La Voie des Oracles, tome 3 : Aylus – Estelle Faye

Synopsis : 
L’intervention de Thya a changé l’Histoire. Vingt ans après, guidé par Thya, Aylus est devenu Empereur. Il règne à Rome en basant toutes ses décisions sur la divination et s’entoure d’oracles plutôt que de conseillers. Tout cela, il en est persuadé, est pour le plus grand bien de son peuple. Ayant créé une théocratie redoutable, il n’hésite pas à sacrifier des centaines de vies humaines au nom d’un avenir meilleur promis par les oracles. La ville de Rome elle-même a changé. Les statues de Tirésias, d’Apollon, de Cassandre ornent désormais le forum, et le symbole d’Aylus, un grand œil pourpre, qui pleure des larmes de peinture, recouvre les murs et les stèles des rues.
Pour avoir perpétré une tentative d’assassinat sur son frère, Gnaeus Sertor, le père de Thya, a été démis de toutes ses fonctions dans l’armée, privé de son statut de sénateur, et exilé dans la plaine du Pô, dans une latifundia dont il ne sort plus, rongé par la culpabilité.

Mon avis : 
Après avoir adoré les 2 premiers tome, je n’ai pas voulu laisser trainer la série trop longtemps et la terminer assez rapidement. L’envie de la lecture étant de nouveau présente, j’ai donc choisi quelque chose de plaisant et de curieux 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– retrouver Thya et découvrir les conséquences de ce qu’elle avait fait dans les tomes précédents
– pour rejoindre le point précédent, redécouvrir les personnages que l’on a appris à connaitre, à apprécier ou détester. Ce tome est absolument formidable car la donne a entièrement changé et un personnage qu’on pouvait détesté devient plus appréciable et inversement.
– j’ai trouvé intéressant de voir comment notre Thya (celle des tomes précédents) s’infiltre discrètement dans le monde qu’elle a créé pour le faire de nouveau changer en voyant qu’elle n’avait pas pris la bonne décision
– à nouveau découvrir une nouvelle mythologie (enfin pas si nouvelle pour moi mais on la croise peu souvent), j’ai donc apprécié le passage « britannien » de Thya et Enoch (qui a pas mal changé ^^)

Je n’ai pas aimé / j’ai détesté :

Je regrette :
– que ça aille si vite, j’en aurais aimé un peu plus, surtout sur la fin, enfin sur l’épilogue 😉

En conclusion,
Un tome qui relance toute l’histoire que nous avions connu dans les deux tome précédents en la changeant totalement (sauf les personnages mais ceux-ci n’ont plus les mêmes rôles), un tome qui va vite par l’urgence de la situation et un dénouement agréable

Résultat de recherche d'images pour "aylus la voie des oracles"

Comme disait mon papa :
une de plus en moins 😉

Articles associés : Tome 1, Tome 2

D’autres avis chez : Sia, Blackwolf, Café Powell, Mypianocanta, …

Publicités

Delirium, tome 3 : Requiem – Lauren Oliver

Synopsis : 
Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

Mon avis : 
Pour bien commencer l’année, je me suis dit que j’allais continuer dans ma lancée 2017 à savoir, continuer à lire plein de série et si possible en terminer. Ma lecture du tome 2 était encore récente et donc c’était le moment de se lancer pour continuer et terminer 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– retrouvé la Nature même si elle est de plus en plus hostile où Lena et Julian se retrouve après leurs aventures précédentes. On retrouve aussi d’autres personnes, comme Raven ou Tack et d’autres encore qu’on ne pensait plus revoir et on en découvre d’autres un peu plus.
– retrouvé aussi Hana qui a été « guérie » (on peut toutefois, tout au long de ce tome se demander si ça a vraiment fonctionné). Hana a été appariée, elle va donc se marier. On suit donc ce moment avec elle et on revit aussi de petits moments, des souvenirs (sont-ils normaux ? ). Grâce à cette partie du texte, on redécouvre Portland et ce qu’elle est devenue après le départ de Lena.
– la réflexion en toile de fond, sur les choix, ceux qu’on fait, qu’on a fait et qu’on va faire. Ces choix qui régissent nos vies et qui sont importants
– l’action. Ça bouge énormément dans ce tome, il y a beaucoup d’actions, aussi bien du côté de Lena que du côté de Hana

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 
– la fin. Bon certes je m’attendais un peu à ça, mais je suis un peu déçue de ne pas avoir eu un « petit » épilogue, un « quelques années après » pour avoir un aperçu de ce qu’est devenu la nouvelle communauté

En conclusion, 
Un tome plus riche en émotions et en actions, le rythme s’accélère dans ce dernier tome, même si la fin est plus ou moins attendue, elle n’est pas simple à obtenir. Les relations entre les personnages se précisent et des liens se nouent et se dénouent voire se renouent

Articles associés : Tome 1, tome 2
D’autres avis chez : Mypianocanta, …

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles