[TAG] Mes incontournables (récents) en SFFF

Voilà quelques jours que tourne le TAG des incontournables (récents) en SFFF lancé par Vert de Nervertwhere.
Mypianocanta a aussi osé y participer et à penser (entre autre) à moi pour relever aussi le défi de mes incontournables en SFFF (en Imaginaire zut ! )

Logo réalisé par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

L’idée est la suivante (je cite)

Lorsque les médias généralistes consacrent des articles aux littératures de l’imaginaire, c’est toujours une joie qui tourne rapidement à l’aigre lorsqu’on regarde les ouvrages cités. En effet, les titres proposés sont assez systématiquement les mêmes et ont généralement comme point commun d’avoir tous été écrits entre les années 1950 et les années 1970, le plus souvent par des hommes blancs.

Loin de moi toute idée de remettre en question le statut culte ou la valeur de ces œuvres. Mais tous ces classiques du genre sont-ils vraiment aujourd’hui la meilleure porte d’entrée pour découvrir les littératures de l’imaginaire, et surtout, n’y-a-t-il aucun livre sorti plus récemment qui pourrait intégrer ce club ultra-select ?

Voilà pourquoi je vous propose un petit tag pour ouvrir de nouvelles perspectives sur le sujet : Les incontournables (récents) en SFFF.

Le principe est simple : présentez dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison.
Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000 (date de publication originale de l’ouvrage).
*
*
*
En effet, quand on y regarde de plus près, on nous sort toujours les mêmes incontournables, il n’y a qu’à regarder quand j’avais lancé le challenge SFFF (désormais clôturé) lancé en … 2010 ! On trouvait dans cette liste quelques titres (14/179 livres proposés ! soit même pas 1/10e) publiés entre 2000 et 2010.
Il est donc temps de remettre au goût du jour les « incontournables » en proposant des livres beaucoup plus récents !
Toutefois, ce seront MES incontournables, je ne suis en aucun cas objective sur cette liste. De plus, il n’y aura pas d’ordre préférentiel, il sera chronologique 😉
*
*

 

1 – Harry Potter (VO : Harry Potter) heptalogie – J.K.Rowling – publication VO entre 1997 et 2007 (on est bon ! ) – Imaginaire / Jeunesse
Même si on trouve pas mal à redire sur J.K.Rowling actuellement (je ne reviendrai pas là dessus). Cette saga reste un incontournable, elle m’a permise de me donner réellement goût à la lecture et c’est encore le cas pour de nombreux jeunes lecteurs et je pense qu’elle est devenue un « classique » du genre.

*

2 – Spin (VO : Spin) – Robert Charles Wilson – publication VO en 2005 – SF
Comme Le Chien Critique, je parlerai de Robert Charles Wilson mais en ne citant que ce livre. Je me souviens avoir été happé par ce livre de SF, alors qu’il ne m’inspirait pas forcément et finalement ça avait été une belle découverte et il rentre dans cette liste 😉 (du coup je dois être quelqu’un de bien si j’ai du Robert Charles Wilson dans ma liste 😛 )
Ma chronique
*

 

*

3 – Le pacte des Marchombre (trilogie)- Pierre Bottero – publication entre 2006-2008 – Fantasy + Ado
S’il y a bien une trilogie qui m’a fortement marqué et que je peux recommander sans soucis à n’importe qui (lecteurs assidus ou non) et que je souhaite que tout le monde l’ait lu c’est bien celle-ci ! Une plume poétique, une héroïne pas nunuche, une évolution impressionnante…
C’est une trilogie qu’il m’arrive souvent de feuilleter au hasard juste pour le plaisir de relire quelques phrases… Un incontournable donc 😉
Ma chronique du tome 1
*
*
4 – L’étrange vie de Nobody Owens (VO : The Graveyard Book) – Neil Gaiman – publication VO en 2008 – Fantastique + Jeunesse
Je me devais de mettre un Gaiman dans ma liste d’incontournable et celui là est celui qui me parait le plus collé à un incontournable et une parfaite entrée gentillette dans le monde fantastique… pour les plus jeunes ! I(J’aurais pu citer Coraline (2002 en VO) pour une entrée dans le monde du Fantastique plus… « creepy spooky ») Parce que si on veut entrer dans l’imaginaire, il faut commencer tôt 😉 donc un voilà un incontournable jeunesse qui n’attend que les mini Snow sachent (bien) lire pour leur glisser entre les mains
Ma Chronique
*
5 – Le Protectorat de l’Ombrelle (VO : The Parasol Protectorate // 5 tomes) – Gail Carriger – publication VO entre 2009 et 2012 – Steampunk / Fantasy Urbaine
Sérieusement, j’ai passé tellement de bon temps avec Alexia et Lord Maccon que ça serait dommage de ne pas la mettre ici 😉 C’est fun, c’est frais, c’est plutôt pas trop mal écrit, l’univers est sympa… seul bémol… l’arrêt de traductions des séries annexes de l’autrice. Mais si je ne devais garder qu’une série de Carriger que j’ai envie de relire quand j’ai un coup de mou c’est bien celle là 🙂
Ma chronique du tome 1
*
6 – Le Dernier Apprenti Sorcier (VO : Peter Grant Series // série en cours ! ) – Ben Aaronovitch – publication VO entre 2011 et 20?? – Fantasy urbain / Policier
Encore de l’urban fantasy, mais dans un monde contemporain et mêlé d’enquête policière. un savant mélange qui marche sur quasi tous les tomes. Certains sont un peu moins bien si on n’adhère pas trop au sujet du livre, mais je suis toujours contente de retrouver Peter Grant !

 

7 – La Route de la Conquête – Lionel Davoust – publication en 2014 – Science Fantasy / Nouvelles-Novella
Ce livre est une porte d’entrée (parmi d’autres) dans tout l’univers d’Evanegyre de l’auteur. Pour moi l’univers qu’à créer Lionel Davoust est tellement génial, complet, vivant, avec son Histoire, ses histoires, les sujets divers et variés (mais d’actualité)… que ça serait carrément dommage de passer à côté d’un tel univers si bien foutu !
Evidemment je suis totalement objective vis à vis de cet auteur *kof kof*
Ma chronique
*
8 – Le Livre de l’Énigme – Nathalie Dau – publication entre 2016 et en cours (première publication 2012) – Fantasy
Comme le livre précédent, l’auteur fait parti de mes indispensables en littérature. Ces auteurs dont j’aime la plume et dont je surveille les sorties fébrilement. Le Livre de l’Énigme est pour moi un livre à ne pas louper tellement il regorge d’émotions puissantes.
Ma Chronique du tome 1
*
9 – 18.01.16 – Rozenn Illiano – parution en 2017 – Nouvelles / Fantastique
J’ai choisi ce recueil parmi tous les autres, parmi tout l’univers de cette autrice, parce que c’est celui qui m’a le plus plus et qu’il est assez vaste pour couvrir plusieurs facettes du Grand Projet dans lequel il est inscrit. C’est donc pour moi une porte d’entrée dans un univers fantastique dans lequel je me sens bien, que j’apprécie et que je pourrais recommander de très nombreuses fois. Ce qui est bien c’est que l’univers vaste du Grand Projet de l’autrice peut être découvert par plusieurs facettes et ainsi convenir à plein de monde 😉
Ma chronique 
*

Je m’arrêterai à 9 car le 10è ne s’est pas encore présenté à moi 😉
J’ai donc cette liste d’incontournables qui regroupe des livres qui me donnent envie de lire toujours plus d’imaginaires mais aussi et surtout des auteurs que j’apprécie fortement et dont je souhaite lire (si possible) l »intégralité (ou une bonne partie) de leur production.

Les loupés :
À la croisée des mondes (VO : His Dark Materials) – Philip Pullman –  publication VO entre 1995 et 2000 trop juste ! Ma chronique
La Trilogie des Elfes – Jean-Louis Fetjaine – publication entre 1998 et 2000. Encore trop juste ! Mais une parfaite trilogie pour les fans de cultures elfiques et de légendes arthurienne. Ma chronique du tome 1
Neverwhere (VO : Neverwhere) – Neil Gaiman – publication VO 1996 ! Crotte de rat ! Ma chronique.

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à reprendre le tag, plus on est de fou… mieux c’est 😉

Quelques mois avec Blue – Bookeen Saga.

J’avais dit que je ferai un article après la réception de mon cadeau d’anniversaire en septembre, mais … Non je n’ai pas oublié, disons plus tôt que j’ai pris le temps de bien tester la bête 😉 (et surtout de comparer avec ManEl 😉 )

Donc depuis septembre, j’ai largement eu le temps de tester Blue puisque 90% de mes lectures sont numériques. Ce passage à la lecture en numérique quasi exclusif me laissent donc le temps de faire joujou avec Blue (oui j’ai honteusement délaissé ManEl, même si je le garde précieusement car il fonctionne toujours 🙂 )

Mini comparatif Bookeen Cybook vs Bookeen Saga
Donc comparativement, Blue est un appareil plus lourd et un peu plus grand que ManEl. Tout en restant dans le très supportable puisque Blue est une liseuse de « petite taille » puisque comme on peut le voir sur une des photos (plus bas), elle est à peine plus grande que ma petite main 😉 Blue possède aussi la lumière intégrée qui me manquait vraiment sur ManEl mais aussi d’autres fonctionnalités comme le Wi-Fi, le dictionnaire, les notes… (mais j’en parlerai plus loin).
J’ai aussi apprécié ne plus devoir « reconvertir » les livres pour réduire leur poids numérique : ManEl avait beaucoup de mal avec les très gros livres donc je devais les passer « à la moulinette » sur Calibre pour les reconvertir en epub plus léger.

Blue Bookeen saga
1- La couverture protectrice
Blue possède une protection intégrée directement sur la liseuse (on ne peut pas l’enlever). J’ai trouvé l’idée sympa et permet d’éviter de devoir en racheter une et donc de rajouter un coût supplémentaire. Je possède donc la version bleu (ahah j’ai été originale en l’appelant Blue ! ), mais il existe d’autres couleurs (rouge, jaune, vert d’eau, bleu, noire…)

Cette protection est d’ailleurs douce et « élastique » ce qui permet des chutes sans casse (testé et approuvé plus d’une fois avec les flocons  😉 )

Cette protection est en forme de « livre » donc la couverture permet de passer la liseuse en veille en un clin d’œil. De plus, elle est très souple donc elle permet de lire comme un livre ou de replier la couverture au niveau de la 4è. Elle est d’ailleurs aimantée ce qui fait qu’elle ne s’ouvre absolument pas quand elle est entièrement ouverte ou fermée.

C’est dans cette couverture que sont intégrés les différents boutons (menu, page avant, page arrière, lumière et allumage) mais aussi le branchement (chargement batterie / ebook) avec sa diode de chargement. Donc en fait, seul l’écran tactile est visible en dehors de la « coque ».

2- Une utilisation simplissime
2-1- Général

Ayant déjà eu une liseuse Bookeen, je me suis vite faite à l’utilisation de la Saga qui est très simplissime avec les boutons qui permettent de passer les pages avant ou arrière et le menu.
J’ai d’ailleurs apprécié l’idée de pouvoir inverser la liseuse en inversant les boutons gauche-droite en fonction de si l’ont est gaucher ou droitier.
L’interface d’ouverture est aussi très simple en 3 parties : lecture en cours, bibliothèque (avec un aperçu de quelques livres) et la librairie. Comme vous pouvez le voir, Blue est affiliée Espace Culturel, ce qui n’empêche en rien d’acheter ses livres ailleurs 😉
Pour accéder à quelque chose, il suffit de le toucher.

Pour la lumière, il suffit d’un long appui sur le bouton en forme de soleil ou de passer par le menu.
La luminosité est donc réglable mais à part si on est en plein soleil , il est loin d’être utile de mettre la luminosité très fort (même dans le noir ! )

En appuyant sur la touche Menu puis de nouveau sur le bouton Menu, on a accès à diverses fonctionnalités :

  • À propos… : les diverses licences, les rattachements à Adobe Reader…
  • Orientation de l’interface : pour mettre en fonction de si l’ont est droitier ou gaucher mais aussi l’accéléromètre (si l’on veut lire en portrait ou en paysage)
  • Langue des menus : en français chez moi 😛 mais il y a une foultitude de langues
  • Dictionnaires disponibles : j’en possède 4 : 1 français, 2 En-Fr et un anglais
  • Wi-Fi : J’ai peu utilisé le Wi-Fi qui est un pur bouffe batterie car c’est très long pour charger une page, même sur la librairie intégrée que j’ai testé une fois pour télécharger des nouvelles gratuites.
  • Avancé :
    • Connexion USB : pour savoir que faire quand on connecte l’appareil à un ordinateur
    • Rafraîchissement écran : toutes les pages, 5 ou 10 ou jamais
    • Mise en veille : Délai de mise en veille, choix ou non de l’image de veille (j’ai choisi l’image de ma lecture en cours 😉 mais il y a des images par défaut ou le choix d’une image précise)
    • Arrêt de l’appareil on peut aussi arrêter la liseuse en appuyant « longtemps » sur le bouton on/off, (mais l’écran reste celui en cours, c’est un peu bizarre)
    • Réinitialisation

La batterie tient assez longtemps, je dirais facilement une semaine en utilisation intensive avec +/- la lumière allumée. Je n’ai jamais été jusqu’à la vider car je sais que les Bookeen freezent quand la batterie est presque vide donc j’évite d’aller au bout 😉
D’ailleurs, la liseuse s’éteint toute seule au bout de 48h de veille.

2-2- La bibliothèque
La bibliothèque est sans doute un peu bordélique chez moi (je n’ai pas vraiment de système de classement et tout n’est pas rangé ^^’ ) et malgré plusieurs mois d’utilisation, je n’ai pas cherché à optimiser mon rangement plus que ça car je m’y retrouve comme ça mais je vais tenter de développer au mieux 😉

Donc quand on va dans la partie bibliothèque en touchant « afficher plus », on tombe sur un 1er écran avec plusieurs « dossiers » :

  • Mes Collections : permet de créer des sortes d’étagères pour classer les livres donc on retrouve encore d’autres fichiers encore à l’intérieur. Le seul soucis c’est qu’on ne peut pas créer de « sous collection » donc je n’ai pas pu créer de collection « séries » avec toutes les séries avec leur tome dans des sous-collection. Mais sinon la création de collection est super simple, soit en allant dans directement dans ce menu, soit en allant dans n’importe quel dossier et appuyant sur le petit logo qui ressemble à une étagère avec des livres en haut à droite
  • Nouveaux :  tous les livres qu’on a transféré entre la liseuse et le logiciel calibre. Ce sont ces livres là qui apparaissent dans l’aperçu de la bibliothèque s’il y en a dans ce dossier
  • En cours de lecture : tous les livres ouverts au moins une fois. Donc même si c’est juste pour regarder la couverture, ils se retrouvent dans « en cours » (je trouve ça un peu « chiant » parce que là on croit que j’ai 14 livres en cours alors que je dois à peine en avoir 2 : 1 sur le long cours et 1 autre 😉 )
  • Terminés : tous les livres dont la lecture arrive à 100%. Une fois que j’ai terminé mes livres et que je les ai chroniqué, j’ai tendance à les supprimer de la liseuse pour « gagner de la place », seul le manuel de la bookeen reste 😉
  • Tous les livres : regroupe donc l’ensemble des livres déposés dans la liseuse « en vrac »
  • Ma bibliothèque : les livres qu’on télécharge depuis la librairie affiliée
  • Annotations : toutes les notes que l’ont prend pendant la lecture (c’est pas trop mon genre de prendre des notes, mais c’est assez simple à faire. Il suffit lors de la lecture de sélectionner une partie du texte en le selectionnant au doigt et une case « note » s’affiche avec un clavier tactile)
  • Images
  • Dossiers : quand on l’ouvre on retrouve tous les documents comme dans une clé usb (c’est donc là que j’ai laissé traîné mes dossiers séries tout bien trié ^^)

Dans chacun de ses dossiers, on peut trier les livres par nom, par date d’ajout… et les afficher soit en mosaïque de couverture, soit en liste avec couverture et quelques infos comme le titre, l’auteur, la maison d’édition et… le nombre de page (indispensable)

2-3- La Lecture
Et Enfin le vif du sujet… la lecture !
Hey bien, rien de plus simple ^^ On ouvre un livre et on le lit 😛 on change de page soit en frôlant (c’est hyper sensible ! ) la droite du livre, soit en appuyant sur la pression « droite » (perso j’ai une préférence pour le bouton, mais c’est l’habitude de ManEl 😉 )
Quand on veut mettre en pause le livre, on peut soit fermer le clapet, soit pressé une courte fois le bouton « on/off »
Lorsqu’on presse un mot, on a accès au dictionnaire (Fr, En-fr, En) et ça c’est super chouette. En général, quand je « cale » sur un mot, je passe en me contentant d’avoir une idée du mot, là je peux prendre quelques secondes pour avoir la signification 😉
Si on presse un ou plusieurs mots, on accède à la fonction « annotations » (dont je me sers vraiment peu)
Quand on presse la touche « menu » en pleine lecture, on a accès en haut, à quelques petites stats sur l’avancement de la lecture. C’est pratique pour savoir quand arrive la fin du chapitre. (N.B : Si le chapitre est coupé en « sous chapitre », c’est la fin du sous-chapitre qui est compté comme fin du chapitre… je me suis faite avoir sur mon livre en cours 😉 )
Et en bas à une barre avec divers boutons. Le bouton « Menu » permet d’avoir accès à d’autres fonctionnalités

  • Atteindre : une page précise grâce à un curseur qui s’ouvre en bas de l’écran
  • Table des matières (quand l’ebook est bien fait 😉 ) : le sommaire du livre avec ses chapitre et si un « > » apparait c’est qu’il y a des sous chapitres
  • Annotations
  • Recherche : pour rechercher un mot, un terme, une phrase…
  • Paramètres du texte : pour régler l’affichage à l’écran : taille, police, épaisseur, interligne…
  • Affichage : pour savoir ce qu’on affiche à l’écran lors de la lecture : titre, numéro de page ou encore inversé le noir et le blanc (donc texte blanc sur écran noir … ça ne me viendrait même pas à l’idée ^^’ )

En conclusion, J’adore Blue ma nouvelle liseuse, je la trouve suffisamment légère pour lire coucher sous la couette et très intuitive et aussi assez solide pour survivre à des chocs grâce à son enveloppe-couverture
Les seuls bémols que je lui trouve c’est la partie « collection » qui n’est pas assez malléable car impossible de créer des sous collection qui pourraient être super pratiques

Si vous avez tout lu, félicitations 😀 et j’espère que je vous aurais éclairer sur le Bookeen Saga 😉