Adieu 2017, Bonjour 2018 !

Comme tous les ans, je me « soumets » aux vœux de bonne année.
Comme toujours je souhaite sincèrement que le meilleur puisse vous arriver pour cette nouvelle année et surtout… de la lecture.

Résultat de recherche d'images pour "livre bonne année"

L’année 2017 a été une année de « transition » pour moi, très peu de lecture à mon actif. Mon nouveau boulot de maman m’accapare pas mal et il parait que ce n’est pas fini ! Je lis donc beaucoup moins, je découvre aussi de nouvelle chose : genre je me suis essayée à la couture de petites bricoles et j’espère pouvoir me lancer dans des projets plus « ambitieux » dans quelques temps (mois ? année ?)… En gros, je diversifie mon temps libre 😉
Pour vous donner une idée de ma quantité de lecture, j’ai à peine 1.5p dans mon carnet (les autres années montaient à 2 voire 3pages même les plus « mauvaises »)

2018 s’annonce aussi « tumultueuse » que 2017 en terme de lecture. Pas que je n’ai pas l’envie de lire ou que je ne trouve pas le temps (même si à mon avis, ça sera le cas lors du 2è semestre 2018), mais je deviens presque « difficile » et je m’accroche à des choses que je sais que j’apprécierai même si je mets plus longtemps à lire et j’ai de plus en plus « peur » de l’inconnu (mais je m’y essaie quand même 😉 ). Je me connais suffisamment pour savoir ce que j’apprécie réellement et donc me lancer dans une lecture.

2017 a aussi été le moment pour faire découvrir l’objet livre à mon fils. Il apprécie beaucoup l’objet… tellement qu’il ne faut pas les lui laisser trop longtemps parce qu’il les manipule dans tous les sens et même si les cartonnés sont costauds, une fois dans les mains de Totor, ils sont finis !
On va donc attendre qu’il s’assagisse sur ce point tout en continuant à lui proposer de la lecture ou des jeux avec des livres (il en redemande mais je reste réticente à cause de sa délicatesse ^^’ )

En somme, 2017 a été une année de découverte pour mon flocon et une année avec très peu de lecture de mon côté, mais l’envie est toujours présente 🙂

Image associée

Pour en finir avec ce minuscule bilan, je vous souhaite une excellente année 2018 et qu’elle soit riche en émotions positives 🙂

Publicités

Chaman – Maxence Fermine

Synopsis :
Le jour où Richard Adam comprit qu’il n’avait qu’une vie, il n’avait jamais été si proche du ciel. Et pour cause. Il se tenait en équilibre sur une poutrelle d’acier, à près de soixante mètres de hauteur. Parvenu au bout de son perchoir, il s’arrêta, retint son souffle, et contempla une dernière fois le paysage qui s’offrait à lui, telle une flaque d’or blanc. Il pensa que la vue était sublime, et la vie, terriblement fragile. Un souffle de vent, un faux pas, et il disparaîtrait à jamais. Il s’envolerait tel un oiseau dans les nuées.
Il n’avait jamais été vraiment sujet au vertige. Jusqu’à aujourd’hui.

Mon avis
J’apprécie particulièrement la plume de cet auteur, ce livre se veut dans la lignée de Zen qui portait terriblement bien son titre. J’avais donc hâte de découvrir un livre proche de Zen mais dans un univers amérindien.

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– le couverture, qui rappelle celle de Zen, publié il y a 2 ans tout en nous « dévoilant » le changement de continent
– les citations / proverbes en début de chaque chapitre. Ne connaissant pas la culture amérindienne (autrement que par le biais des colons et encore sur la base), j’ai trouvé ça intéressant.
– retrouvé la plume de l’auteur qui est toujours aussi agréable à lire.
– la fin qui sonne assez fantastique. C’est ça qui est toujours sympa avec Maxence Fermine. On lit un livre « contemporain » mais avec une légère touche de magie/de fantastique

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 
– la « première partie », je sais qu’elle est nécessaire mais je l’ai trouvé un peu longue à se mettre en place, j’aurais préféré passer plus de temps dans la réserve pour que la partie « quête initiatique » soit encore plus développée. En effet, même si tout « coule de source », j’ai trouvé que cette partie allait trop vite, je n’ai pas pu profiter au maximum de chaque instant avec Richard Adam « l’indien »

En conclusion, 
Même si sur ce livre, j’ai apprécié retrouvé la plume de Maxence Fermine, j’ai été légèrement déçue de ce court roman qui m’a laissé un goût de pas assez malgré les « promesses » qu’il tenait.

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles