Dom Juan – Molière

Synopsis:
Terrible et intrépide séducteur, Dom Juan, récemment marié à Elvire, fuit cette dernière en compagnie du fidèle Sganarelle. Mais bientôt, reparaît le spectre du Commandeur qu’il a tué en duel. Dom Juan se retrouve face à lui-même.

 Mon avis:
Mon libertin que je t’aime 🙂
J’aime beaucoup la période des libertins, leur façon de séduire, de parler, d’entourlouper les damoiselles et de ne rien écouter aux règles de la société.
Dom Juan est l’exemple parfait du libertin. Lié à la plume et l’humour de Molière, la pièce n’en devient que plus captivante.
Le regard cartésien de Dom Juan face à la crédulité de son serviteur… l’amour face à la séduction… Cette pièce est une antithèse complète…
Mais avis aux amateurs de la période libertine, cette pièce est pour vous!
Mais attention la chute peut être rude 🙂

Dom Juan

Bonne Lecture

Publicité

Les Fourberies de Scapin – Molière

Synopsis:

Branle-bas de combat dans les ruelles napolitaines ! Octave a, en secret, épousé Hyacinthe, la jeune femme qu’il aime, mais voilà que son père a décidé à son tour de le marier à une inconnue ; quant à Léandre, c’est Zerbinette qu’il aime, mais son père en a lui aussi décidé autrement. Alors, que vont bien pouvoir faire ces deux jeunes gens sans le sou contre la puissance et l’autorité de leurs barbons de pères ? Faire appel à Scapin, bien sûr, le valet bondissant et malicieux, joueur et beau parleur : rien de tel que l’un de ses nombreux tours pour retourner la situation !

Mon Avis:
Ah ma première pièce de théâtre…
Du Molière en plus, quoi de mieux pour débuter en s’amusant 🙂
Je l’ai étudiée deux fois en cours cette pièce et je l’aime toujours autant 🙂
Il s’agit donc (comme toujours dans les comédies) d’une histoire d’amour entre deux jeunes gens qui se voient contrariée par les pères qui veulent chacun les marier après un retour de voyages…
Mais heureusement que Scapin, le fidèle valet, va aider ces jeunes gens par tous les moyens possibles évidemment …
L’histoire finira bien sinon ce ne serait pas une comédie.
Mais je n’en dirais pas plus 🙂

Les Fourberies de Scapin

Bonne Lecture