L’Odalisque et l’Éléphant – Pauline Alphen

Synopsis : 
Leila a 7 ans. Toute petite odalisque, elle glisse sur ses babouches dans les couloirs ailés du palais. Elle rencontre le Sultan. Il tombe amoureux. Paf ! Tomber amoureux d’une odalisque minuscule à cause de ses oreilles, cela vous semble surprenant ? 
Leila a 15 ans 13 ans. Le Sultan reçoit un cadeau. Le plus énorme, le plus puissant, le plus sage, le plus courageux, le plus rond, le plus rare de tous les cadeaux. Leïla tombe amoureuse du cadeau du Sultan. Cela vous paraît troublant ? 
Ce livre va vous raconter des histoires impossibles, des histoires dont vous avez rêvé, des histoires que vous avez oubliées. Il rend toutes les histoires d’amour impossibles, possibles !

Mon avis : 
Lorsque j’ai vu Pauline Alphen en parler sur son blog, j’ai craqué, je voulais en savoir plus, voir le livre, admirer les images, plonger dans l’histoire de Leila… Tout ça parce que je suis tombée amoureuse de son écriture avec les Éveilleurs et que ça c’était confirmé avec Gabriel et Gabriel.
Sauf que je ne commande pas les livres sur Internet, enfin si ça m’arrive, mais pour ce genre de cas, je préfère aller en boutique. Sauf qu’à Mulhouse, je n’ai pas de librairie avec un rayon Jeunesse fourni (hormis la Fnac, mais bon… j’évite) et du coup je n’ai pas su résister à cocher la petite case quand je l’ai vu dans la  liste de la dernière Masse Critique de Babelio! (oui je ne l’ai pas acheté, mais je le voulais tellement 😮 )

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– ma rencontre avec le livre : le sortir de son enveloppe et de le regarder sous toutes ses coutures, de découvrir avec joie que c’est un « hardback » et qu’il a donc une couverture en dur, de le feuilleter et de voir des pages entièrement dorées qui reflètent déjà la lumière émanent de ce livre, d’admirer ses images toutes douces dessinées par Charlotte Gastaut et enfin de faire tomber le petit dépliant de cartes-postales des illustrations contenant des extraits du livre et des fiches auteures.
– l’histoire, qui à n’en pas douter, est de Pauline Alphen 🙂 On y retrouve toute sa douceur, toute sa magie dans chaque mot choisi, dans chaque phrase, chaque référence…
– les petites références à des choses actuelles (comme des paroles de chansons) qui m’ont bien fait sourire lorsque je les ai lues 🙂
– les illustrations toutes douces. Pourtant j’ai souvent du mal avec le genre qu’à l’illustratrice mais pour ce livre je trouve que ça colle absolument parfaitement 🙂
– les personnages. Tous ont leur caractère. Ils sont tous uniques mais j’ai eu un vrai coup de cœur pour Leila et Hati 🙂

Conclusion,
Ce livre est une petite perle d’amour que Pauline Alphen nous offre. Elle arrive à nous offrir une histoire tout à fait original en la reliant à d’autres histoires d’amour connues et à leur donner la raison de leur fin.
Ce livre est à lire, à relire et surtout à partager avec les petits et les grands!
Toutefois, je ne sais pas si j’ai réussi à faire passer tout le bonheur que j’ai ressenti durant cette lecture dans cette humble chronique.

coup de coeur

D’autres avis chez : Lyra
Articles associés : Les Éveilleurs, tome 1, 2, 3, et 4. Gabriel et Gabriel

Advertisements
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Dis donc, pas de « je n’aime pas / je regrette » ? Tout ceci m’a l’air bien partial :p
    Plus sérieusement, j’ai hâte de le piquer à Lyra celui-là ^^ Et il faudrait que je trouve un jour le temps de mettre le nez dans les Eveilleurs…

    J'aime

    Répondre
    • bah je sais pas j’ai tellement aimé ce livre que je n’ai rien à trouver en j’aime pas et en regret, du coup yen a pas 😛
      Les Éveilleurs c’est un peu bizarre avec moi, j’ai eu énormément de mal avec le 1er et j’ai adoré le 2nd que 90% des personnes ont moins aimé ^^’ la charme a pris son temps pour agir 🙂

      J'aime

      Répondre
  2. Oh je n’avais pas le petit dépliant dans mon exemplaire moi 😥
    Sinon oui je suis d’accord tout est beau dans ce livre : la couverture, la présentation, l’histoire, l’écriture … et les références et les personnages.
    Pour moi aussi, c’est un coup de cœur (encore une fois avec Pauline).
    Et oui il faut l’offrir et le partager au maximum 😀

    J'aime

    Répondre
  3. J’ai bien aimé le 2e aussi des Eveilleurs, don’t worry Snow 😉 (j’ai toujours pas lu le quaaaatre, sacrilèèèège)
    Et sinon, je me disais bien que dans le bouquin elle avait 13 ans, pas 15, la 4e de couv’ m’a toute confusée.

    J'aime

    Répondre
    • han t’as pas lu le 4! sacrilège oui mais carrément! En plus le 5 devrait pas trop tarder *.*
      Et oui, dans le livre il répète plusieurs fois 13 et sur la 4è de couv 15, j’ai bien relu attentivement, alors j’ai corrigé 😛

      J'aime

      Répondre
  4. un très gros coup de cœur pour moi aussi!! déjà en train de tourner chez les amis. (mais j’espère bien le récupérer, non mais!) 😉

    J'aime

    Répondre

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :