Spicilège de Nouvelles #3

Récapépét’ : Spicilège « vient du latin spicilegium, action de glaner ; de spica, épi et legere, choisir.  » (cf wiki), terme désuet et qui signifie aussi « recueil, anthologie, choix, miscellanée, … » et donc qui colle parfaitement à l’idée d’un article avec plein de nouvelles en vrac dedans. Et dernier point méga super important dans le choix du nom de la rubrique, spicilège, ça rime avec Neige!

Me revoici donc avec un troisième opus du Spicilège (et toujours sans logo/image, mais je le ferai bientôt ^^) Au menu du jour, beaucoup d’incompréhension et de déception dans le monde du fantastique, un peu de SF, mais pas trop, mais deux chouettes découvertes au milieu de tout ça!

– Portrait d’un Starter – Lissa Price (SF)
Une nouvelle sensée donner envie de se lancer dans la série Starter. Le concept est intéressant. Plutôt que d’avoir un extrait, on a une nouvelle inédite, disponible uniquement en numérique (euh oui mais ceux qui lisent pas en numérique? surtout quand les tomes sont en format papier). Bref, je n’ai pas accroché plus que ça, tout juste été intéressé parce qui pourrait se passer sans vouloir aller plus loin… Au final, c’est pratique d’avoir une nouvelle pour se donner une idée sur le roman à suivre!

– Émancipation – Southeast Jones (issu du recueil Fin(s) du Monde des Artistes fous associés) (SF)
Il ne faut pas être claustrophobe pour lire cette nouvelle. Enfermé, emmuré, notre « héro » a tellement peur des gens et de l’extérieur qu’il ne sort plus de chez lui, qu’il fait ses courses sur internet… Un comportement effrayant pour ma part. Jusqu’au jour où… il sort. Était-ce la fin du monde ou le début d’un monde nouveau?

– Ombre – Edgar Allan Poe (Fq)
Ma première lecture de Poe. Pour une première, je suis gâtée, j’ai eu le droit de retourner dans l’Antiquité greco-romaine lors d’une période de peste qui n’a pas l’air de perturber plus que ça le narrateur et ses amis. Par contre pour le coté fantastique, on repassera, j’ai pas tout compris. ça monte, ça monte, ça monte et pfiou comme un soufflé.

– Dieu vu de l’intérieur – Jean-Claude Dunyach (SF)
Je commence sérieusement à apprécier l’écriture de M’sieur Dunyach, même s’il me laisse toujours ce petit goût de « et après ya quoi ». Oui j’ai sérieusement du mal avec les fins un peu ouverte. Par contre j’ai adoré être plongée dans un univers real SF au milieu des chercheurs, de leur vie, de leur travail, ça m’a un peu fait penser à Mars. Seulement j’aurais aimé en avoir un peu plus.

– La Chasse – Nathy (Fq)
Une courte nouvelle qui porte très bien son nom (on ne peut pas faire plus obvious). J’ai beaucoup apprécié l’écriture haletante et mystérieuse de cette chasse à l’homme. J’ai été tenue en haleine durant toute la durée à me demander qui et pourquoi ils sont chassés et qui est le chasseur et pour quelle raison. C’est assez court, mais juste ce qu’il faut pour ne pas avoir ni trop ni pas assez. On en sait peut sur les personnages, mais juste ce qu’il faut pour comprendre. L’univers est réduit à son minimum… Une forêt sombre et largement suffisante. En bref, une lecture haletante et une auteur à essayer de découvrir plus

Le punisseur – Jean-Marc Agrati (?)
Une nouvelle extra courte (9 pages) vraiment très étrange. Je dois être stupide, mais j’ai rien compris à cette histoire (décidement les nouvelles incomprises se cumulent dans ce spicilège). Le seul truc que j’ai compris c’est qu’il y a du sexe et des punitions, le tout mélangé et euh… (je vais m’attirer des mots clé bizarre maintenant)
si quelqu’un l’a lu et la comprise, je ne suis pas contre une explication ou plus de détail >.<

Sept secondes pour devenir un aigle – Thomas Day (Fq)
Une nouvelle intéressante, qui nous plonge dans l’univers des vrais amérindiens. Certes de façon brutale et au travers des yeux d’un ado pleins d’hormones qui découvre son vrai monde et son vrai père par la même occasion. Une quête initiatique qui permet d’ouvrir les yeux du narrateur et du lecteur sur la réalité : Argent (sale), multinationales, manipulation et joli petit cul ne font qu’un… J4ai beaucoup aimé l’écriture incisive de Thomas Day, je retenterai surement aussi 🙂

Voilà pour ce spicilège qui signe ma 6è chronique (et dernière) pour le JLNN, mais je me prends tellement au jeu, que je veux continuer (en plus j’ai encore de la lecture nouvellesque et novellesque en réserve) donc j’ai atteins le niveau mini-lecteur et décide de passer en joyeuse lectrice de nouvelles (soit 6 chroniques de plus :P). Le format court me va si bien ^^

logo3

6/12

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Oui j’aime bien l’idée de la nouvelle pour se faire une idée 🙂 Il y a Oisin McGann qui a fait de même pour sa saga sur les Wildenstern, mais elle n’a pas été encore traduite en VF :/ Elle est disponible en anglais, gratuitement sur son site (epub, mobi, pdf). Bien qu’elle est accessible et ne spoile pas sans avoir lu les deux tomes disponibles, je ne l’ai pas encore fait étant plongée justement en ce moment dans le tome 2.
    Oui tu expliquais que le format court s’emportait partout, se glissait aussi à côté d’une lecture principale. Tu m’étonnes que tu apprécies 🙂

    J'aime

    Réponse
  2. Défi d’ici ce soir pour moi; place le mot « spicilège » dans une conversation.. merci pour ce billet de nouvelles!

    J'aime

    Réponse
  3. Tu as bien raison de continuer. Le court sied à ton blog 😉
    J’ai deux des nouvelles dont tu causes dans ma liseuse et tu me donnes envie 🙂

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :