Autobiographie d’une Courgette – Gilles Paris

Synopsis:
Icare dit « Courgette », petit garçon de 9 ans, est né du mauvais côté de la vie.
Depuis tout petit, il veut tuer le ciel, à cause de sa mère qui dit souvent : « Le ciel, ma Courgette, c’est grand pour nous rappeler que dans la vie on n’est pas grand chose ».
Depuis son accident, la mère d’Icare ne travaille plus, boit de la bière en regardant la télévision et ne s’occupe pas de son fils.
Un jour Courgette, à défaut de tuer le ciel, va tuer accidentellement sa mère. Le juge le déclare « incapable mineur ».
Placé en maison d’accueil, Courgette découvre enfin l’Amitié, les fous rires, les larmes, les émotions et l’Amour…
Un petit chef-d’oeuvre d’humour et d’émotions. L’apprentissage d’une vie… 

Mon avis:
Voilà un livre qui encore une fois trainait dans ma PAL et qui m’a été offert par Elora il y a un moment déjà.
Un livre à la quatrième intrigante et au titre on ne peut plus étrange.

J’ai aimé/J’ai adoré:
– que le récit soit à la première personne et que ce soit Courgette qui nous raconte ce qui lui arrive, ce qu’il ressent et ce qu’il pense. J’ai trouvé qu’entrer dans la tête de ce petit bonhomme était une vraie bonne idée
– Le thème des enfants en foyer qui n’est surement pas des plus simples à aborder mais qui, ici, est pris « à la légère » à cause du point de vue de la Courgette
– Rire, sourire, avoir une boule dans la gorge; en gros voir défiler les émotions durant la lecture de tout ce livre.

Je n’ai pas aimé/J’ai détesté : 
– la couverture, je sais c’est superficiel, mais désolée elle n’est vraiment pas jolie! et je suis comme ça moi j’aime bien les jolies couvertures. Ou alors ils auraient pu mettre un joli dessin fait par un môme de 10ans 😉

Je regrette:
– rien du tout 🙂

En conclusion,
Un lecture sympathique, drôle et triste à la fois sur un sujet pas si simple qui a su me toucher. À lire et à garder dans sa bibliothèque!

Bonne Lecture

Lolita – Vladimir Nabokov

Synopsis:
Humbert Humbert est en prison pour meurtre. Il raconte tout ce qui l’a conduit jusqu’ici, de son enfance avec son premier amour à sa rencontre des dizaines d’années plus tard avec Dolorès Haze une « nymphette » de 12 ans. Humbert est subjugué par la jeune fille et accepte même d’épouser la mère de Dolorès pour rester près d’elle. Jusqu’au jour où la « Grosse Haze » comme la surnomme Humbert découvre la vérité et meurt accidentellement. Commence alors un long voyage en tête à tête entre Humbert et l’adolescence.rnComme beaucoup de ses oeuvres, le livre de Nabokov soulève de manière très subtile un grand taboo qui est celui de la pédophilie à travers un personnage extrêmement séduisant qu’on se surprendrait presque à aimer.

Mon Avis:
Je commence par ce livre car il est un de mes préférés parmis tout ceux que j’ai lu assez récemment.
C’est l’histoire d’Humbert Humbert qui se voue de passion pour une jeune nymphette…
Ce livre, quand on le lit et qu’on lit la biographie de l’auteur peut porter à confusion: est-ce une autobiographie ou pas???
Même si l’histoire en elle même est assez étrange, on s’attache facilement à ce HH qui aussi étrange soit-il, son histoire est touchante, on apprend en effet, à la fin qu’il doit raconter toute cette histoire qu’il a vécu avec sa nymphette pour son propre jugement…
Je vous conseille de lire cette histoire en vous déliant de vos préjuger… et ainsi comprendre la définition du terme Lolita ainsi créer par Nabokov.

Le coin Cinéma :
J’ai entendu parler et vu sur le programme TV un film, il parait (j’ai ouï dire) qu’il est pas mal, il faudra que je le trouve un de ses quatre 🙂

Lolita

Bonne Lecture