Les Voies d’Anubis – Tim Powers

Synopsis :
Vraiment, pourquoi Brendan Doyle, jeune professeur californien, aurait-il refusé de faire à Londres cette conférence payée à prix d’or? Comment deviner que l’attend la plus folle et la plus périlleuse des aventures ?
Voyez plutôt: à peine arrivé, le voici précipité, par une mystérieuse brèche temporelle, dans les bas-fonds de Londres. De Londres en 1810 ! Sorciers, sectes et rumeurs de loup-garou … Et, nul doute, quelqu’un cherche à l’enlever sinon à le tuer !
Au hasard de sa fuite, Doyle régressera jusqu’en 1685 puis sera projeté dans l’Égypte de 1811 où des magiciens vénèrent encore le dieu Anubis.
Traqué, maintes fois capturé et toujours s’échappant, il cherche à corps perdu la « brèche » du retour.

Mon Avis : 
Après avoir eu un bon rythme sur mes dernières (parce qu’elles étaient rapides ^^) je me suis lancée dans ce livre qui traînait dans ma PAL après un petit moment de ploufage ! De plus, il est considéré comme le livre « fondateur » du steampunk et j’avoue que ça me tentait de voir à quoi pouvait bien ressembler ce livre ^^ !

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– le mélange SF / Fantasy… même si le steampunk est un courant de SF, ce livre me fait aussi pensé à de l’urban fantasy. En effet, on y croise à la fois du voyage dans le temps (SF) mais de la magie et des êtres assez étranges (Fantasy), même si parfois on frôle avec le fantastique… ok on est bien dans un livre de SFFF ^^
– le personnage de Brendan Doyle… Parmi tous les personnages que l’on croise, il est le « principal » et j’ai réussi tant bien que mal à m’attacher à lui au point de vouloir avancer plus vite dans ma lecture lorsqu’on passait à d’autre personnage. De plus, il évolue vraiment beaucoup dans ce livre : un peu paumé au début, de plus en plus débrouillard (tout en se foutant toujours dans le pétrin) jusqu’à accepter son destin.
– découvrir le vieux Londres d’une autre façon ! Dans les autres romans que j’ai lu, c’est souvent en surface qu’on découvre Londres. Or ici, on découvre une autre facette de cette ville, avec ces bohémiens (qui parlent le « gitan »), ces clochards et les autres

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– Les changements de suivi de personnage qui m’ont paru parfois brutaux, même si certains sont nécessaires, ça m’a beaucoup perdu (peut-être est-ce du à la mise en page qui ne laisse qu’un interligne entre un changement)

Je regrette :
– qu’on ne suive pas plus certains personnages, je me doute que cela ait été utile mais par exemple, j’aurais aimé en savoir plus sur Jacky et moins sur Horrabin (qui m’a fichu les j’tons !)
– de ne pas avoir eu les connaissances littéraires, les poètes cités avaient l’air vraiment connu mais pas de moi ^^’

En conclusion,
J’ai lu ce livre jusqu’au bout même si le prologue m’a bien laissé perplexe… la suite s’est avérée meilleure jusqu’à me rendre à nouveau perplexe… puis j’ai retrouver Doyle et encore après, je n’ai à nouveau plus su si j’appréciais ou non… Tout au long du livre, je voulais savoir la suite tout en voulant abandonner ma lecture… Je suis un peu perdue face à ce livre…
Après avoir lu d’autres avis, j’ai vu que ce livre avait tendance à être un tout ou rien… j’ai réussi à taper pile au milieu ^^’
Le monde est intriguant à souhait, les personnages principaux sont assez développé mais d’autres sont oubliés, la magie est étrange, à la limite du fantastique (enfin…)
Bref, je reste mitigée !

D’autre avis chez : Taliesin, Lynnae, Blackwolf

Publicités
Poster un commentaire

6 Commentaires

  1. Voilà un roman qui j’aimerais lire un jour prochain, malgré ton avis mitigé. A voir si j’accrocherai plus. 😉

    J'aime

    Réponse
    • d’après les autres avis lus, c’est soit tu adores (comme Tal ou Black) soit tu détestes (comme Lynnae), j’ai réussi à me trouver au milieu ^^’
      J’espère qu’il te plaira plus qu’à moi le jour où tu le liras 😉

      J'aime

      Réponse
  2. C’est un livre construit pour qu’on ne le lâche pas, je me souviens l’avoir dévoré mais je peux comprendre qu’il soit parfois pas facile à suivre (dans le domaine des voyages dans le temps c’est pas forcément le plus simple ^^).

    J'aime

    Réponse
  3. Victoria Ruthven

     /  3 décembre 2015

    Je m’aventure par hasard dans les profondeurs glacées de ton blog et… je tombe sur un de mes romans favoris de tous les temps! je n’ai qu’à peine parcouru ton site, mais il me donne déjà envie de m’attarder! Et pour en revenir aux Voies d’Anubis, je comprends les points négatifs que tu as trouvés au roman, même si pour ma part je l’ai trouvé parfait de bout en bout ; )

    J'aime

    Réponse
    • oh merci pour les compliments, je suis toute émue ! Au plaisir de te recroiser sur d’autres articles alors 🙂
      je comprends que ce livre ait pu te plaire, après comme on dit, « on ne peut pas plaire à tout le monde » 😉

      J'aime

      Réponse
  4. Shaya

     /  10 décembre 2015

    Considéré comme fondateur du steampunk, ça m’intéresse. Ca peut me plaire, je le note au cas où je le croise !

    J'aime

    Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :