Jean et Clara, tome 3 : Ceux qui osent – Pierre Bordage

Synopsis : 
Leur périple a conduit Jean et Clara en Arcanecout, une province à l’ouest du Nouveau Continent qui échappe encore à la tyrannie des royaumes coalisés des Ameriques. Mais pour combien de temps? La guerre fait rage, tant sur le front des Rocheuse, où Jean et son ami Élan Gris ont rejoint la lutte armée, qu’à San Francisco où Clara survit comme peut aux bombardements et au blocus. À nouveau séparés, les deux jeunes gens apprennent que la liberté a un prix et que celui-ci s’appelle résistance…

Mon avis : 
Depuis mon achat de ce dernier tome, il me harcelait pour que je le lise (si si c’est possible, j’en rêvais la nuit et tout!). Une fois bien installée dans mon nouvel appart’, mon livre en cours terminé et mes livres papiers de la PAL rapatriés j’ai enfin pu me lancer dans le tome final des aventures de Jean, Clara et les autres.
[ATTENTION] FORT RISQUE DE SPOIL [ATTENTION]

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– comme toujours dans les suite, retrouver les personnages laissés dans les tomes précédents et en découvrir de nouveaux.
– les « interludes » épistolaires. Comme le dit bien le résumé, nous sommes en pleine guerre, et Clara et Jean communiquent par voie postale. Les quelques chapitres épistolaire nous permettent de faire des ellipses temporelles et d’avoir un point de vue différents
– voir comment le camp des « canout » se débrouille pour faire vivre son rêve malgré les pertes et la douleur.
– le petit côté « fantasy » qu’on trouvait déjà dans le tome précédent et qui arrive toujours à point nommé
– la « face cachée du pouvoir » parce que même si ça se passe dans un pays de tous les rêves, il y en a toujours de plus égoambitieux que d’autre

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette :
– que la fin soit un peu précipitée, j’aurais aimé avoir un peu plus de détail sur le « Happy End »… parce qu’on en bave avec tous les personnages principaux et secondaires, mais la fin est un peu abrupte… quelques pages de plus ne m’auraient pas déplu sur ce moment

En conclusion,
Un tome de conclusion qui nous fait visiter les Rocheuses et une San Francisco sous la guerre, un poil de « magie indienne » et un happy ending mérité mais pas peu exploité.
Un tome que j’ai trouvé un peu en dessous du second que j’avais trouvé en dessous du 1er.
Une trilogie sympathique qui malheureusement va decrescendo avec les tomes.
Toutefois, cette série m’a donné envie de découvrir d’autres écrits « longs » de l’auteur 🙂

Articles associés : Ceux qui sauront, Ceux qui rêvent.
D’autres avis chez : Lune

Et comme vous avez pu le remarquer, c’était une trilogie… donc encore une série de plus en moins 😀

logofindeserie1

Advertisements
Poster un commentaire

3 Commentaires

  1. Ah bah si c’est de moins en moins bon, je vais ptêtre m’arrêter au tome 1 du coup xD

    J'aime

    Répondre
    • bah c’est l’impression que j’ai eu, que ça va vers le moins plus on avance. ça reste toujours sympa mais moins exceptionnel que le 1er.
      Bon pis t’as quand même le dénouement à la fin du 3 😛

      J'aime

      Répondre
  2. J’ai eu cette même impression, j’ai lu les tomes 1 et 2 à la suite, puis le tome 3 seulement des mois après, et j’ai eu l’impression que ce n’était plus aussi bon que dans mon souvenir ! ça reste sympathique et pas mal écrit dans l’ensemble, je ne déconseille pas non plus. 🙂

    J'aime

    Répondre

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :