Cuisinez les fanes, épluchures et herbes sauvages – Morgane Rey

Synopsis : 
Découvrez 80 recettes anti-gaspi originales et innovantes !
Ne jetez plus vos fanes, épluchures, restes de pulpes, pieds et épluchures de fruits et légumes, ajoutez-y des herbes sauvages fraîchement cueillies et transformez-les en de savoureux plats, potages, desserts ou boissons. Du pesto de fanes de radis à la confiture d’écorces de melon en passant par la limonade au fleurs de pissenlit, la cuisine facile et zéro-déchet s’invite dans votre quotidien !

Mon avis : 
Voilà longtemps que je n’avais pas participé ET été sélectionné pour une Masse Critique chez Babelio. La dernière en date était sur la non-fiction, donc promettait des manuels, des livres de cuisines et autres essais politiques ou pas… J’ai donc sélectionné plusieurs livres qui se « grignotent » et j’ai été choisie pour ce joli livre des éditions Rustica.
J’avais déjà lu un livre sur ce thème en 2014, mais c’était vraiment plus un beau livre qu’un livre de cuisine, j’étais donc curieuse d’un vrai livre de cuisine puisque évidemment la thématique me parle même si je n’ai pas de potager à me disposition 😉

  •  un format « cahier d’école » du livre : En effet, il est +/- de la taille d’un cahier 21*29.7 (à vos listes de rentrée 😛 ) donc il est facilement maniable, ni trop petit, ni trop grand avec une couverture souple

 

  • des illustrations disséminées ça et là au milieu des recettes, ainsi que les quelques photos appétissantes ! Sans parler de la mise en page avec des titres colorés qui donnent envie 🙂

  • un avant propos est quand à lui très juste, il nous parle de ce que la nature nous offre et nous rappelle la quantité moyenne de déchets alimentaires produits par an. Court mais juste ce qu’il faut 🙂

 

  • un petits précis « herbes sauvages ». Le livre contient 2 doubles pages illustrées pour nous faire découvrir quelques plantes sauvages comestibles et j’ai apprécié, je devrais tenter de me trouver un ouvrage plus détaillé là dessus 🙂 Bon certaines seront introuvables par chez moi mais c’est le cas aussi dans les guides des champignons 😉

  • Les divers petits points « astuces » ou « écolo » dispatché en pied de recette comme par exemple de garder cette partie « déchet » de tel légume pour l’utiliser pour une autre recette 😉

  • Les recettes ! je n’ai pas encore testé mais j’ai lu bon nombre de recettes de ce livre (pour ne pas dire toutes) et c’est le GROS point positif de ce livre (heureusement pour un livre de cuisine ! ).
    Les recettes sont SIMPLES, avec des ingrédients faciles à trouver dans n’importe quel (super)marché (excepté pour 2 ou 3 recettes mais sérieux, sur 80 c’est pas grand chose), des recettes avec PEU d’ingrédients et souvent RAPIDE à préparer. En somme, un livre de recettes presque parfait puisque qu’accessible à chacun ! Du sucré, du salé, de l’apéro au dessert, il y en a pour tous les goûts ! Et en bonus, la plupart de ces recettes sont végétariennes. Elles peuvent servir d’accompagnement ou de plats complets si on en associe plusieurs 🙂

Alors, pourquoi je n’ai pas encore testé ?

    • 1. C’est la canicule de ouf ! il fait 95°F ! (pardon 35°C) dedans ! et j’ai vu 2-3 recettes qui me tentent dans un futur proche puisque de saison (comme les aubergines farcies aux pieds de champignons) mais il faut utiliser le four !
    • 2 J’ai aussi repéré les chouchous au graines de courges (je connaissais la version salé, mais là ça me tente une version sucrée 😉 ) ou encore les tortiglionis (des pâtes quoi 😛 ) à la crème de feuille de chou-fleur (j’adore ce légume ! ) mais ce n’est pas la saison !
    • 3. La recette que je pourrais tenter le plus prochainement c’est celle au pesto de fanes de radis mais il va falloir que je demande si Belle Maman a encore des radis au potager pour qu’elle me garde les fanes 😉 (bah oui en appartement c’est compliqué pour le potager ^^’ )

 

En conclusion, 
Un livre de cuisine utilisable dans sa quasi totalité avec des recettes simples et facile à réaliser (je crois que l’ustensile le plus complexe que j’ai vu dans le livre est… un mixer ! ). Un prix abordable et pas exagéré (14.95€) pour 80 recettes, des astuces et quelques jolies photos 🙂
C’est sur je vais tester quelques recettes dès que possibles 🙂

 

En savoir plus :
Le livre coûte 14.95€ et est disponible sur le site de l’éditeur 🙂 (et chez vos libraires habituels)

Tout manger de A à Z – Sophie Dupuis-Gaulier

Synopsis : 
Découvrez des recettes pour déguster toutes les parties des produits : A… comme ananas avec l’écorce : Rhum arrangé, avec la chair : Carpaccio d’ananas, caramel au beurre salé et spéculoos. C… comme carotte avec les fanes : Spaghettis au pesto de fanes de carottes et avec les épluchures : Chutney d’épluchures de carottes. P… comme Potimarron avec les graines : Panna cotta au potimarron et nougatine de graines de courges et avec la chair : Crème brûlée au potimarron et aux épices. T… comme tomates avec la peau : Chips de tomates au pecorino et origan et avec la peau et la chair : Millefeuille de tomates. Apprenez à cuisiner fruits et légumes sans rien jeter, avec 40 recettes surprenantes et délicieuses.

Mon avis : 
Lors de la Masse Critique de Babelio du 23 mai (pendant les Imaginales), je n’avais rien trop vu et j’ai finalement eu envie de cliquer sur ce livre qui promet des idées de recettes intéressantes avec des ingrédients dans lesquels tout est bon (il faut juste savoir le cuisiner!)
Vous êtes en train de vous dire que j’abuse pour une critique de livre de MC du 23 mai, mais le livre en question a bien pris son temps pour arriver au domicile maternel. En effet, il a du se perdre en route si bien que les gentils organisateurs et éditeurs m’en ont envoyé un second arrivé qui est enfin à bon port, il y a quelques jours.

J’ai aimé/J’ai adoré : 
– l’objet livre : l’extérieur :
— Quand j’ai ouvert l’enveloppe j’ai vu un magnifique objet avec un coté rustique causé par les planches vieillies qui forment le fond de la couverture.
— Le titre en plusieurs polices (d’habitude j’aime que ça soit 1 seule) rend très bien et en plus il est « incrusté’ dans le carton (désolée, je ne suis pas sure du terme exact pour « l’incrustation »).
— Et au toucher, la couverture donne l’impression de caresser un bois bien poncé et c’est super agréable!
— Comme souvent avec les beaux livres, il sent assez fort l’odeur de l’encre (Vert, si tu passes par là, ça devrait te rappeler des souvenir 😉 ) mais j’aime beaucoup ça! J’espère qu’il finira quand même par sentir les effluves de cuisine ^^
— Le Dos du livre (mais si vous savez, là où le titre est écrit, enfin vous savez, le coté du livre que l’on voit quand le livre est rangé dans les rayonnage 😉 ) est en toile imprimée de délicats motifs de légumes. ça rajoute encore un peu du coté rustique
– l’objet livre : l’intérieur : l’intérieur est très soigné aussi
— l’intérieur des couvertures* sont imprimés de photos dans la continuité de la couverture et de la 4è de couv (*désolée, je ne suis pas encore experte en anatomie du livre, ça porte surement un autre nom, Matilda, si tu passes par là, je ne serai pas contre le mot juste ^^)
— le papier est très épais et agréable au toucher
— les recettes sont toutes agencées de façon similaire : recette à gauche, photo à droite
— les photos sont d’une simplicité à faire peur mais elles sont magnifiques et bien mise en valeur par la taille du livre
— les recettes sont organisés par ingrédient et par « semestre saisonnier » auxquels sont consacrés une photo en double page et sur chaque recette, un petit pictogramme permet de dire avec quelle partie de l’ingrédient il faut cuisiner 🙂
les recettes
— elles sont expliquées le plus simplement du monde et possèdent parfois des petites astuces pour améliorer ou revisiter un peu la recette
— ce sont aussi souvent des recettes assez rapides à préparer et à cuire (sauf pour le rhum arrangé où il faut 10 mois de macération :P). On a pas toujours tout le temps qu’on veut pour cuisiner et c’est vraiment un bon point

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté
– absolument rien ^^

Je regrette : 
– Je n’ai pas encore eu le temps de tester de recettes même si certaines me tentent déjà
– il faut parfois des ingrédients que je ne possède pas dans ma petite cuisine (en cours de déménagement) mais c’est souvent le cas dans tous les livres de recettes.
– le nombre restreint de fruits et légumes

En conclusion :
Un très magnifique (oui c’est pas français et zut!) objet livre avec des idées intéressantes permettant de ne plus jeter certaines parties de fruits et légumes pour apprendre à les cuisiner autrement et donc diminuer le gaspillage alimentaire (qui est en moyenne de 20 kg/an/personne dont 7 kg/an/personne de produits non déballés revenant à environ 430€/an/personne [chiffres 2011-2012]).
Je trouve un peu dommage que le livre ne se contente que de quelques fruits et légumes, j’aurais aimé en avoir un peu plus, mais qui sait, peut-être y-aura-t-il un autre tome.
D’ailleurs pour rester dans le même thème j’espère qu’il y aura d’autre livre dans le même genre sur d’autres fruits et légumes, mais aussi la viande, le poisson, le fromage,… pour continuer à apprendre des alternatives à la poubelle et essayer de consommer au mieux ce qu’on trouve dans nos frigo et placard.

Comme j’ai pensé qu’une seule image de la couv ne serait pas suffisante pour illustrer ce livre, je vous ai mis une petite sélection des pages et détails en vrac ^^