Hela et les Quatre Royaumes – Marie-Line Brault

Synopsis :
Agée de 18 ans, Héla, du royaume des Corbeaux, est promise au prince Erebe, du sinistre royaume des Dragons. Le cœur lourd, elle arrive seule et sans allié à la forteresse de sa future belle-famille, qui s’avère encore plus cruelle qu’elle ne l’imaginait. Heureusement, le prince Erebe ne semble pas partager les mœurs de son terrible frère aîné et de son père, et Héla se trouve même un allié inattendu.
Mais, lorsque la jeune fille découvre que les Dragons sont sur le point de détenir une arme effroyable qui leur donnerait un avantage sans précédent sur le champ de bataille, et qu’ils ont prévu de l’utiliser contre le peuple des Abeilles, elle décide de s’enfuir pour empêcher le massacre. D’un royaume à l’autre commence alors, pour Héla, un voyage semé d’embûches et de rencontres…
Son courage et ses amitiés nouées suffiront-ils à ramener la paix au sein des quatre royaumes ?

Mon avis
Une nouvelle autrice, un pitch intéressant (et j’ai trouvé amusant que le prince s’appelle comme le roman précédent que j’ai lu), j’étais emballée !

Un premier roman et ça se sent…
Héla et les quatre Royaumes est un premier roman. Parfois ceux ci sont des pépites, parfois pas. Ce livre fait malheureusement parti des seconds.
Clairement en lisant la quatrième, on part sur un Young adult / roman grands ados, à la lecture, on se retrouve avec un livre pour des 10-12ans (avec accompagnement vu la violence de certains personnages). Donc forcément, pour moi ça casse un peu le truc.

Une histoire peu développée
J’ai trouvé le pitch sympa mais l’histoire un peu « plate », limite cousue de fil blanc. Les personnages sont, selon moi, assez caricaturaux et manquent de profondeurs et de descriptions. J’ai trouvé que l’histoire manquait de « background » et de développement sur certains points. Des détails plus étoffés sur les paysages, voyages, mais aussi sur les Quatre Royaumes (qui paraissent assez linéaires et tous éloignés d’une distance de 3j de cheval)… auraient été agréables à lire.

En conclusion,
Un livre court (240p papier) mais plat à mon goût (pour le public visé). Il se laisse tout de même lire rapidement et facilement car les mots sont justes mais il manque un peu « d’épaisseur » pour que le livre soit plus intéressant. Je recommande toutefois ce livre à des petits lecteurs qui voudraient se lancer dans une histoire (somme toute) classique de fantasy

Pour aller plus loin : la chaine YT de l’autrice, Le livre chez l’éditeur
D’autres avis chez Phooka,

La Dernière Geste, Troisième Chant : Ordalie – Morgan Of Glencoe

Synopsis :
Vingt mois ont passé depuis l’arrivée de Yuri en Keltia et le couronnement de Louis-Philippe en France. La tension n’a cessé de monter entre les deux pays, malgré les tentatives des Ambassadeurs japonais et ottomans pour calmer les velléités belliqueuses du jeune Roi d’un côté et la punition commerciale des Keltiens de l’autre. Lorsque la situation dérape, Yuri réalise qu’elle est la seule à pouvoir, peut-être, éviter au monde de basculer dans la guerre. Reste à savoir si elle est prête à en payer le prix…

Mon avis
J’avais plus que hâte de retrouver l’univers foisonnant de La Dernière Geste ! Et en plus c’est le mois de Morgan Of Glencoe chez Bookenstock, donc raison de plus pour en parler ! Autant dire que ce livre a littéralement été englouti !

Keltia
Après Paris et les Égouts qui sont une mini « réplique » de Keltia, dans le tome 1, après le Rail qui est un bout tentaculaire de Keltia, dans le tome 2, on visite ENFIN Keltia ! Et quel monde !
Keltia ressemble à une utopie mais on sent qu’il a fallu du temps et de la sueur pour en arriver à cette stabilité inclusive où tout un chacun trouve sa place. On y découvre une partie de son système politique totalement démocratique (alors que la Triade est régie par la royauté (roi, empereur ou sultan)), son système scolaire (via les Universités qui sont bien différentes de celles qu’on connait) et biensur son inclusivité ! En Keltia, tout le monde est accepté donc il n’est pas rare d’y croiser diverses fées. Clairement c’est un pays où on a envie de vivre !

Encore et toujours des personnages passionnants !
LA force de La Dernière Geste c’est son panel impressionnant de personnages ! Non on ne s’y perd pas du tout ! (contrairement à certaines sagas de fantasy classique, où en plus, ils ont tous des noms chelous). Chaque personnage a son importance plus ou moins grande dans la globalité de cette Geste. Ainsi même si on suit au départ Yuri, elle n’est peut-être pas la seule héroïne de cette histoire ! Des personnages qui, comme Roussette dans le tome 2, pouvaient paraitre juste de passage, peuvent gagner de l’ampleur (spoiler, il parait que c’était pas prévu). D’autres, comme Pyro ou Douze (💖) sont un peu plus développés, soit ils avancent, soit on en apprend plus sur leur passé… On ne parlera pas des relations qui évoluent au fur et à mesure des tomes (petit clin d’œil pour Kenzo et Clifford ! ) . On ne parlera pas non plus de tous ces moments où l’ont rit, on pleure, on frissonne de ce qui va arriver aux personnages que l’ont suit !
Bref, l’histoire tout comme les personnages sont importants.

Ordalie
Le titre de ce tome était, pour moi, un peu cryptique ne sachant pas ce qu’est une Ordalie (N.B.: Une épreuve judiciaire datant de l’Antiquité qui consiste à soumettre un ou des accusés au jugement de Dieu par le biais d’épreuves. , évidemment c’est expliqué dans le livre ! )
Une fois ce point éclairci, ça donne le ton ! On est au 3è tome, le tome « charnière » des 5 tomes de cette pentalogie ! Donc ça va barder. Comment ? Pourquoi ? Je ne peux rien dire sans dévoiler l’intrigue. Mais ça commence à chauffer sérieusement. Le prochain tome (qui n’arrivera pas l’an prochain 😥) va être tendu !

En conclusion,
Un tome excellent comme les deux précédents. Un univers foisonnant sans être fouilli. Une foule de personnages évoluant à travers les tomes, des rires, des pleurs, des moments de tensions… mais purée une super histoire !

Le Visage de Yuri se dévoile !
Toujours par l’incroyable Zariel !

De la même série : Dans l’Ombre de Paris (T1), L’Héritage du Rail (T2)
D’autres avis chez : Book’n’Geek, Dup, …
Pour aller plus loin : Le site de l’autrice, une ITW récente par Yuyine, et le Mois de… chez BookenStock