Elfes et Assassins – Anthologie dirigée par Sylvie Miller et Lionel Davoust

Synopsis : 
Les elfes sont beaux, puissants, séducteurs ; ou bien sombres, dominateurs et effrayants… Dans l’ombre, les assassins se montrent froids, méthodiques, grisés par la chasse, mais ils sont parfois fragiles, rongés par le doute, ou encore poussés par une cause qui les dépasse. À travers toutes les nuances de la fantasy, médiévale, héroïque, urbaine voire post-apocalyptique, découvrez leurs aventures et leurs mystères, de la tragédie à l’humour, de l’épique à l’émotion – entrez dans la danse des Elfes et Assassins !

Avec : Raphaël Albert, Pierre Bordage, David Bry, Fabien Clavel, Fabrice Colin, Jeanne-A Debats, Anne Duguël, Anne Fakhouri, Johan Heliot, Jean-Philippe Jaworski, Nathalie Le Gendre, Xavier Mauméjean et Rachel Tanner.

Mon Avis :
Comme tous les ans, peu de temps après les Imaginales, le petit rituel s’installe et la lecture de l’antho se fait en lecture commune avec un décorticage minutieux de chaque nouvelle! Cette année encore, j’ai donc retrouvé mon compagnon de lecture antologicale (oui j’invente des mots), j’ai nommé BlackWolf, mais une certaine MarieJuliet nous a rejointe pour le plus grand plaisir de la lecture. Cette année, nous avons bataillé avec un emploi du temps qui nous convient à tous trois pour réussir à nous retrouver et discuter des 13 nouvelles 🙂

– La Dernière Affaire de Sagamor de Pierre Bordage. Comme l’an dernier la nouvelle est plus que classique… Toutefois sa place d’amorce de l’anthologie est bien choisie car même si la nouvelle est classique avec une fin assez attendue elle est parfaite pour commencer l’anthologie et de vouloir enchaîner la suite 🙂

La Seconde Mort de Lucius Von Casper de Raphaël Albert. Une nouvelle épistolaire à sens unique, mais rudement sympathique. Pour l’histoire de l’elfe, on repassera parce qu’il est peu abordé (hormis que Sylvo Sylvain en est un). Toutefois, je dois reconnaitre que cette nouvelle est parfaite pour nous donner envie de plonger dans le Panam de Raphaël Albert!

La Légende d’à peu près Punahillka de Nathalie Le Gendre. Une nouvelle sympathique sous la forme d’un conte conté du Maître à l’élève qui laisse monter le suspens et qui, comme l’apprenti nous donne envie d’en savoir plus sur cette légende pas comme les autres. De plus la chute est vraiment intéressante. Toutefois, il m’a fallu un certain temps pour tout percuté et une question subsiste… pourquoi ce nom de personnage qui sonne bizarre!?

Le Sourire de Louise de Anne Duguël (aka Gudule). Une nouvelle très différente plus fantastique que fantasy d’ailleurs. Assez flippante par moment. Une situation idyllique qui se transforme en un vrai cauchemar angoissant. Une nouvelle qui ne donne pas envie de vivre au milieu de rien sans moyen de communication… En tout cas si tous les écrits de Gudule sont comme ça, c’est vraiment pas pour moi… Brrrrr!

Le Sentiment du Fer de Pierre Jaworski. Une nouvelle trop longue pour moi, qui prend trop son temps. Une nouvelle qui m’a perdue dans ses arabesques littéraires et son vocable italianisant (au point de ne pas comprendre certains mots!). Je n’ai pas réussi à rentrer dans l’histoire. C’est bien dommage, voilà la 2è nouvelle de Jaworski (la première dans l’antho 2011) et entre ses écrits et moi ça ne colle pas. Mais je retenterai encore puisque jamais 2 sans 3 🙂

Du Rififi entre les Oreilles de Anne Fakhouri. Après Raphaël Albert et son Panam, nous voici au milieu du Manhattan des années 1930 (et donc de la Famille)à croiser des Fays! Drôle, fun et terriblement terrible. Un elfe psychanalyste, des assassins gronchons, du jus de pruneau… Un cocktail détonnant qui fait son petit effet. Le seul soucis? On voudrait  encore en avoir du Rififi entre les Oreilles 🙂

La Nature de l’Exécuteur de Rachel Tanner. Une héroïne intéressante mais une nouvelle peu rapide, assez politique (actuelle). Un deus ex-machina qu’on ne comprend pas. Une famille qu’on n’a jamais connu mais quand vient les emmerdes on n’y touche pas… un peu gros quoi… Dommage.

Libera Me de Fabien Clavel. Une impression de manque (serait-ce raccroché à un roman de l’auteur?) mais une écriture plaisante, même si le texte est parfois déroutant / haché / torturé comme notre « héros ». Par contre la quête de cette nouvelle reste un peu beaucoup floue (c’est pas faute d’y avoir réfléchi à 3)

Eschiatologie du Vampire de Jeanne-A Debats. Un vampire très intéressant, une elfe qui ne sait pas retenir son pouvoir, des dieux bien costauds et deux p’tits jeunes amoureux. J’ai juste adoré. C’est malin par contre va falloir que je me procure Métaphysique d’un Vampire pour mieux connaitre Navarre 🙂

Elverwhere de Xavier Mauméjean. Une nouvelle à laquelle je n’ai pas particulièrement accroché. Je suis même complètement passé à coté, même si le traitement des elfes est intéressants : Elfes dominateurs sur la race humaine…

Sans Douleur de Fabrice Colin. Fabrice Colin n’aime pas les elfes, ça se ressent un peu dans sa nouvelle. En effet, l’elfe, enfin l’elphe, en est-il vraiment un?  Une nouvelle intéressante sur la nature des elfes, la mémoire (tu veux du Retcon? [référence à Torchwood nécessaire]). Par contre la fin est un peu de trop, des détails inutiles (ou alors incompréhensibles)

J’irai à la Clairière de David Bry. Une nouvelle sympa, qui a su m’emporter… jusqu’à l’arrivée de la chute qui m’a déplu. Pas de remise en question, fin « facile », manque de détails sur la mère ou la comptine. Dommage vraiment parce que l’opposition religion/croyances populaires était bien faite 🙂

Grise Neige de Johan Héliot. Un elfe pas comme les autres, ça c’est pas rien de le dire. Des assassins et un dragon qu’on connait tous et qu’on aimerait vraiment pas croiser/avoir vécu. Une nouvelle intéressante ancrée dans l’histoire réelle sous forme déguisée.

En conclusion, une antho en demi-teinte pour moi. Pas mal de bof, des déceptions (Jean-Philippe Jaworski, Xavier Mauméjean) quelques découvertes intéressantes (Raphaël Albert) voire des nouvelles coup de cœur (Anne Fakhouri, Jeanne-A Debats). Une antho moins savoureuse que l’an dernier mais ce n’est pas pour ça que je ne céderai pas pour celle de l’an prochain 😉

logo37/12

D’autres avis chez : Blackwolf et MarieJuliet (évidemment)
Articles Associés : Victimes et Bourreaux, Reines et Dragons.

Publicités
Poster un commentaire

13 Commentaires

  1. Pas accroché à Jaworski non plus mais sa plume est quand même jolie. J’ai du mal à me souvenir de la Mauméjean, faudra que je refeuillette ^^
    Bien aimé les Debats et Fakhouri aussi. Par contre j’ai vraiment beaucoup aimé celle de David Bry et je ne la trouve pas « facile » car elle laisse le lecteur trouver ses propres clés de lecture, un choix risqué et assumé donc le contraire de facile pour moi 🙂

    J'aime

    Réponse
  2. Ça va pas de retournement de veste à la dernière minute :-D. Faudra se renseigner pour le nouvelle de Clavel histoire de comprendre. Vivement la lecture de l’année prochaine.

    J'aime

    Réponse
  3. ‘Tain pour une fois que je peux poster un avis sur un livre chez les blogueuses de bouquins mwahahaha…

    C’est un avis de type qui lit pas des masses de livres et qui ne s’attache pas particulièrement à du « littéraire », mais je suis même pas allé au bout de celle de Fabrice Colin, j’ai trouvé ça trop laborieux à la lecture, pas fluide, bref ça m’a saoulé.

    Globalement pour une première expérience d’Antho des Imaginales, j’ai en tout cas découvert beaucoup de styles et ça m’a intéressé sur pas mal d’auteurs (notamment comme toi pour Albert).

    J'aime

    Réponse
    • Pour Colin, j’ai lu un recueil de nouvelles de lui et en fait ça passe ou ça casse, on dirait que t’es dans la 2è partie 🙂
      Moi ça dépend des nouvelles. Celle là ça a été (oui j’ai vu pire)
      Sinon les antho ça a ce but de faire découvrir plein de styles et d’auteurs 🙂

      J'aime

      Réponse
  4. Je me permets d’intervenir sur vos questions concernant le titre : La légende d’à peu près Punahilkka.
    Punahilkka est le nom du Petit Chaperon Rouge dans les pays nordiques.
    J’espère vous avoir éclairés.
    Belles lectures,
    Nathalie Le Gendre

    J'aime

    Réponse
  5. Mais avec plaisir 🙂
    Quand vous avez des questions sur les textes, il ne faut pas hésiter à envoyer un petit mail à l’auteur pour avoir les réponses 😉

    J'aime

    Réponse
    • c’est vrai on y pense et des fois on oublie (même à 3 >.<) mais comme on est chanceux, on a toujours un auteur ou deux qui viennent nous expliquer sur les blog ou sur les publi FB 😉

      J'aime

      Réponse
  6. Ahhhhhhhhh!!!! Hum alors maintenant va falloir réfléchir à ce que ça implique…

    J'aime

    Réponse
    • réfléchis pas trop tu vas avoir mal à la tête! surtout qu’il y a la réponse juste après ton commentaire 😉

      J'aime

      Réponse
  7. Dernière précision : je suis partie de la VRAIE version de ce conte et me suis amusée avec en métaphores et autres sous-entendus pour construire la nouvelle.
    Ps : la déesse Asyne existe aussi dans ces pays

    J'aime

    Réponse
  8. Hum euhhh bon ben je vais attendre qu’il fasse moins chaud pour réfléchir 😀 C’est chouette en tout cas de savoir d’où viennent un peu les idées.

    J'aime

    Réponse
  1. [Recueil nouvelles #2] Elfes et assasssins – Sylvie Miller et Lionel Davoust - Rêve général

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :