Plaguers – Jeanne-A Debats

Synopsis : 
La terre est épuisée écologiquement, les animaux se sont éteints et l’air est à peine respirable. Seul atout de l’humanité : les réacteurs Alyscamps qui puisent l’énergie dans les dimensions non exprimées de la réalité.
Dans ce monde, les adolescent sont victimes d’une étrange maladie, la Plaie, qui les rend capables de créer ex nihilo, semble-t-il, toutes sortes de créatures, voire de commander aux éléments.
Le monde les rejette.
Quentin est un Plaguer, sous ses pieds jaillissent des sources, et celle qu’il aime, Illya, fait fleurir les orchidées partout où elle passe. Ils se rencontrent lors de leur incarcération dans la Réserve parisienne…

Mon avis :
Après avoir découvert Jeanne-A Debats avec ses nouvelles et novella adulte, j’avais depuis un moment repérer Plaguers, qui, il faut l’avouer, au départ ne me disait pas trop… jusqu’à ce que je me lance dedans !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– suivre Quentin parmi les Plaguers, découvrir des bouts de son histoire et le voir construire sa nouvelle vie en tant que Plaguers
– les autres personnages. En effet, ils sont loin de n’être que de simple personnage secondaire. Ils ont tous une sensibilité différentes mais sont tous suffisamment développé pour que l’on puisse s’y attaché aussi ou pas : Le cas d’Illya est assez complexe, je n’ai jamais su si je devais l’aimer ou la détester. J’ai beaucoup apprécier à la gouaille de Fred et Leila… et j’ai été fasciné par la beauté décrite des Uns et des Multiples
– les divers sujets traités. Ici on nous parle d’écologie (la Terre se meurt), d’identité sexuelle (filles, garçons, garçons, filles, les deux, aucun…), de recherche de soi, sans tabou, sans jugement avec la simplicité que cela devrait être…
– les deux mondes différents… enfin c’est le même avec d’un côté une bulle d’Eden (ou presque) et le reste du monde

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette :
– très légèrement la fin… j’ai du relire le passage final plusieurs fois, ce moment est tellement intense qu’il m’a paru très complexe et que j’ai eu du mal à m’y retrouver.

En conclusion,
coup de coeur

Un roman haletant ne laissant jamais place à des temps morts… Quasi impossible de lâcher le livre durant la lecture tant les évènements s’enchaînent de façon naturel et de façon à ce qu’on veuille toujours en savoir plus. Nous menant du début à la fin sur le chemin parfois sinueux des Plagueurs dans ce monde à la fois si beau et si effrayant.
Un très beau et bon moment passé avec ce livre ne peut être qu’un coup de cœur

D’autres avis chez : Lelf, Blacky,

Pour finir en beauté aujourd’hui le S4F3… une dernière chronique 🙂

S4F3

Publicités
Poster un commentaire

5 Commentaires

  1. ça m’intéresse pour le côté écolo et les questions de genre féminin/masculin ! J’aime bien quand ces thèmes sont explorés généralement. surtout que j’ai envie de lire cette auteure depuis quelques temps et que je n’ai toujours pas sauté le pas. La couverture est magnifique au passage.

    J'aime

    Réponse
    • alors pour l’écologie tu n’y trouveras pas grand chose, on sait juste que la Terre se meurt à cause de la surexploitation des ressources

      Pour la couv, je n’en ai pas trop profiter, j’avais le format numérique ^^’ mais une fois qu’on a lu le livre, la couv prend encore plus de sens !

      J'aime

      Réponse
  2. Bon je crois qu’après une telle chronique (plus les avis des autres comparses), c’est direct dans la wish et achat prévu aux Utos du coup 😉

    J'aime

    Réponse
  3. Dommage que le côté écologie serve uniquement de toile de fond. Est-ce que l’on retrouve tout de même un rapport de co-existance entre les personnages et la Terre ? Les pouvoirs développés par les plaguers me laisse penser que leur rapport envers leur planète est différents de celui du commun des mortels.

    J'aime

    Réponse
  4. J’en garde un très bon souvenir pour ma part !

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :