Métaphysique du Vampire – Jeanne-A Debats

Synopsis : 
Raphaël est un drôle de vampire. Non seulement il est vieux et immortel, mais il entretient un rapport ambigu avec le Vatican. Pour tout dire, il travaille en sous-main pour lui… comme espion assassin. Normal, avec ses dons de vision, ses capacités surnaturelles, Raphaël ne peut être qu’un agent hors normes ! Or, voici qu’il doit se rendre au Brésil, mis sur la trace d’un dangereux nazi en fuite, qu’il doit capturer… ou éliminer. Accompagné d’un prêtre, Ignacio, et d’une vampire, Dana, le voici embarqué dans une sombre aventure où la moindre erreur peut se révéler fatale. Mais Raphaël pense. Lui.

Mon avis.
Je ne sais pas trop pourquoi… mais je suis +/- dans une période vampire. Enfin, période c’est un grand mot, disons que j’ai « liquidé » les vampires de ma PAL… Bon en même temps, j’en profite pour vider ma PAL Imaginales… (non prévue cette année 😮 )

J’ai aimé / J’ai adoré :
– Navarre, enfin Raphaël… ah pardon Navarre. Ce vampire est très intéressant, par son don, son « métier » et ses « employeurs », divaguant quelques fois (pardon souvent, beaucoup même 😛 ) et un peu porté sur l’admiration des callipyges (masculines) mais qui va s’en plaindre?
– J’ai ri… d’une force en lisant ce qui arrive à notre pauvre vampire quand trop de « force maléfique » le touche / l’environne. Bon ok la 1ère fois j’ai bien ri, les suivantes, j’ai me suis demandée jusqu’où il pouvait aller (tant de force… c’est impressionnant !) et jusqu’où il survivrait !
– La petite interview à la fin, même si elle commence à dater (sur certains projets vu qu’ils sont déjà parus ^^ ), j’ai été ravie de découvrir un peu plus Jeanne-A Debats et de savoir que Navarre a tout un ensemble de nouvelles qui lui sont dédiés et que j’aimerai découvrir 🙂

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette : 
– d’avoir été un poil perdu au départ par l’absence de chapitre… Bon là j’avoue que j’abuse un peu… on est dans une novella donc pour les chapitres, je cherche un peu la petite bête mais le premier soir je ne savais pas où m’arrêter et j’avais peur de me perdre dans ma lecture en m’arrêtant… là juste comme ça.
– de ne pas avoir une suite ! Mais bon comme dit plus haut, je sais que Navarre possède tout un univers autour de lui, donc qui sait, un jour peut-être, y aura-t-il une « suite » 🙂

En conclusion,
Une sympathique novella qui donne envie de connaitre un peu plus Navarre qu’on ne fait qu’effleurer (pas de trop près ça pourrait lui donner des idées 😛 ) avec des réminiscences de WW2 et de samba !

 D’autres avis chez : Phooka, MarieJuliet, Sia, Blackwolf
Articles associés : La vieille anglaise et le continent, Elfes et Assassins (une nouvelle de Navarre)

Advertisements
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Mariejuliet

     /  11 mai 2015

    Ah…. Navarre… Etonnament, c’est presque les nouvelles dispersées d’ici de là, que je préfère. Ou alors l’héritière paru cette année.

    J'aime

    Répondre
    • quoi ? l’Héritière c’est un roman avec Navarre… roh non >.<
      ça va me donner des envies de craquages ça 😛

      J'aime

      Répondre
  2. Ah je vois que je ne suis pas la seule à avoir découvert ce livre tardivement 🙂 J’ai grandement apprécié ma lecture, et Navarre/Raphaël est un sacré personnage (il me fait un peu penser à Rampa dans De bons présages de Pratchett & Gaiman)

    J'aime

    Répondre

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :