Arthur et les Minimoys, tome 4 : La Guerre des Deux Mondes – Luc Besson

Synopsis :
Le pire est à craindre car M le maudit a profité de l’ouverture du rayon de lune pour grandir et passer dans l’autre monde, celui des humains. L’ignoble créature mesure maintenant deux mètres quarante et elle est bien décidée à conquérir ce nouveau monde.
Devant l’ampleur du danger, Arthur et ses amis vont exploiter toutes les astuces, tirer profit des situations les plus inattendues et tout faire pour déjouer l’effroyable plan de Maltazard.
Mais est-ce que cette cause n’est pas perdue d’avance lorsque l’on ne mesure que deux millimètres ?

Mon avis :
Après avoir été stoppé au milieu de l’action dans le tome précédent, je me suis jetée sur celui-ci pour avoir le fin mot de l’histoire de cette aventure d’Arthur et les Minimoys!

J’ai aimé / J’ai adoré :
– avoir la suite directe sans préambule du tome précédent (je n’ai toujours pas compris l’intérêt de couper les 2 aventures en 4 tomes en fait -_- surement le commerce!)
– la découverte du monde des humains par Sélénia et Bétamèche. Les deux mondes sont côte à côte mais sont tellement différents et les Minimoys n’ont jamais visité le monde étrange des grands!
– le côté plus sombre de la guerre, même si elle est délimitée par la petite ville proche de chez Arthur, ça fait assez de dégâts
– la mère d’Arthur! Une créature fragile qui tombe dans les pommes au moindre truc et qui est prise pour une folle quand les abeilles « lui parlent » ou qu’elle croise une fourmi géante. La petite touche d’humour tout au long du tome 🙂
– la scène avec un certain G.Lucas 😛

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 
– ça m’a fait très bizarre tout au long de ce tome de lire « La Rose » pour désigner la mère d’Arthur. J’ai trouvé ça peu correct dans le récit même si ce genre de chose se dit très souvent à l’oral par chez moi sans dénigrement de la personne concernée

Je regrette : 
– encore une fois la séparation des tomes 3 et 4 qui n’en forme au final qu’un seul

En conclusion, 
Un tome entremêlé d’action et de moment plus calme souvent du à des explications ou des péripéties de la pauvre mère d’Arthur. Bon ça casse pas trois pattes à un canard parce que dans le tome on nous annonce même que le héros va gagner, parce que c’est un héros…. Les moments de doutes sont pas si douteux et les sentiments sont présents mais parfois un peu exagéré… mais ça reste une sympathique histoire pour les plus jeunes 🙂

ATTENTION SPOILER!

Coté Ciné : 
Bon là je vais râler comme pour le film précédent… j’ai du retrouver à tout casser 5 scènes présentes dans le livre, quelques idées, mais tout est déformé. [spoiler] De la découverte des jouets d’Arthur par Bétamèche qui est limité dégoûtée dans le livre et super méga admiratif dans le film (WTF?) à la scène des pompiers qui fuient dans le livre et qui ont accident dans le film… Pis c’est quoi ces militaires qui déglinguent tout dans le film et alors que dans le livre ils arrivent et oh bah zut bon bah tant pis on repart. [/spoiler] Plein de sentiments ou de ressentis des personnages sont complètement modifié, j’en ai pas compris l’intérêt, dans le livre on dit « berk » dans le film « whaou », ya pas un problème?
Je trouve ça idiot de la part de Luc Besson de ne pas avoir simplement fait scénarisé ses livres pour en respecter au mieux l’idée… là c’est tout déformé ça me déçoit beaucoup!

logofindeserie1et une de plus de moins 🙂

Articles associés : tome 1, tome 2, tome 3

Publicités
Poster un commentaire

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :