer »)
– la couverture, avec toujours cette ambiance floue où on trouve un nouveau détail à chaque regard!

Je n’ai pas aimé/J’ai détesté :
– le chapitre XI (Le Cours du Temps) qui porte horriblement bien son nom mais qui m’a laissé un drôle d’effet : Où suis-je? Que se passe-t-il? De qui parle-t-on? Pourquoi je ne comprends plus rien? C’est à ce moment que j’ai posé mon livre et que j’ai remis mes idées en place, j’avais peur que ce chapitre ne soit que le début d’une suite incompréhensible pour moi, mais heureusement tout ce chapitre s’éclaire peu à peu par la suite (ouf!) et la suite redevient beaucoup plus clair (Était-ce un entract incompréhensible?)
– la phrase sur la 4è de couv qui m’a rendu triste, aussi bien la lisant sur la 4è qu’en la trouvant dans le texte (faut pas dire ce genre de chose, je suis émotive!)

Je regrette :
– de l’avoir lu si vite parce que cette fois c’est bien fini :’S et c’est toujours triste de laisser nos héros voguer à leur vie!

En conclusion :
Une suite pertinente et pleine de rebondissement, un monde que l’on découvre, qu’on apprécie mais où l’on passe assez rapidement (je me serais bien attarder dans la forêt de Frayme), une fin presque innattendue (j’avoue je m’attendais pas vraiment à cette fin, j’imaginais autre chose! [mais après une petite discussion avec l’Auteure, je comprends mieux son choix])
Une lecture que je recommande 🙂

Mon avis sur le tome précédent : Le Clairvoyage.

Bonne Lecture

Advertisements
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. Un excellent diptyque qui m’a aussi offert un excellent moment de lecture.

    J'aime

    Répondre
  1. FAKHOURI Anne – Le Clairvoyage ~ La brume des jours, tome 2 | Livrement

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :