Victor, l’indomptable Hugo – Bertrand Puard

Synopsis : 
À treize ans, Victor est un rêveur. Il rêve d’amour, d’histoires sans fin et d’aventures extraordinaires. Jusqu’au jour où l’aventure vient à lui. Une nuit, des bruits étranges s’échappent de la chambre de son frère Eugène. Des bruits de lutte. Il se précipite… trop tard : son frère est kidnappé sous ses yeux. Bien décidé à retrouver Eugène, Victor se lance sur ses traces. En route, il croise des personnages hauts en couleurs. Amis ou ennemis ? Il ne va pas tarder à le découvrir… *** Bertrand Puard explore la jeunesse des plus grands écrivains de la littérature française. La biographie de Victor Hugo et de véritables faits historiques croisent une intrigue et des personnages imaginaires.

Mon avis : 
Clairement, j’avais besoin d’une lecture légère et pleine d’aventure. Et ce titre m’est tombé dessus, il faut dire que j’étais curieuse d’un livre avec le prénom de mon fils XD mais aussi parlant de l’écrivain célèbre dont il porte le nom… dont je n’ai jamais rien lu mais dont je connais quelques écrits ^^’

J’ai aimé / J’ai adoré :
– découvrir cette histoire vraiment sympathique mêlant histoire et Histoire
– l’apparition de certains personnages bien connus de Victor Hugo comme Gavroche, Djali et Esméralda (les rôles sont inversés ici 😉 ), un certains bossu et bien d’autres encore.
– le côté aventure qui me plaisait tant quand j’étais plus jeune (ce livre est à destination des 8-13ans, c’était exactement ce que j’aimais à ce moment là)
– ça se lit vite, très vite (même si j’ai trainé pour le lire 😛 ) et c’est agréable, les chapitres sont courts et aident à la rapidité de la lecture (donc parfait pour le public visé 😉 )
– même si c’est une « fantaisie » comme aime à le répéter l’auteur en « préface », j’ai vraiment apprécié « découvrir » l’enfance d’un grand nom de la littérature française. Quand on découvre ou lit ses grands auteurs, on ne les imagine pas enfants.

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette : 
– les illustrations, alors oui c’est un livre de « grand » alors il y en a peu, mais là les illustrations internes sont vraiment trop peu nombreuses et petites, de ce fait, elle paraissent un peu inutile. (à contrario les illustrations « enluminures » des débuts de chapitres sont agréables 😉 )

En conclusion, 
Un roman d’aventure comme je les aimais plus jeune et que j’apprécie encore 😉 avec ce qu’il faut de suspense, de personnage
Un grand auteur en devenir qui vit une aventure extraordinaire (même si totalement imaginé 😉 )
Une série de livres qui promet d’être vraiment intéressante (puisque l’auteur parle d’un livre qui parlera de George Sand quand elle ne s’appelait pas encore ainsi 😉 )

Le premier chapitre disponible par ici 🙂

Publicités

Le Tour du Monde en 80 jours – Jules Verne

Synopsis : 
Le roman raconte la course autour du monde d’un gentleman anglais, Phileas Fogg, qui a fait le pari d’y parvenir en 80 jours. Il est accompagné par Jean Passepartout, son serviteur français. L’ensemble du roman est un habile mélange entre récit de voyage et données scientifiques comme celle utilisée pour le rebondissement de la chute du roman.

Mon avis : 
J’ai acheté ce livre, il y a un moment pour même pas une bouchée de pain dans un vide grenier… J’avoue avoir surtout craqué pour l’objet livre… qui malgré une édition relativement récente fait un peu « vieux livre ». De plus, même si dans ma « jeunesse » (bah oui je ne suis pas si vieille 😛 ) j’ai lu des Jules Verne, je n’ai malheureusement lu que des versions « enfants » donc simplifiées. Il était donc tant de corriger cela et de me lancer dans les vraies versions 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– le flegme un peu robotique de Phileas Fogg quelque soit la situation bonne ou mauvaise
– suivre les aventures de Passepartout qui pensait avoir trouvé une bonne planque bien tranquille en arrivant chez Mr Fogg ^^
– Voyager dans plein de pays mais comme Passepartout d’avoir toujours l’impression de trouver un bout d’Angleterre
– les embûches de Fix qui finira évidemment par arriver à ses fins malgré tout…
– le happy ending ! J’aime bien quand tout finit bien, en plus c’est de saison, comme dans les films de Noël ^^
– les quelques illustrations dans mon livre. Je les ai trouvé un peu rares mais j’ai aimé leur style qui sont « comme des gravures » (après une recherche rapide sur Gallica de la BNF, je me suis rendue compte que mon livre ne contient que très peu d’illustrations par rapport à leur version)

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 

En conclusion, 
Un roman d’aventure bien sympathique et même en ayant déjà lu une version plus simple, j’ai douté de la réussite de Phileas Fogg.
Je pense donc que je continuerai à (re)découvrir les écrits de Jules Verne en 2016 (mais cette fois en ebook, après tout, des classiques pareil, c’est gratuit 🙂 )

Petit Bonus parce que l’image de ma couv est toute pourrite ^^’ , si comme moi tu aimes les cartes, clique ici tu trouveras une chouette carte retraçant le périple de Mr Fogg 😉