Le jour où la guerre s’arrêta – Pierre Bordage

Synopsis : 
Une enfant sans mémoire, Petit Prince d’aujourd’hui perdu sur la Terre, s’étonne et souffre de ne voir partout que violences, conflits, souffrances et injustices, pour les victimes comme pour les bourreaux. L’enfant décide alors de faire taire les armes.

Mon avis : 
Curieuse de découvrir d’autres écrits « longs » de l’auteur après avoir terminé la trilogie de Jean et Clara, j’ai eu la chance de recevoir ce livre via la Masse Critique de Babelio

J’ai aimé/J’ai adoré : 
– la couverture. Simple, épurée avec de légers jeux de relief et de brillance qui la rend plus complexe tout en étant d’une grande simplicité (et je préfère celle là au premier visuel qui existait)
– suivre ce petit bonhomme qui médite sur le monde et le découvre à travers sa vision des choses
– que le roman nous transporte de pays en pays

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 
– le côté un peu trop naïf du regard de l’enfant. Certes, il est amnésique et ne connait rien de ce monde qui l’entoure et parfois c’est dérangeant. Bah oui il « enveloppe tout le monde de son amour »… au bout d’un moment, ça m’a gêné.

Je regrette : 
– d’avoir découvert une fois le livre terminé que c’était un jeunesse et que ce n’était pas explicite. Pas que lire des livres jeunesse me dérange, faut pas déconner c’est 50 à 60% de mes lectures! Mais la seule mention jeunesse ne se trouve que dans le logo du diable portant un short visible que si on le regarde de très près (clic pour voir)

En conclusion,
Un livre que j’ai apprécié tout du long parce qu’il est fait de la « zénitude » du garçon et que ça détend pas mal, que ça fait voyager, sauf la fin qui m’a un peu chamboulé parce que même si c’était la solution bah, ça m’a un peu dérangé.
Mais c’est aussi un livre qui manque d’un « jenesaisquoi » pour dire que j’ai vraiment aimé.
Un livre en demi teinte donc mais sans vraiment d’explication puisque je n’arrive pas à mettre le doigt sur ce qui m’a gêné

D’autres avis chez : Jae_Lou

Publicités
Poster un commentaire

1 commentaire

  1. Ah j’aime pas quand c’est comme ça ! Le « je ne sais quoi » inexplicable laisse toujours un goût un peu amer.
    Mais du coup cela m’intrigue et je vais essayer de le trouver (et pourquoi pas de le partager avec Fiston).
    Merci 😉

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :