Zéro déchet – Béa Johnson

Synopsis : 
« Il n’y a pas si longtemps, les choses étaient bien différentes : je possédais une maison de 280 mètres carrés, deux voitures. […] Aujourd’hui, moins j’ai de biens matériels, plus je me sens riche. Et je n’ai plus besoin de sortir les poubelles ! » Allégez-vous ! Tel est le conseil de Béa Johnson depuis que sa famille et elle ont réussi à réduire de 40 % leurs dépenses annuelles en ne produisant aucun déchet. Nul besoin de changer de vie, celle qui est désormais suivie par des milliers de fans dans le monde entier nous livre ici une centaine d’astuces, simples à appliquer, pour respecter l’environnement et faire de vraies économies. Un défi à relever, pour la planète et votre santé !

Mon avis : 
Après avoir longuement entendu parler de ce livre avec des idées, non pas révolutionnaire mais en désaccord avec notre société actuelle de surconsommation, je souhaitais me l’offrir (mais comme vous avez du le remarquer, je passe rarement en librairie ! ) car le sujet me touche et m’intéresse ! J’ai donc patienté un peu, je comptais me l’offrir d’occasion ou mieux en numérique pour ne pas m’encombrer… Et dernièrement Babelio a proposé une Masse Critique « non fiction » où était présenté ce livre. Je n’ai donc pas vraiment réfléchi et l’ai coché et j’ai été sélectionné, je ne peux que les remercier 🙂 ! À peine le livre arrivé, je me suis empressée de le commencer tellement j’étais avide de savoir !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– le ton qui n’est absolument pas culpabilisant (sauf dans la dernière partie du livre… explications à lire plus bas), qui sonne plutôt comme « si vous testez, tentez, c’est une bonne idée, mais tout n’est pas toujours possible »
– le découpage du livre : des parties sur les diverses pièces de la maison, une introduction sur pourquoi et comment Béa Johnson arrive au zéro déchet… et le découpage des parties en elle-même : intro, mise en application avec des exemples, « recettes » ou trucs et ouvertures sur l’énergie (électricité, eau…)
– les astuces, les exemples et les recettes. Dans chacune des parties, elles sont nombreuses et plus ou moins simples à réaliser mais surtout donne des pistes et sont adaptées aux français. En effet, le livre a été écrit en anglais par une française, expatriée au USA donc on aurait pu s’attendre à ne trouver que des exemples de site trouvable là bas, mais non, il a été adapté au public français 🙂 (et c’est fort agréable ^^ )

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– la dernière partie qui a pris le ton que je ne voulais pas que ça prenne avec une « imaginez que tout le monde se mettent au zéro déchet, tous les autres seraient des pollueurs, surconsommateurs et des méchants ». L’utopie décrite fait envie mais culpabilise un peu quand même de ne pas s’y mettre et c’est fort dommage !

Je regrette :

En conclusion,
Un livre à conseiller et à lire pour se donner des idées, des pistes pour réduire ses déchets, à partager et à prêter ! Le mien est parti dans les mains de M.Snow qui a pris peur en voyant la « taille » des chapitres (ndlr, M.Snow n’est pas lecteur ! Mais je lui ai montré le découpage qui l’a rassurer ! J’ai hâte d’avoir son avis ! )
Le ton (hormis dans la dernière partie) est juste, encourageant et pas moralisateur partant du principe « moi j’ai tenté tout ça, j’ai vu que ça fonctionnait pour ma famille et moi, ça ne sera peut-être pas le cas pour tous » (un simple exemple, celui du dentifrice au bicarbonate… j’ai déjà personnellement tenté et c’est beaucoup trop abrasif pour moi ! )

8 réflexions sur “Zéro déchet – Béa Johnson

  1. matildacaprice 25 juin 2015 / 09:41

    C’est facile de tomber dans un ton un peu « donneur de leçon » ou utopique quand on essaye de faire des trucs pour change sa vie pour le meilleur et c’est pas forcément hyper agréable à lire.
    Je suis curieuse de le lire quand même et espère qu’il arrivera rapidement à la bibliothèque u_u

    J'aime

    • Snow 25 juin 2015 / 12:16

      oui je pense que c’est assez facile de tomber dans ce travers, heureusement que ce n’est que sur la dernière partie vu qu’elle imagine un monde zéro déchet (donc une utopie…) ! Le reste est mieux dosé plus conseil que donneur de leçon ! J’espère qu’il arrivera bientôt, tu verras il est fort intéressant 🙂

      J'aime

  2. Yiyï L'a RecYcle 25 juin 2015 / 11:14

    je sais pas trop quoi penser de ce livre et de cette dame…

    J'aime

    • Snow 25 juin 2015 / 12:17

      Peux-tu peut-être développer ?
      Quelque chose t’as chagriné, t’as choqué, t’as gêné durant ta lecture ?

      J'aime

      • Yiyï L'a RecYcle 25 juin 2015 / 15:18

        je n’ai pas lu son livre, alors je ne juge pas ce qu’il y a dedans… mais je la trouve trop « commercialisée ». Après, c’est sûr il faut que le message passe. Je suis tombée un jour sur un reportage sur elle et sa petite famille, et il y a un truc qui ne passe pas… j’ai du mal à l’exprimer, je suis désolée ! après si tu dis qu’il y a des bonnes choses à prendre dans cette lecture, c’est sûrement l’essentiel !! :-p

        J'aime

  3. Corsinange 25 juin 2015 / 12:57

    As-tu pu mettre en oeuvre un ou plusieurs des conseils de ce livre ? Ton retour d’expérience serait l’occasion de dire si oui ou non ce livre contient des propositions concrètes et réalisables.

    J'aime

    • Snow 25 juin 2015 / 13:17

      Alors concrètement
      Dans le bureau (puisque c’est là où j’ai le plus facile ^^ et qui a été pour moi le plus simple) :
      Imprimer que lorsque c’est vraiment nécessaire, réutiliser les faces non imprimées (par exemple, j’ai fait un remplacement de prof, je devais faire des polycopiés pour mes élèves, mais il m’en reste quelques-uns… donc je peux réutiliser les faces non imprimées en guise de brouillons), tenter de recevoir un maximum de facture/relevé par voie dématérialisée (ce que je faisais déjà 😉 )… toute ces choses sont du bon sens mais il est parfois bon de le rappeler ! Eviter de se polluer une boite mail en refusant les newsletters invasives (depuis j’ai fait le tri… je m’y retrouve mieux dans mes mails ^^ je passe moins de temps à les lire ! )
      Dans la cuisine, pour réduire les déchets, faire des listes pour les courses : une pour ce qui manque(ra prochainement) dans les placards mais pas utiles tout de suite (à rajouter dans la seconde quand nécessaire), une pour ce qu’il faut pour la semaine à trier selon les rayons / lieux de courses (il faut encore que je réorganise mes listes par rayon, j’avoue que ça change tout rien que niveau temps ! ). Je n’ai pas de compost, ni de lombricompost, mais mes beaux parents (proche physiquement de notre habitation) possèdent des poules pour qui nous gardons nos épluchures et miettes de pains
      Dans la salle de bain, avant de lire ce livre, j’utilisais déjà des choses réutilisable (comme des cotons lavables) et je n’ai aps eu grand chose à y faire puisque ma salle de bain est déjà presque totalement minimaliste (pas d’encombrement inutile), même si j’avoue que je ne suis pas prête à passer au fait tout main comme Béa Johnson, mais je regarde déjà attentivement les étiquettes pour éviter des produits nocifs et j’achète en format économique (à défaut pour pouvoir limiter les emballages à jeter)

      Il y a donc plein de gestes hyper simples à réaliser et même quelques recettes de cuisine 😉

      J'aime

      • Corsinange 25 juin 2015 / 16:20

        Merci pour cette réponse détaillée. Bravo pour l’application de ces points et pour les efforts que tu as fournis afin de les mettre en pratique. Même si certaines choses sont du bon sens, ce n’est pas toujours facile de se surveiller. Le mangeur de planète qui est en nous à tendance à se laisser aller dans la voie de la facilité.

        En tout cas, preuve est faite que cet ouvrage n’est pas de la science-fiction.

        J'aime

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.