La Ronde des Albums #1

La Ronde des Albums, mais c’est nouveau ça ?
Alors oui c’est nouveau 🙂 Voilà que depuis février, j’ai inscrit les flocons à la bibliothèque municipale de notre petite commune afin d’élargir leur horizons livresques !
Parce que les albums c’est sympa mais c’est pas toujours donné et que la diversité à la maison n’est pas toujours de mise et qu’on a des super bibliothécaires qui savent trouver le bon livre pour la demande précise (ou pas) des mini Snow !
Et comme j’adore autant que les enfants les lire et relire le temps de nos emprunts, j’ai aussi envie de les partager sous forme d’articles « recueils ».
Si jamais de nouveaux albums sont aussi acquis (anniversaire, Noël, sans raison…) je pourrais aussi faire de petits articles.
Articles qui seront donc appelé La Ronde des Albums (oui c’est pas origénial ^^’ mais ça fait le job 😉 )

Donc pour ce 1er numéro, je vais vous présenter notre 1er butin post-confinement

Le Bon Canapé – Fifi Kuo – Albin Michel Jeunesse
On commence par une nouveauté du catalogue de la bib ! Un Vrai coup de cœur !
Il aura été lu tous les jours du temps de notre emprunt. Un livre plein de couleurs avec des graphismes super jolis et une histoire amusante qui nous rappelle que ce qu’on a est difficile à remplacer.
Seul bémol (et mon plus grand a aussi tiqué [forcément quand Maman te l’apprend depuis toujours] ) la MAUVAISE traduction de « penguin » en « pingouin » alors que c’est clairement un « manchot » 😉 (un jour la traduction sera juste, mais pas aujourd’hui !)

L’Enfant qui avait peur du noir – Emma Yarlett – Circonflexe
Depuis le confinement, mon grand Flocon a un peu peur du noir (selon les jours ça varie de « non maman n’éteint pas la lumière » à « t’es sure ya personne »), alors j’ai demandé s’il y avait un livre sympa pour cette peur (très courante) et les super bib’ nous ont proposé celui là !
Et de nouveau ! Un super coup de cœur ! Un livre amusant avec la jolie aventure que va vivre Hugo un grand peureux ! L’histoire a tellement plus à mon grand Flocon qu’il m’a demandé si la Nuit Noire allait lui rendre visite (et ça a été compliqué d’expliquer que ce n’est qu’un livre). Des graphismes super beau, de jolies couleurs, quelques pages découpées et voilà encore une fois un super livre.

Tout d’un loup – Géraldine Elschner & Antoine Guilloppé – Élan Vert
On continue dans les phobies, avec cette fois, la peur des chiens (grands, les petits ça passe) et une nouvelle fois, on est bien tombé 😉
On a donc un superbe album quasi entièrement en noir et blanc pour des contrastes forts et des images épurées. Un livre qui nous conte la vie d’un chien qui a « tout d’un loup » mais qui n’en est pas un ! Un livre qui a su susciter beaucoup d’émotions chez mes deux Flocons !
Un extrait ici 

Où est cachée la galette ? – Jack Goupil & Sejung Kim – Casterman
Un livre jeu de type cherche et trouve ! On avait déjà emprunté « Où est Koko le Clown ?  » de la même collection et on en voulait encore… Alors tant pis pour la saisonnalité le but est de jouer 😛 La galette est parfois difficile à trouver mais c’est toujours amusant.
Il est d’ailleurs accessible dès 2 ans (âge de ma petite Flocon 😉 )
Un extrait ici 

Cherche l’Erreur ! Les 7 dans l’art – Paris – Collectif – Milan
Encore un livre jeu ! On aime vraiment jouer à cherche et trouve et on commence à s’intéresser aux jeux des erreurs. Celui là est vraiment joli et permet de s’initier à l’art mais il est particulièrement difficile sur des tableaux compliqués (comme du Picasso)

C’est moi le plus fort – Mario Ramos – École des Loisirs
Alors là, c’est l’emprunt de « confort », Grand Flocon a « étudié » ce livre en classe (il est en PS) en décembre, il a aussi vu le mini film Loup Phoque-Loup Tendre dans lequel on retrouve l’album animé. C’est donc le livre qu’on aime lire et relire et rerelire. Celui dans lequel on fait les voix et surtout on rigole bien de la chute ! (et qui permet d’apprendre des insultes sans gros mot ^^’ )
D’ailleurs, on songe à acquérir le coffret qui contient ce livre mais aussi C’est moi le plus beau qui est la suite 😉

C’est pour qui ce gâteau ? – Noé Carlin & Cyril Hann – Élan vert
Le 15, c’était l’anniversaire de Petite Flocon. Il nous fallait donc un livre sur le sujet !
Et la demoiselle a compris qu’il lui fallait un gâteau et des bougies !
Ce livre amusant nous propose différents gâteaux pour différents animaux. L’idée est donc de découvrir avant d’ouvrir le rabat à qui le gâteau va être
Un livre amusant qu’on a relu plusieurs fois

Nous avions aussi dans notre sélection un livre de bricolage pour enfant, mais nous n’avons pas eu le temps de nous pencher sérieusement dessus, le livre proposant beaucoup de matériel que nous ne possédons pas, donc ma foi, on a préféré laisser tomber ^^’

Et voilà donc pour cette première Ronde des Albums 🙂
J’espère que cet article plaira et vous donnera envie de lire des albums (et nous on va continuer d’en emprunter 🙂 )

La Trilogie de l’Ombre, tome 3 : Le Maître de l’Ombre

Synopsis : 
Les Terres Perdues du Nord…
Une contrée d’obscurité et de mort, où seule compte la loi du plus fort. C’est pourtant là que doit se rendre Caim, lancé à la poursuite du mystère qui régit son existence. Armé de ses seuls couteaux, avec l’aide de quelques compagnons, il plonge au cœur d’un monde sur lequel le soleil ne se lève jamais, et où tout et tous se retournent contre lui dans les ténèbres éternelles.
Après avoir enterré l’épée de son père, Caim semblait avoir trouvé un semblant de paix, mais dans les confins du Nord glacé, un énigmatique pouvoir l’attend et l’attire. Pour réussir dans sa quête, il devra accomplir des prouesses et finalement affronter le Maître de l’Ombre.
Après deux premiers tomes riches en rebondissements, Jon Sprunk conclut sa trilogie sur une note épique.

Mon avis :
Après avoir lu Le Temple des Transactions douteusesj’ai eu envie de retrouver Caïm et ses couteaux (mais aussi Kit et Josie) et d’enfin connaitre la conclusion de cette trilogie que j’ai entamé il y a déjà trop longtemps (faute de parution papier du dernier tome). J’avais plus ou moins abandonné cette série, mais voilà qu’une nouvelle (d’un autre univers) réveille mon envie de retrouver et terminé celle-ci.

Un tome en « road trip »
On retrouve donc Caïm et ses acolytes de fortune pour un long (très long) voyage dans des lieux entièrement désolés et très peu habités qui va prendre 80% de leur temps avec quelques embûches. On est donc loin de ce qui m’avait vraiment plu dans les 2 premiers tomes, à savoir les combats dans les villes et les intrigues plus politiques.

Les ombres, enfin l’explication
Dans ce dernier tome, on a enfin l’explication des ombres, du pourquoi, du comment, de qui elles sont et la quête de Caïm prend enfin fin avec une certaine logique.

Un impératrice de guerre
La partie sur Josie qui cherche à rejoindre Caïm malgré sa « condition » est un peu à part, elle découvre une nouvelle fois les affres de son métier d’impératrice. Elle doit donc cotoyer de très près la guerre afin de défendre son empire et créer de nouvelles alliances

En conclusion,
Un tome qui m’a un peu déçu malgré tout alors que je souhaitais connaitre le fin mot de l’histoire. Je suis toutefois ravie d’avoir fini cette trilogie et j’ai apprécier l’évolution de la relation entre Caïm et Kit (même si ya des trucs qui coincent sérieusement entre eux, selon moi), mais je suis un peu décontenancé du choix de Josie sur la fin

Articles associés : Tome 1, Tome 2,

D’autre avis chez : Lianne, Oriane, …

Oh et ce n’était pas prévu mais c’est une nouvelle série terminée 😉