Darwinia – Robert Charles Wilson

Synopsis :
Mars 1912, l’Europe et une partie de l’Angleterre disparaissent subitement, remplacées par un continent à la faune et à la flore non terrestres que l’on ne tarde pas à nommer la Darwinie. Pour le jeune Guilford Law, cette tragédie n’a rien d’un miracle ou d’une punition divine ; plutôt une énigme que la science pourra un jour résoudre. Fort de cette certitude, il va tout sacrifier pour faire partie de la première grande expédition d’exploration destinée à s’enfoncer au cœur du continent inconnu ; une expédition qui, de mort violente en mort violente, le mènera plus loin qu’il ne pouvait l’imaginer…

Mon Avis:
Lors de l’opération 10ans Folio SF, je me suis permise de m’offrir mes premiers R.C. Wilson donc j’ai entendu du bien surtout pour Spin (qui est quelque part dans ma PAL ^^) afin de pouvoir lire le recueil O10sée.
Darwinia
, une titre intriguant qui a trouvé une place dans ma PAL plus rapidement que la lecture de ce roman!

J’ai aimé/J’ai adoré:
– l’idée de base  : la disparition d’un pan de continent par un autre totalement vierge
– les quelques pages d’explorations de la Darwinie qui ne sont pas sans rappelés les romans de Jules Verne
– la couverture qui m’a fait penser à une représentation de la découverte de l’Amérique
– les personnages de Tom Compton et de Guilford Law

Je n’ai pas aimé/J’ai détesté :
– être totalement perdu lors du premier « Interlude » qui est vraiment incompréhensible et qui sort totalement du cadre « découverte du nouveau continent » et qui nous amène dans une autre dimension
– ne presque plus rien comprendre/ne plus arriver à suivre vraiment le fil conducteur de l’histoire avec les histoires qui nous racontent d’où vient vraiment le « nouveau » continent et les changements de personnages qui finalement ne sont pas utiles.

Je regrette :
– de m’être perdue dans ce livre qui pourtant me passionnait dans la première partie puis d’être totalement déboussolée au fur et à mesure que l’histoire avance.

En conclusion:
Un livre vraiment surprenant/étrange/bizarre qui laisse une impression de « j’ai  rien compris » et même à tête reposée je n’arrive pas à me dire si j’ai aimé ou non ce livre, tout ce que je sais réellement c’est que j’ai mis presque 2 semaines pour venir à bout de ses 444pages.

Bonne Lecture

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Dommage que t’aies pas plus aimé que ça. Mais tu verras quand tu liras Spin, c’est quand même nettement moins bizarre 😉

    J'aime

    Réponse
  2. Ah, j’ai horreur des livres où l’on arrive pas à savoir si il nous plait ou pas ! ^^ En tout cas la couverture est magnifique ! =)

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :