Serpentine – Mélanie Fazi

Synopsis :
Une aire d’autoroute qui devient un refuge à la nuit tombée. Une ligne de métro où l’on fait d’étranges rencontres. Un restaurant grec dont la patronne se nomme Circé. Une maison italienne où deux enfants croisent un esprit familier. Tels sont les décors du quotidien où prennent racine ces dix histoires. Dix étapes, et autant de façades rassurantes au premier abord… mais qui s’ouvrent bientôt sur des zones troubles. Car les lieux les plus familiers dissimulent souvent des failles, écho de ces fêlures que l’on porte en soi. Il suffit de si peu, parfois, pour que tout bascule.

Mon Avis :
Suite à la LC sur l’antho des Imaginales avec Blacky, nous avions abordé Mélanie Fazi et j’ai avoué ne connaitre d’elle que les nouvelles parues dans les antho et son travail de traductrice (elle est notamment la traductrice de Brandon Sanderson, c’est grâce à elle si Brandon nous fait rêver :P). Black m’a donc proposé de me prêter un des recueils de Mélanie Fazi qu’il possède afin de découvrir sa plume. Serpentine a donc atterri chez moi fin août pour être grignoté par la suite.

J’ai aimé / J’ai adoré :
– la taille du livre… Oui pour un Bragelonne, je m’attendais à un grand et gros format mais en fait c’est un moyen format ou semi poche, qui rend le livre confidentiel et pas hyper tape à l’œil. Parfait pour ce qu’il contient.
– le couverture : Simple, légèrement floue, avec un médaillon un peu sombre.
–  Mémoire de plantes aromatiques. Cette nouvelle raconte les retrouvailles de Circé et Ulysse. Aimant beaucoup la mythologie gréco-romaine, je n’ai pu qu’adorer cette nouvelle.
Le Faiseur de pluie. Une nouvelle en Italie qui nous rappelle les racines de notre auteur. On y sent tout l’amour pour le pays et j’ai apprécié la poésie de cette histoire.
– l’ambiance dans la plupart des nouvelles même si parfois je l’ai trouvé un peu oppressante (notamment dans Mathilda ou Petit Théatre de rame) J’ai aimé grignoté les nouvelles.

Je n’ai pas aimé/J’ai détesté :
– espacé trop longtemps les nouvelles parce que comme dit précédemment l’ambiance est parfois oppressante et que juste avant le dodo (moment où je lis principalement) c’est pas forcément la meilleure idée

Je regrette :

En conclusion,
Une découverte intéressante de la plume de Mélanie Fazi, cependant l’ambiance m’a un peu laissé sur le bord de la route. J’ai beaucoup aimé mais je ne lirais pas ça tous les jours. Une de temps en temps me suffit amplement au final. En tout cas, je remercie Blacky pour le prêt qui m’a fait découvrir une auteure que je connaissais à peine 🙂

D’autres avis chez : El Jc, BlackWolf, Lelf, Julien Naufragés, Olya, Lynnae, Tigger Lilly, Spocky

Et une de plus pour le JLNN 😀

logo33/6

Advertisements
Poster un commentaire

11 Commentaires

  1. Je l’ai dans ma P.A.L, tous ce que tu en dit me donne envie de le sortir très vite, puisqu’il a l’air d’avoir tout pour me plaire, en particulier son ambiance particulière 😀

    J'aime

    Répondre
    • c’est marrant de voir que ce qui me déplait pourrait plaire à d’autre.
      en tout cas je te souhaite une bonne découverte avec Mélanie Fazi ^^

      J'aime

      Répondre
  2. Forcément, vu que je n’aime pas les nouvelles, je ne suis guère tentée…

    J'aime

    Répondre
  3. Bouh elle n’aime pas les nouvelles, brûlez-la !
    (je plaisante hein :D)

    Je garde un bon souvenir de ce recueil, Mélanie Fazi sait écrire du vrai fantastique qu’on garde longtemps en tête. J’ai son Notre-Dame des écailles à lire pour ma part…

    J'aime

    Répondre
    • Bah du coup j’ai discuté avec Black hier, et il m’a dit que Notre-Dame des Écailles m’aurait ptet plus plu
      mais c’est vrai que ses histoires te collent à la peau après les avoir lu

      J'aime

      Répondre
      • Je suis d’accord. C’est une ambiance bien particulière, un peu flippante, et sans doute que c’est un peu tout ou rien, on accroche, ou on accroche pas 🙂

        J'aime

        Répondre
  4. C »est un livre que j’aimerais bien découvrir, depuis un moment d’ailleurs, il faudrait que je me décide à l’acheter tout de même ^^

    J'aime

    Répondre
  5. J’aime beaucoup l’objet-livre moi aussi (couverture comprise) Huhu c’est vrai que cela peut se révéler oppressant mais aussi lire de manière assez rapprochée permet d’être engloutie. Toutes ne m’ont pas touchée de la même façon…

    J'aime

    Répondre
  6. Content finalement que ce livre t’ait plu. C’est vrai que els nouvelles sont assez sombres et oppressantes et je comprends que ça puisse pas donner envie de tout lire d’un coup mais je trouve que l’auteur possède une plume magnifique.

    J'aime

    Répondre
  7. Des nouvelles assez sombres. J’avais beaucoup apprécié 🙂

    J'aime

    Répondre

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :