Le Prophète et le Vizir – Yves et Ada Remy

Synopsis : 
Rien ne destinait Kemal bin Taïmour à devenir prophète. Sans doute est-ce là une des mystérieuses interventions d’Allah, Clément et Miséricordieux, qui guida la main de l’Emir Nour al-Din Malek le jour où il le recruta pour lire l’avenir. D’homme ordinaire, voici que l’humble reçoit un don puissant mais bien incontrôlable. C’est sur la route qu’il tentera de faire entendre la voix d’Allah, qui lui parle des hommes d’autres temps.
Le Vizir Fares Ibn Meïmoun quant à lui ne croit pas au Destin et se moque des prophéties. A-t-il raison ou tort ? Qui du Prophète ou du Vizir détient la vérité ? Les protagonistes sont en place pour jouer leur rôle, il ne reste plus aux événements qu’à se dérouler. Inch Allah.

Mon avis : 
Voilà un long moment que ce tout petit livre trainait dans ma PAL (au moins 5ans puisque je l’avais déjà au programme de la 1ère édition du S4F3). Je me souviens combien les chroniques étaient enthousiastes, comment les auteurs ont été apprécié et j’avoue que ça me faisait un peu peur… L’été étant de nouveau présent et ayant envie de lire des livres courts (merci le S4F3 pour ça 😛 ) j’ai dépoussiéré mon livre et j’ai entrepris la lecture en ne pensant plus à ce que je connaissais déjà (et même en oubliant la 4è de couverture 😉 ).

 

J’ai vraiment apprécié ce format conte qui m’a rappelé un peu les contes philosophiques de Voltaire avec une morale pas forcément limpide à la première lecture.
Le côté oriental nous permet de voyager aussi bien à travers les époques que les civilisations. J’ai aimé les prophéties qui paraissent lointaine pour notre prophète mais tellement récentes pour nous puis se rapprochent doucement de notre personnage.
Je ne sais si c’est l’aspect oriental ou non mais j’ai trouvé le 1er conte très poétique même dans les moments les plus durs.

Le second conte suit au final l’histoire du 1er. Le prophète aura-t-il raison ? Le Vizir va tout faire pour le contredire. Quelqu’en soit les conséquences. Le Vizir ruse de toutes les façons possibles. On se retrouve là dans une nouvelle plus fantastique alors que la première était plus une histoire de voyage.

Je ne connais pas très bien la culture arabe et orientales mais j’ai aimé retrouver ce que je connaissais déjà (les appellations de Dieu, les djinns…) ces petits détails font encore plus voyager que le texte en lui même 😉

En conclusion,
Un court livre qui me faisait un peu peur par toutes les critiques superpositives et qui m’impressionnaient mais au final tous les écrits sur ce livre sont amplement mérité. Je recommande ce magnifique petit livre qui nous fait voyager et nous fait réfléchir à la manière des contes philosophiques.

D’autres avis chez : Blackwolf, Julien Naufragé, Vert, Tigger Lilly

Psssst c’est ma 1ère participation pour le S4F3 de cette année 🙂

Publicités

Les Contes de Crimes – Pierre Dubois

Synopsis : 
Il était une fois, au temps où les princes n’épousaient plus des bergères mais se pacsaient aux bergers, des contes de fées noirs à souhait. Cendrillon est victime des pulsions sexuelles d’un prince héritier, la Belle au bois dormant, l’otage pathétique d’un époux déséquilibré. Derrière Peter Pan se cache un dangereux innocent, derrière le Petit Chaperon rouge une machiavélique enfant. Pour résoudre une série de meurtres, Blanche-Neige fait appel à un détective spécialiste des nains de jardin… Pierre Dubois se livre à une réécriture diabolique des contes ayant bercé notre enfance. Issus du mariage improbable de personnages de Grimm avec le roman policier, ces Contes de crimes font autant rire que frissonner…

Mon avis : 
Voilà un petit moment que ce mini livre traînait dans ma PAL (oui à lire toutes mes chroniques, les livres traînent tous dans ma PAL depuis un moment… et euh… c’est le cas vu que le peu l’absence d’acquisition papier et les rares acquisitions numériques (même si cette PAL n’existe pas puisque je ne la vois pas) que je fais ) Et depuis le temps que la plume de Pierre Dubois me faisait envie, il était temps de passer à la lecture 🙂

La Belle au bois Dormant
J’ai été tout d’abord surprise par le contexte (oui nous sommes dans des réécritures) et puis on s’y fait, on suit l’aventure de Monsieur Pepinster qui n’a qu’une seule et unique envie… La chute est surprenante mais très bien ficelé puisque que je m’y attendais pas !

Riquet à la Houppe
Un premier conte que je n’ai jamais lu. Toutefois l’histoire de ce Riquet est assez glauque et surprenante, mais j’ai eu un peu de mal (du fait du côté un peu glauque)

Cendrillon
Dans Cendrillon, on se croirait presque dans le vrai conte (à quelques détails près) mais dès l’arrivée du bal, l’histoire se modifie pour devenir un peu plus… trash ! Et j’ai beaucoup apprécié ^^

Le Conte de l’Amandier
À nouveau, je ne connais pas le conte original (il faudra y remédier) mais j’ai beaucoup aimé l’histoire de cette française coincée chez les british purs et durs et cucul jusqu’au jour où elle passe à l’acte !

Rapunzel
Cette réécriture part d’abord sur le conte de la Belle et la Bête avant de retomber sur Rapunzel où un crime a eu lieu et on y retrouve C. Marmaduke Perthwee qu’on avait à peine croiser dans Cendrillon ^^. J’ai beaucoup aimé l’univers de ce conte mais aussi l’intervention du détective des fées 🙂
J’ai apprécié que Rapunzel, garde son nom (j’ai jamais pu me faire à « Raiponce » ^^ )

Barbe de Grive
Encore un conte que je ne connais pas (décidément ! ). J’ai été assez surprise par ce conte très « moderne » dans la réécriture. D’ailleurs ce conte pourrait très bien faire un épisode de série d’enquêtes policières !

Peter Pan
On retrouve de nouveau C. Marmaduke Perthwee, notre détective des fées, qui va résoudre un nouveau cas. J’ai aimé le côté Sherlock des fées de notre détective, par contre j’ai trouvé l’intrigue un peu convenue : J’avais vu venir les choses (et pourtant ça m’arrive pas souvent dans les enquêtes ! ) Mais j’ai quand même beaucoup apprécié l’ambiance sombre de cette histoire !

Petite Table couvre-toi
Une nouvelle fois, un conte que je ne connais pas !
L’histoire est écrite sous la forme d’un monologue, j’ai eu du mal à comprendre la raison jusqu’à la presque fin où tout s’éclaire enfin !
Par contre je tiens à noter que Reptilia, la jeune demoiselle dont on parle ici, m’a fait un peu pensé (par ses talents) à Zlata 😉 [vous allez avoir mal partout à regarder la vidéo ^^]

Le Petit Chaperon Rouge
Une historiette très rapide qui m’a bien fait sourire avec son protagoniste très libidineux et son petit Chaperon Rouge manipulateur !

Blanche-Neige
Pour conclure, une nouvelle enquête menée par C. Marmaduke Perthwee qui à l’air à la retraite d’après le début du conte. Ici Blanche-Neige n’est qu’un prétexte, mais l’enquête est intéressante (et les digressions aussi 🙂 )

En conclusion, 
Malgré parfois un vocabulaire assez « étrange » (il y a eu beaucoup de mot que je ne connais pas et c’est bien la 1ère fois que ça m’arrive dans une lecture) surtout dans les premiers contes, j’ai beaucoup aimé ses réécritures « diaboliques » des contes qui ont bercé (pour la plupart) ma jeunesse.
De plus, j’ai apprécié que certaines réécritures soient plutôt des enquêtes avec un détective assez spécial qui m’a fait plus d’une fois sourire et penser à ce cher Sherlock !

  • Dernière neige en image

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles