Port d’Âmes – Lionel Davoust

Synopsis : 
Rhuys ap Kaledán est un héritier déchu.
Tout juste libéré de la servitude et des galères, il rejoint la cité franche d’Aniagrad, où tout se vend et tout s’achète, pour reconquérir l’honneur de sa famille. L’occasion lui en est rapidement donnée : Edelcar Menziel, un ancien ami de son père, lui propose de travailler sur la conversion dranique, un procédé perdu depuis des siècles qui permettrait de réaliser des machines magiques.  Résolu à tracer son chemin dans la haute société de la ville,  le jeune homme s’investit de tout son cœur dans le projet.
Mais bientôt, coincé entre des intrigues politiques et son amour pour une mystérieuse jeune femme qui vend des fragments de son âme pour survivre, Rhuys découvre que le passé recèle des secrets bien sombres et tortueux. Aux prises avec l’ambition, la duplicité et le mensonge, il devra se montrer plus rusé que ses ennemis s’il veut atteindre son but sans perdre son âme.

Mon avis : 
Après avoir retrouvé l’envie de lire, j’ai eu envie de sortir un petit pavé de ma PAL, et quoi de mieux qu’une valeur sure avec un livre de Lionel Davoust. Manque de pot, j’ai subi un petit moment de « panne » / baisse d’envie de lecture, donc j’ai mis plus de temps que je ne l’aurais souhaité pour lire ce livre.

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– une nouvelle fois découvrir un morceau d’Evanégyre, une époque nouvelle et de nouveaux personnages… En gros, une tranche de la petite histoire de la grande Histoire de ce monde, avec cette magie. Et j’aime tellement essayer de remettre chaque récit dans la frise chronologique de ce monde si passionnant.
– pour continuer avec le point précédent, j’ai vraiment apprécié de suivre Rhuys dans son cheminement. Son arrivée dans la ville d’Aniagrad, sa relation avec le Vendeuse, ses péripéties de ninja, les intrigues politiques dans lesquelles il trempe plus ou moins contre son gré et sa façon d’évoluer aussi rapidement.
– trouver des repères chronologiques pour remettre cette petite histoire dans la grande. À savoir que j’ai fait un grand sourire en lisant le premier « Oh Mériane ! » et quand j’ai compris ce qu’était un Ange (bien avant « la merveille » 😉 )
– que pour une fois ce ne soit pas une histoire « guerroyante » même si j’apprécie ce genre de récit 😉 J’ai apprécié découvrir une histoire plus profonde, différente, avec des intrigues
– les Transferts, ils sont si intrigants, je suis littéralement curieuse de ces choses là et de « comment ça fonctionnait » même si cela a été expliqué à chaque fois.
– Aniagrad, son réseau complexe, sa façon de vivre, son organisation, ses secrets. En deux mots, son âme 🙂

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette :
– parfois quelques longueurs dans les élucubrations de Rhyus. En effet, Rhuys a parfois de longues réflexions… longuettes ^^’

En conclusion, 
Un one-shot dans l’univers d’Evanégyre assez différent de ce que j’ai déjà pu lire dans ce monde très riche.Toutefois l’expérience de cette quête initiatique fut intense et très appréciée et ne cesse de me conforter dans l’idée de continuer à suivre chaque petit morceau de la grande Evanégyre.

D’autres avis chez : Blackwolf, Xapur, Ptitetrolle… et bien d’autres encore 🙂

Article précédent
Poster un commentaire

5 Commentaires

  1. Ah je ne savais pas qu’il faisait écho à un monde commun de l’auteur, j’ai Port d’âmes et le T1 de la Messagère des dieux dans ma PAL tu me conseilles de commencer par lequel ?

    J'aime

    Réponse
    • Ah mais ils font partis du même univers mais pas du tout à la même époque 😉
      Ayant lu les 2, ils sont très différents. Port d’Âmes est un « one-shot » à une époque plus « temps modernes » (entre le Moyen Âge et l’époque contemporaine), il est plus « posé », introspectif
      La Messagère des Dieux un tome 1 dans un univers très moyenageux, donc avec une quête « épique », de la magie.

      L’avantage de l’univers d’Evanégyre c’est qu’on peut y entrer par n’importe quel bout 😉 il n’y a pas besoin d’avoir lu les autres livres pour y entrer (exception faite pour la Messagère des Dieux, vaut mieux commencer par le tome 1 😛 ). On a certes des références aux autres livres mais pour moi, c’est un peu comme les apparitions de Stan Lee dans les films de SuperHéros 😉

      Aimé par 1 personne

      Réponse
  1. Port d’Âmes – Lionel Davoust – Les Lectures de Xapur

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

%d blogueurs aiment cette page :