Martiens, Go Home – Fredric Brown

Synopsis : 
« Salut Toto ! Salut Chouquette !« , voilà les mots prononcés lors de la première rencontre entre un martien et un homme. L’étonnement et l’émerveillement vont être cependant de courte durée. En effet, les petits hommes verts ne sont pas du tout comme nous avions pu les imaginer jusqu’à présent. Malpolis, prétentieux, indécents, curieux à l’extrême, ils sont tout simplement insupportables. Ils prennent, de plus, un malin plaisir à révéler les secrets les mieux gardés. Grâce au « couimage », ils sont insaisissables et se déplacent instantanément où ils veulent. Seuls les psychiatres et les pharmaciens profitent de leur arrivée. Lorsqu’on leur demande pourquoi ils sont là, ils répondent : « Qu’est-ce que les gens vont faire dans les zoos sur ta cochonnerie de planète ?« 
Que pourra bien faire un auteur de science-fiction en mal d’inspiration, un marabout africain ou un portier de Chicago face à ce fléau impitoyable.

Mon avis :
Après un coup de mou lecturesque du à je ne sais quoi (l’automne, le rythme de vie que je n’ai pas…). J’avais besoin d’une lecture « légère » et marrante et c’est alors que j’ai trouvé cette lecture 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré :
– le côté loufoque de l’histoire avec le postulat de « si les martiens débarquaient, on imaginerait pas qu’ils seraient comme ça »
– les situations rocambolesques induites par les petits hommes verts qui sont vraiment des plaies! Imaginez vous… vous ne pouvez même plus vous habillez tranquillement dans votre salle de bain… ni même dans le noir! (alors je vous parle pas du reste!)
– la folie induite par les martiens qui, je suppose que si ça arriverait, finirait par être bien réelle 😮
– les 3 parties bien distinctes pour voir l’évolution de l’arrivée des martiens et de leur installation
– les différents points de vue qui permettent de ne pas s’ennuyer et de renouveler les gags et de découvrir d’autres facettes du monde face à ce nouveau fléau!

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 
– absolument rien 🙂

Je regrette :
– que je lise aussi lentement et aussi sporadiquement

En conclusion,
Une lecture très rafraîchissante et bien amusante qui permet de se réconcilier un peu avec la lecture quand ça a du mal 🙂

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Un super souvenir de SF humoristique, que j’avais dévoré !
    Plein de situations amusantes (et pas si anodines que ça), cocasses, etc…
    Et des termes qui m’amusaient, comme le fait de « couimer », je ne sais pas pourquoi, ça me faisait marrer !^^

    J'aime

    Réponse
  2. Il faut que je le lise celui-là un jour ^^

    J'aime

    Réponse
  3. Raven

     /  9 décembre 2013

    je connais la couv’ depuis un moment (elle marque la bougresse !) mais je n’ai jamais pris le temps de m’y pencher. Ben c’est chose faite maintenant !

    J'aime

    Réponse
  4. Ah, je crois qu’il est dans ma PAL depuis une éternité celui-là ! Faudra bien qu’il en sorte un jour.

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :