12 mois – Mari Okazaki

Synopsis :
Nous sommes dans la préfecture de Merino, quelque part au Japon. Là, vivent Tosachi, une jeune fille joyeuse et pleine d´entrain, Dorimi, déléguée de la classe, Merino, qui a des ailes dans le dos et bien d´autres encore. Tous ont un caractère bien à eux et sont parfois même un peu étranges. Un jour, un garçon arrive d´une autre école, apportant avec lui l´été…
Le présent volume contient également une courte histoire qui se déroule au cours d’une nuit de printemps, au moment d’un changement de saison mais aussi d’un déracinement.

Mon avis :
Comme très souvent je n’ai pas spécialement d’avis tranché sur les manga et quand je passe chez de.w elle m’en prête toujours une fournée parce qu’ils sont beaux, parce que je dois découvrir l’auteur, parce que l’histoire est profonde, parce que… il y a toujours mille raisons pour que je reparte avec quelques livres à lire à l’envers!

J’ai aimé / J’ai adoré :
– que ça soit une série ultra courte (bah oui 2 tomes ça va vite!)
– les dessins, j’ai beaucoup apprécié le trait de Mari Okazaki, même si lorsque de.w me l’a proposé je me suis dit que je n’allais pas aimé les dessins!
– l’histoire. Je ne suis pas trop histoire d’amour, mais ici c’est à la fois touchant et amusant selon les personnages. Tosachi m’a fait rire, Mérino m’a fait sourire et Dorimi m’a peinée. On y découvre des personnages qui découvrent l’amour (quitte à ce que ça soit douloureux). Le ton est toujours léger mais c’est vraiment touchant.
– les notes en fin de tome sur quelques points expliqués sur des coutumes ou des mots typiquement japonais.
– Les nouvelles. C’est assez bizarre mais l’histoire principale ne se déroule que sur un tome et demi. Le reste est comblé par des nouvelles, toujours sur le thème de la découverte de l’amour, mais dans un milieu différent.
– Le milieu/l’univers justement. Une campagne un peu onirique ou les saisons défilent comme des rêves. Contrairement aux nouvelles qui se déroulent à Tokyo.
– Les « chapitres » centrés plus sur les sentiments d’un personnage que d’un autre, permettant d’alterner les points de vue.

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté:
– Rien 🙂

Je regrette :
– Rien ici non plus!

En conclusion,
Un joli dyptique avec un thème traité sans mièvrerie dégoulinante. Des questions justes et parfois amusantes. Un joli dessin. Une très jolie découverte 🙂

Une lecture qui me permet de retirer 2 tomes et une série à mon Fin de Série et d’avancer d’un petit pas dans mon challenge Manga 🙂

Bonne Lecture

Publicités
Poster un commentaire

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :