Le Journal Intime d’un arbre – Didier Van Cauwelaert

Synopsis :
« On m’appelle Tristan, j’ai trois cents ans et j’ai connu toute la gamme des émotions humaines.
Je suis tombé au lever du jour. Une nouvelle vie commence pour moi – mais sous quelle forme ? Ma conscience et ma mémoire habiteront-elles chacune de mes bûches, ou la statuette qu’une jeune fille a sculptée dans mon bois ? Ballotté entre les secrets de mon passé et les rebondissements du présent, lié malgré moi au devenir des deux amants dont je fus la passion commune, j’essaie de comprendre pourquoi je survis.
Ai-je une utilité, une mission, un moyen d’agir sur le destin de ceux qui m’ont aimé ? »

Mon avis :
Voilà un livre qui m’intriguait (malgré qu’il soit loin de mes lectures habituelles) ceux qui me connaissent, savent pourquoi, pour les autres bah… suffit de savoir que je suis en « formation forestière ».
Donc après avoir lu la 4è et quelques avis sur le sujet, j’ai tenté l’aventure de suivre l’histoire de ce poirier écrit par un homme dont je suis incapable de prononcer le nom >.<.

J’ai aimé/J’ai adoré :
– le style : j’ai trouvé ça très joliment écrit, fluide, presque poétique, me faisant rêver.
– suivre les « aventures » d’un poirier, revivre son histoire, rencontrer les personnages célèbres ou non qui ont, un jour, croisé son jardin et voir ce qu’ils ont pu faire sur/sous lui.

Je n’ai pas aimé/J’ai détesté :
– la trop grande humanisation de l’arbre :  il a des sentiments, ok je veux bien c’est un roman, tu écris ce que tu veux dedans mais évite le mielleux, ça devient indigeste au bout de quelques chapitres. Idem pour les divagations un peu trop euh… divagantes.
– suivre un peu trop les personnages qui ont croisé la vie de l’arbre, surtout les derniers : autant j’ai trouvé intéressant de revivre son histoire et les dialogues qu’il y a pu avoir sous son houppier, autant suivre les aventures de Manon et Yannis m’a légèrement blasé, même si cela fait parti de l’histoire de l’arbre, j’ai trouvé ça un peu beaucoup hors contexte.

Je regrette :
– de ne pas avoir eu plus de l’arbre en lui même, plus de sensation arboricole, plus de « sauvage’. Tristan, notre poirier, est en effet trop humain pour être réellement un arbre, même si les quelques accroches nous parlant de son fonctionnement sont bien foutues car l’auteur s’est bien documenté.

En conclusion,
Une histoire qui démarre plutôt bien mais qui est allé en me déplaisant parce que n’étant plus suffisamment « arboricole ». Un livre qui devient plus l’histoire d’un homme conté par un arbre que réellement l’histoire d’un arbre conté par un homme. Bref, j’avoue que j’ai été déçue par ce livre, car en n’en ayant entendu/lu beaucoup de bien, j’ai sans doute été influencé. Même si j’ai eu un peu de mal à le finir.

Bonne Lecture

Publicités
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Marrant, parce que moi j’en avais pas entendu de bien, au contraire… J’étais d’ailleurs étonné que tu le lises, même si ça parlait d’arbres… Relis les passages avec les Ents dans Tolkien ce sera mieux je pense 😛

    J'aime

    Réponse
    • Bah voilà, j’ai pas du lire les bonnes chroniques avant de me lancer, mais c’est pas grave ^^
      Hum je suis déjà dans l’histoire de Bombadil 😛 on verra pour une autre fois pour les Ents, mais en effet, la prochaine fois où je veux des arbres bien, je ferai ça ^^

      J'aime

      Réponse
  2. Je l’ai lu et je n’ai pas aimé… Comme toi, je trouve que l’histoire de Manon et Yannis est un peu lassante

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :