Contrepoint – Anthologie dirigé par Laurent Gidon

Synopsis : 
Peut-on écrire des histoires dans lesquelles il n’y aurait ni guerre, ni conflit, ni violence ?
Un vrai défi qu’ont relevé avec talent, sensibilité et humour neuf des plus belles plumes de l’imaginaire en France sous la direction de Laurent Gidon

Mon avis :
Après avoir laissé dormir ce petit recueil offert (l’an dernier) par Lynnae (qui l’a eu deux fois), et ayant une envie subite de nouvelles… Cette petite anthologie tombait à point.
Par contre, il va falloir qu’on m’explique sérieusement, le rapport entre cette couverture (assez euh… fin… vous voyez c’est…) et le thème O.o

Qu’est-ce qu’on se raconte ? Préface de Laurent Gidon
Une préface toute en sobriété qui ne dévoile rien des nouvelles juste le thème choisi et pourquoi.

L’Amour devant la mer en cage de Timothée Rey
J’ai été assez déstabilisée par cette nouvelle. Le vocabulaire y est assez « fantasque » et bourré de néologisme. Il faut quelques paragraphes/pages pour rentrer dans l’histoire et comprendre de quoi il s’agit, enfin même si je n’en suis pas encore sure. J’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’une histoire d’amour mais arrivée à la dernière ligne où enfin j’ai compris… bah c’était fini!
Bref, on commence assez mal cette anthologie

Le Chercheur de vent de David Bry
Une nouvelle à couper le souffle. Un récit de passage à l’âge adulte. On est vraiment à la place de ce jeune adulte (‘fin 10ans quand même!), on retient son souffle avec lui on veut nous aussi ouvrir nos ailes… Bref, une très jolie nouvelle

Petits arrangements intra-galactiques de Sylvie Lainé
Un peu d’humour avec ce texte. Un livreur de l’espace tombe en rade sur une planète dont il ne sait quasi rien. J’ai beaucoup aimé cette planète curieuse avec ces « grosses vaches roses » et le compromis qui est fait entre ces dernières et notre livreur 🙂

Nuit de visitation de Lionel Davoust
Bon je l’avais déjà lue (puisqu’elle m’avait été offert lors de ma 1ère participation au JLNN de Lune ^^), mais je l’ai relue. Comme la première fois, le sujet m’a touché personnellement (mais je pense que mon deuil est en bonne voie puisque je n’ai pas eu la boule dans la gorge… ou alors parce que je connaissais déjà la nouvelle). J’ai apprécié une nouvelle fois retrouver ce pardon sans amertume, tout en douceur et presque magique. (et accessoirement, je retrouve l’univers de Léviathan qui m’avait quand même un peu manqué à ma première lecture)

Tammy tout le temps de Laurent Queyssi
Apparemment j’ai bien compris le sujet, mais la nouvelle étant vraiment très courte, je n’ai pas eu le temps de saisir l’ampleur de la chose… Je l’ai même relue 2x pour essayer d’être sure d’avoir tout compris!

Avril de Charlotte Bousquet
Bon! Cet auteur et moi, ça ne veut vraiment pas, mais je n’allais pas sauter une nouvelle dans un aussi petit recueil. Le défi de non-violence est rempli mais je n’ai absolument pas accroché à cette histoire d’amour assez étrange

Permafrost de Stéphane Beauverger
Une nouvelle où le contrat de non violence, absence de colère n’est absolument pas rempli, mais malgré ça j’ai apprécié le texte.

Mission océane de Xavier Bruce
Je ne sais pas pourquoi mais j’ai été troublé par cette nouvelle, par cette entité et ce qu’elle recherche. J’ai apprécié que pour une fois les rencontres « alien » soit tout en sérénité même si au départ c’est quand même assez tendu ^^

Semaine utopique de Thomas Day
J’ai presque adoré le texte, mais là on est loin de répondre à l’appel à texte ^^’
Mais j’ai aimé lire le cheminement d’un auteur qui tente en vain de répondre à une demande.

 En conclusion, 
Une anthologie où le contrat est à moitié rempli mais qui se lit très vite et reste tout de même divertissante même si elle ne restera pas dans mes pensées très longtemps…

D’autres avis chez : Tigger LillyLorhkan, Lhisbei, Cornwall, Lune, Endea, Vert, …

Et comme ce sont des nouvelles, on en profite pour participer au DJLNN 🙂

logo_djlnn_orange

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. J’avoue que j’ai oublié pratiquement tous les textes (sauf celui de Sylvie Lainé parce que c’était peut-être bien celui qui collait le plus au concept ^^)

    J'aime

    Réponse
  2. Une anthologie sympathique, quelques bons textes, d’autres moins.
    Pas inoubliable, loin de là, mais quand on la gagne en achetant autre chose, ça fait toujours plaisir !

    J'aime

    Réponse
  3. J’ai beaucoup aimé Avril, au contraire, et pas du tout mais du tout accroché à Thomas Day (que du coup il est peu probable que je reteste). Effectivement Permafrost est un peu hors-sujet tout en étant dedans, mais je l’ai malgré tout trouvé très intéressante. Dans l’ensemble j’ai beaucoup aimé le recueil.

    J'aime

    Réponse
  1. Contrepoint | La Croisée des Chemins

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :