Les Ombres d’Esver – Katia Lanero Zamora

Synopsis :
Amaryllis a 16 ans et n’a jamais connu que la maison où elle est née, le domaine d’Esver, reculé, magnifique, mystérieux. Dans ce manoir qui tombe en ruines où elle vit seule avec sa mère austère, elle étudie la botanique avec l’espoir d’en faire son métier… Le jour où elles reçoivent une lettre du père annonçant la vente du domaine et le mariage forcé d’Amaryllis à un de ses associés, tout bascule. Pour échapper à ce destin, malgré les ombres qui hantent ses nuits, la jeune fille répondra-t-elle à l’aventure fantastique qui se cache derrière les portes fermées d’Esver ?

Mon avis :

Après m’être plongé dans un univers fantasy, j’avais envie d’autres choses et du plus court. Les Ombres d’Esver m’a intrigué avec son synopsis. Les lecteurices réguliers de ce blog savent déjà que le fantastique n’est pas forcément mon « genre » préféré en imaginaire, même si depuis quelques années j’essaie de m’y remettre par petite touche.

J’avoue donc avoir du mal avec le fantastique, surtout celui qui fait « peur » (oui trouillarde pour toujours et j’assume), mais Esver m’a happé, les pages ont défilés sous mes doigts (enfin plutôt sous les touches de la liseuse). L’ambiance gothique n’y est pas pour rien. J’apprécie de plus en plus ces décors, l’époque et l’ambiance toujours en mode « sépia » 😛

On suit donc l’histoire d’Amaryllis à 16ans, il existe un certain nombre de zones d’ombres qui vont s’éclairer (ou pas) au fil des chapitres qui nous explique pourquoi elle vit seule avec sa mère austère qui veut faire d’elle une éminente botaniste, qu’elle ne connait rien du monde extérieur à Esver et quelle est cette maladie étrange qu’elle a…

Le roman s’organise donc sur la vie de cette jeune fille. On navigue entre réalité et imagination… à en douter très fortement. Je me suis demandée parfois à la fin d’un chapitre si Amaryllis était folle, si c’était moi qui l’était, si je n’avais pas tout compris… J’étais parfois triste en apprenant les révélations, parfois heureuse mais toujours à me poser des questions sur la réalité ou le conte et l’autrice tient le bout entre la réalité et la folie jusqu’au bout.

Le roman est aussi résolument féministe en parlant de la place de la Femme dans la société. En effet, on y parle de leur droit à étudier, de pouvoir déposer un brevet, d’être sous la coupe d’un homme (que l’on aime ou pas) du « qu’en dira-t-on ? ». Je lis de plus en plus de livres avec ce genre de réflexions non dissimulées mais toujours intéressantes et j’aime voir que la place de la femme change doucement (ou enfin qu’on en parle réellement même dans les livres d’imaginaire 😉 )

En conclusion,
Un roman dans une magnifique ambiance gothique remplie de plantes diverses et variées, une histoire entre réalité et folie qui ont parfois du mal à se démêler, et des pointes de féminismes bien dosé. En Bref, une petite pépite qu’il fait bon lire 😀
P.S.: Il parait que c’est du Young Adult parce que la protagoniste principale est une ado de 16ans, … bah franchement ça a aussi sa place en lecture adulte 😉

D’autres avis chez : OmbreBones, Julien Naufragé, Chut Maman Lit !,

Psssst ce livre rentre dans le cadre du S4F3 😉

Publicités

Testament, tome 1 : L’Héritière – Jeanne-A Debats

Synopsis : 
Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

Mon avis : 
Après plusieurs courtes lectures, j’ai eu envie de tester une plus longue lecture 🙂 J’ai donc regardé dans les livres qui dorment depuis un peu trop longtemps dans ma PAL. Je crois que c’est la dernière phrase du synopsis qui m’a vite convaincue 😉

J’ai aimé / J’ai adoré :
– découvrir un monde alternatif dans un Paris presque actuel, (un futur pas si lointain puisque c’est en 2029) 😉 . Très souvent les romans d’Urban Fantasy / Bit Lit (merde c’est même pas un gros mot ici ! ) se passe aux USA voire en Grande Bretagne. Même si je ne connais pas bien Paris, j’ai vraiment apprécié découvrir un roman dans cette ville. De plus, on voit que l’autrice connait bien les lieux vu comme ils sont décrits avec précision (notamment le Père Lachaise ! )
– j’ai été plus que ravie de recroiser ce bon vieux Navarre. Il est loin d’être le personnage principal mais ses interventions ou les moments où il est mentionné sont toujours aussi croustillants !
– Découvrir Agnès, sa magie, ses soucis, sa vie pas très palpitante (avant l’arrivée de son oncle Gerraut) et sa nouvelle vie, ses nouvelles connaissances…
– que ça se lise tellement viiiiite ! l’écriture de l’autrice est fluide et l’histoire est tellement palpitante.
– La préface et la postface qui sont plus qu’instructif quand à la « mode » Bit Lit mais aussi sur l’histoire des personnages que nous avons suivi tout au long de se roman.

Je n’ai pas aimé / j’ai détesté :

Je regrette :
– je ne suis pas super fan de la couverture un poil trop sombre (allumez la lumière brodel 😉 ). La couverture Petit format me parle plus 😉

En conclusion,
Un roman prenant mêlant humour, enquête et AlterMonde et une (très) légère odeur de guimauve qui prend au nez arrosé de bourbon 😉 Un univers futuriste (mais pas trop), un point de vue à la première personne qui permet de vivre intensément ce que vit Agnès (rah les sentiments et toutes ces choses qui vous chatouillent dans le ventre). En bref, il faut le lire 🙂

Article associé : Métaphysique du Vampire
D’autres avis chez : Xapur, Jae_Lou, MarieJuliet, BlackWolf, Dup, …