Hela et les Quatre Royaumes – Marie-Line Brault

Synopsis :
Agée de 18 ans, Héla, du royaume des Corbeaux, est promise au prince Erebe, du sinistre royaume des Dragons. Le cœur lourd, elle arrive seule et sans allié à la forteresse de sa future belle-famille, qui s’avère encore plus cruelle qu’elle ne l’imaginait. Heureusement, le prince Erebe ne semble pas partager les mœurs de son terrible frère aîné et de son père, et Héla se trouve même un allié inattendu.
Mais, lorsque la jeune fille découvre que les Dragons sont sur le point de détenir une arme effroyable qui leur donnerait un avantage sans précédent sur le champ de bataille, et qu’ils ont prévu de l’utiliser contre le peuple des Abeilles, elle décide de s’enfuir pour empêcher le massacre. D’un royaume à l’autre commence alors, pour Héla, un voyage semé d’embûches et de rencontres…
Son courage et ses amitiés nouées suffiront-ils à ramener la paix au sein des quatre royaumes ?

Mon avis
Une nouvelle autrice, un pitch intéressant (et j’ai trouvé amusant que le prince s’appelle comme le roman précédent que j’ai lu), j’étais emballée !

Un premier roman et ça se sent…
Héla et les quatre Royaumes est un premier roman. Parfois ceux ci sont des pépites, parfois pas. Ce livre fait malheureusement parti des seconds.
Clairement en lisant la quatrième, on part sur un Young adult / roman grands ados, à la lecture, on se retrouve avec un livre pour des 10-12ans (avec accompagnement vu la violence de certains personnages). Donc forcément, pour moi ça casse un peu le truc.

Une histoire peu développée
J’ai trouvé le pitch sympa mais l’histoire un peu « plate », limite cousue de fil blanc. Les personnages sont, selon moi, assez caricaturaux et manquent de profondeurs et de descriptions. J’ai trouvé que l’histoire manquait de « background » et de développement sur certains points. Des détails plus étoffés sur les paysages, voyages, mais aussi sur les Quatre Royaumes (qui paraissent assez linéaires et tous éloignés d’une distance de 3j de cheval)… auraient été agréables à lire.

En conclusion,
Un livre court (240p papier) mais plat à mon goût (pour le public visé). Il se laisse tout de même lire rapidement et facilement car les mots sont justes mais il manque un peu « d’épaisseur » pour que le livre soit plus intéressant. Je recommande toutefois ce livre à des petits lecteurs qui voudraient se lancer dans une histoire (somme toute) classique de fantasy

Pour aller plus loin : la chaine YT de l’autrice, Le livre chez l’éditeur
D’autres avis chez Phooka,

Zone Tampon – Isabelle Bauthian

Synopsis :
« L’ignorance est notre force, car elle nous rend vigilants. » Telle est la devise de la ville fortifiée de Jacksonstadt, seule oasis au sein du désert hostile qu’est devenue notre planète après l’Effondrement climatique.
Lisi a la chance d’y vivre. Son père adoptif a tout sacrifié pour devenir membre des Belles Familles, les citoyens les plus privilégiés. Mais un attentat fait fuir l’adolescente dans le désert, en compagnie de sa demi-sœur Soraya et du jeune et charismatique prêtre Milen…

Mon avis
Encore un livre post apo, cette fois ce n’est pas un virus, mais l’Effondrement, une catastrophe climatique qui a détruit le monde. En somme, on part sur quelque chose de classique, (mais j’aime bien les post apo, plus souvent en film « catastrophe » qu’en livre 😉 ) mais pourtant le livre ne l’est pas tout autant.

Un livre assez classique, mais
À la lecture du pitch, on se dit que ça va encore être un livre post apo/dystopique relativement classique… sur la forme, je suis d’accord, mais sur le fond, c’est un peu différent. En effet, on n’a pas de véritable héros qui sauve le monde mais un trio assez mal assorti (deux sœurs et un prêtre ! ) qui va faire ce qu’il peut avec ce qu’il a (c’est à dire pas grand chose). Et redécouvrir un monde en dehors du vase clos dans lequel nos trois personnages principaux vivaient

Un livre bourré de réflexion
En effet dans ce livre, divers points comme le savoir, la religion / spiritualité, l’immigration… Ainsi ce sont des sujets abordés sur lesquels les personnages de Lisi, Soraya et Milen nos trois protagonistes peuvent se poser. Les sujets sont divers mais sont abordés. Ce livre est destiné en premier lieu à des grands collégiens/lycéens… donc des sujets « de la vie de tous les jours » au final (surtout dans notre actualité). [D’ailleurs on trouve un chouette dossier pédagogique complet à la fin du livre ! Preuve qu’il peut être étudié en classe et ouvrir le débat 😉 ]

En conclusion,
Un livre à glisser sans soucis dans les mains d’ados se posant des questions pour les faire réfléchir encore plus à travers un roman. Un roman qui ouvre la réflexion sur divers thèmes.

D’autres avis chez : L’Ours Inculte, La Voix des Lectrices, Sometimes a book, Elessar, …
Pour aller plus loin : Le blog de l’autrice, ses livres chez ActuSF