Chaman – Maxence Fermine

Synopsis :
Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui.

Mon avis
J’apprécie particulièrement la plume de cet auteur, ce livre se veut dans la lignée de Zen qui portait terriblement bien son titre. J’avais donc hâte de découvrir un livre proche de Zen mais dans un univers amérindien.

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– le couverture, qui rappelle celle de Zen, publié il y a 2 ans tout en nous « dévoilant » le changement de continent
– les citations / proverbes en début de chaque chapitre. Ne connaissant pas la culture amérindienne (autrement que par le biais des colons et encore sur la base), j’ai trouvé ça intéressant.
– retrouvé la plume de l’auteur qui est toujours aussi agréable à lire.
– la fin qui sonne assez fantastique. C’est ça qui est toujours sympa avec Maxence Fermine. On lit un livre « contemporain » mais avec une légère touche de magie/de fantastique

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 
– la « première partie », je sais qu’elle est nécessaire mais je l’ai trouvé un peu longue à se mettre en place, j’aurais préféré passer plus de temps dans la réserve pour que la partie « quête initiatique » soit encore plus développée. En effet, même si tout « coule de source », j’ai trouvé que cette partie allait trop vite, je n’ai pas pu profiter au maximum de chaque instant avec Richard Adam « l’indien »

En conclusion, 
Même si sur ce livre, j’ai apprécié retrouvé la plume de Maxence Fermine, j’ai été légèrement déçue de ce court roman qui m’a laissé un goût de pas assez malgré les « promesses » qu’il tenait.

Publicités
Poster un commentaire

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :