L’histoire épatante de M. Fikry et autres trésors – Gabrielle Zevin

Synopsis : 
À la Librairie de l’île, on ne trouve pas que de vieux bouquins.
On y trouve aussi A.J., son vieux patron bougon, dans la peau de l’ours acariâtre et mal léché. Depuis qu’il a perdu sa femme, A.J. n’a plus goût à rien. Il se referme sur lui-même et envoie paître tout le monde.
Jusqu’au jour où il découvre entre ses rayonnages le plus mystérieux des présents : une toute petite fille, Maya, que sa maman a laissée là avec un simple mot : « Je tiens à ce qu’elle grandisse entourée de livres et de gens pour lesquels la lecture compte ».

Mon Avis :
Après une pseudo panne après mon mariage, il me fallait une lecture légère, sans prise de tête et assez rapide ! Il y a peu Lelf l’a lu et j’avais donc noté ce livre justement dans pour le cas cité juste avant ^^ J’ai donc ressorti ce livre du ventre de ManEl pour passer un bon moment !

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– Passer du temps dans la librairie de M. Fikry
– Découvrir et voir évoluer le libraire A.J. Fikry. En effet, au début de l’histoire, il passe pour un « vieux » libraire blasé et bougon (bon son passé lui donne en partie raison d’être ainsi) puis un évènement le transformer, il est comme un petit bourgeon fermé sur lui même qui devient une très jolie fleur épanouie… jusqu’à… bref.
– les personnages « secondaires » comme Maya. De vraies pépites
– les quelques pages avant les chapitres (je sais que ça a un nom, mais je l’ai oublié -_- ) qui explique pourquoi le libraire a aimé telle nouvelle (oui parce que A.J. Fikry aime les nouvelles ^^) et j’ai aussi apprécié comprendre le pourquoi de ces passages plus loin dans le livre.
– Malgré tout, le Happy End qui boucle la boucle

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– Les quelques clichés trouvés : l’auteur est un homme infidèle et un alcoolique fini, la maîtresse d’école est blasée de ses spectacles de fin d’années, la prof de danse est forcément russe et vieille, le policier mange des beignets… >.<

Je regrette :
– la seconde partie, je n’ai pas détesté mais je l’ai trouvé plus dramatique et le livre a perdu un peu sa capacité à être une lecture (très) légère et remonte moral. En effet, la seconde partie est assez triste alors qu’on était parti sur quelques choses, certes assez peu réalistes mais tout beau tout rose ou presque (oui j’ai eu la gorge nouée, oui je me sentie concernée à cause de mon passé… et j’aime pas ça ! )

En conclusion, 
Un roman qui se laisse lire très facilement avec une très belle montée très jovial (qui ne vous laisse pas lâcher le livre) puis une descente un peu plus dramatique (qui m’a demandé quelques pauses dans ma lecture). Toutefois un roman qui se lit rapidement mais qui s’oublie assez vite… parfait en cas de coup de mou lecturesque !

D’autres avis chez : Lelf, Café Powell

Publicités
Article précédent
Poster un commentaire

2 Commentaires

  1. matildacaprice

     /  26 octobre 2015

    Il me fallait un truc à lire pour mes quatre heures de train today et ça me tente bien, donc hop sur ma liseuse 🙂

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :