Spicilège de Nouvelles #2

Le retour du spicilège!

Récapépét’ : Spicilège « vient du latin spicilegium, action de glaner ; de spica, épi et legere, choisir.  » (cf wiki), terme désuet et qui signifie aussi « recueil, anthologie, choix, miscellanée, … » et donc qui colle parfaitement à l’idée d’un article avec plein de nouvelles en vrac dedans. Et dernier point méga super important dans le choix du nom de la rubrique, spicilège, ça rime avec Neige!

Tous les soirs depuis un moment je me dis que je vais l’écrire et, faute de temps, de papotage avec les copains, de « j’aipasenviecesoir, j’aiunemigraine », de « enfaitjevaislire[d’autres nouvelles] »… Bah voilà je repousse et les nouvelles s’entassent. Je vous propose donc aujourd’hui un nouveau spicilège et il va falloir que j’apprenne à les écrire au fur et à mesure de mes lectures 🙂
C’est parti 🙂 avec tout plein de nouvelles, d’auteurs exclusivement français

Le journée d’un Journaliste américain en 2889 – Jules et Michel Verne
Au hasard de mes pérégrinations dans les librairies virtuelles, à la recherche de titre de Jules Verne inconnu, je suis tombée sur ce titre, que je croyais être un roman, mais non c’est une nouvelle, soit! Curieuse, je l’ai tout de même lu, en commençant par la préface proposée avant la nouvelle qui nous explique pourquoi Père et Fils Verne sont les auteurs.
Une nouvelle forte impressionnante! En effet, écrite au temps des Verne, elles nous montre le quotidien d’un journaliste certes, mais du monde en 2889 qui en y regardant de plus près ressemble pas mal à notre XXIè siècle! On peut y trouver une sorte de Skype, des transports en communs à grande vitesse, des découvertes martiennes… J’ai trouvé ça vraiment intéressant de voir comment pouvait être imaginé notre futur tout en regardant mon présent avec un petite dose de passé (roh les beaux chapeaux!)
On notera aussi que les illustrations sont juste parfaites (oui des illustrations, comme des gravures ^^).
Ah et un dernier détail important! La nouvelle est en 2 fois dans le fichier : une première fois en français et une deuxième en anglais (version originale de la nouvelle). Mais par flemme, je n’ai lu que la version française (zut c’est Verne quoi! c’est Français! (oui je fais ma chauvine))

Dahut – Hélène Marchetto
Alors j’ai pris cette nouvelle en pensant au dahut/darou (ou comme vous voulez l’appeler par chez vous), je ne m’attendais franchement pas à me retrouver avec l’histoire d’une demoiselle au nom de Dahut appartenant à la mythologie. Malheureusement, cette très courte nouvelle n’a pas su me convaincre. Je suis passée totalement à coté (et dès la première page) et je n’ai pas tout compris… Une relecture s’imposera peut-être!

Nuit de Visitation – Lionel Davoust
Après la déconvenue précédente, il me fallait une valeur sure alors j’ai dégainé ma nouvelle de Davoust (offert lors de ma 1ère participation au JLNN 😀 ) issue de l’anthologie Contrepoint et dont l’histoire se déroule dans le monde de Léviathan (univers fantastique qu’il me tarde de découvrir [bientôt, bientôt]). J’ai commencé cette nouvelle sans trop connaitre le sujet. J’ai eu un peu de mal à la lire (surtout les premières lignes à cause de mon histoire personnelle qui fait que je suis très sensible à certaines choses). Mais une fois, ce détail passé, comme toujours j’ai été emporté. J’ai beaucoup aimé cet univers réaliste avec une pointe de fantastique et ce pardon proposé.

L’IA qui écrivait des romans d’amours – Olivier Paquet
Toujours curieuse de découvrir de nouveaux auteurs, j’aime grappiller des nouvelles de ceux-ci afin de les tester et voir si j’accroche ou pas.
Cette histoire nous fait réfléchir sur des questions éthiques, telle que le droit à la vie/à la mort mais aussi nous fait faire face à une SF pas si loin de la réalité avec un IA (Intelligence Artificielle) avec une conscience… J’ai eu en tête Robots en lisant cette nouvelle, à cause de l’évolution de la technologie à conscience. J’ai été extrêmement touché par Ancholie, par son évolution, sa résignation, ses émotions… Je n’aurais pas aimé être l’IA qui écrivait des romans d’amour… mais j’ai découvert une écriture qui m’a beaucoup plu et je retenterai surement un jour de lire autre chose d’Olivier Paquet

Paysage avec Intrus – Jean-Claude Dunyac
Une nouvelle un peu bizarre, mais qui m’a beaucoup plu. Une histoire fantastique qui nous laisse un gout de « Bah zut, j’ai loupé un truc », mais qui m’a un peu fait penser à une histoire de Gulliver 🙂

Glamour über Alles – Eric Holstein
Une nouvelle étonnante qui nous fait voyager dans le monde impressionnant du soap (mais si vous savez, les Feux de l’Amour, Dallas… ) à travers Flint/Trevor, on suit sa déception, son dégout, son incompréhension, jusqu’à sa renaissance/décadence quand il se voit dans l’écran et devient un vrai acteur de soap… De l’ascension à la chute ou l’inverse, le tout est très bien amené au point qu’on veut nous aussi voir ce qui se cache derrière le décor en bois et en carton!

Et voilà pour ce nouveau spicilège d’auteurs français (presque exclusivement masculin 😮 )
Bon sinon va me falloir un mini logo pour les spicilèges!

logo3

et un de plus pour le JLNN 😀
5/6

Publicités
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Merci je n’avais pas la nouvelle d’Olivier Paquet !!
    Tu m’as bien donné envie de découvrir la nouvelle d’Eric Holstein aussi, elle attend dans ma liseuse.
    J’avais beaucoup aimé Nuit de visitation, d’ailleurs je lis Léviathan en ce moment, et par contre Dahut en effet, pas trop accroché. Et Dunyach, passée complètement à côté !
    Merci pour ce spicilège !

    J'aime

    Réponse
    • ah chouette tu vas découvrir la nouvelle de Paquet alors 🙂 (très prenante!)
      chuuut pour Léviathan (bientôt bientôt pour moi)
      Celle d’Eric Holstein, c’est un peu O.o WTF et MDR en même temps 😛 (pour résumé à l’extrême) mais c’est tellement bien foutu que ça passe tout seul ^^
      celle de Dunyach, il me manque quelque chose, mais je retenterai de lire des trucs de lui 🙂

      J'aime

      Réponse
      • ah je me suis gourée, c’est Dieu vu de l’intérieur que j’ai lu de Dunyach !

        J'aime

        Réponse
        • ah bah alors!
          je l’ai aussi celle là, (mais pas dans mon liseur) faudra que j’essaie aussi tiens 😛

          J'aime

          Réponse
  2. Oh mince, « Dahuté avait un nom pour me plaire 🙂 Je ne m’y risquerai pas, je suis trop difficile sur ce format.
    Purée tu carbures aux nouvelles, dis 🙂

    J'aime

    Réponse
    • j’en lis beaucoup les weekend où je vais chez mon chéri.
      Je prends pas mon livre (souvent un grand format et ça passe pas dans le sac de WE) du coup j’embarque la liseuse et je lis des trucs courts (pour pas m’embrouiller avec le livre en cours ^^) donc forcément ça implique des nouvelles à gogo 😛

      J'aime

      Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :