Les Dossiers du Voile – Adrien Tomas

Synopsis :
Bienvenue dans le monde du Voile !
Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l’ordre et la sécurité… et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde.
À côté de son impressionnante grande sœur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l’apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n’hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes.
Mais le monde du Voile n’est pas sans danger…

Mon avis :
Plusieurs années après avoir lu la nouvelle Trolls, Licornes et Bolognaise de l’auteur, dans l’antho des Imaginales 2015 (rien que ça ! ), voilà enfin le roman tant attendu dans le même univers ! Même si depuis tout ce temps j’ai mis un certain temps à remettre en place tout Tia Morcese dans mes souvenirs !

Une enquête multiple et une vie chargée
Comme l’annonce le titre, il ne s’agit pas d’une mais de plusieurs enquêtes que doit mener de front l’enquêtrice Tia Morcese quasi seule et qui doit en plus gérer toute sa fratrie (soit 6 petits frères et sœurs, du jeune homme au nourrisson) suite au départ précipité de sa mère pour une mission internationale, le tout avec peu d’aide !
Toutefois, même si Tia est sur plusieurs fronts, on peut aussi suivre Mona, une des sœurs cadette de Tia, l’ado de la fratrie qui a la mauvaise place dans la famille de sorcier. Pas la première, pas la meilleure mais qui ne veut pas se faire oublier. Et j’ai beaucoup apprécié ce duo de sœurs.

Un Paris pas comme les autres
J’aime, mais oui j’aime vraiment, ce Paris du Voile qui n’est pas sans rappelé d’autres Paris imaginés par d’autres auteurices. J’ai vraiment aimé le monde du Voile avec ces guéguerres intestines et son organisation.
Ce livre est noté « fantastique » mais c’est clairement de la fantasy urbaine vu qu’on y croise en plein Paris (et que ça ne soit pas choquant pour tout le monde) vampires, trolls, djinns, lycanthropes, sorciers, dragons et même des fées.

En conclusion,
Une lecture qui passe très vite et qu’on ne voit pas passer. Une enquête trépidante et pleine d’action. Un univers riche et dont on a envie d’en découvrir plus (une suite ? une autre enquête, je suis curieuse de « Golem de Viande » 😛 ) et des petites phrases qui accrochent, soit parce que c’est une blague « pourrie », soit parce que ça touche au vif (notamment sur la fin et la situation de Mona)
En bref, une excellente lecture a glissé dans les mains de celleux qui cherchent à passer un bon moment.

Pour découvrir un extrait
Article associé : Trolls et Licornes,
D’autres avis chez : Mutinelle, Amaruel, CelineDanae

RC 2722 – David Moitet

Synopsis :
Dans un monde où une infime partie de la population a survécu à une épidémie, Oliver est le réfugié climatique RC 2722. Il fait partie des chanceux. Du moins c’est ce qu’il croit…
Depuis le grand effondrement, Oliver a grandi dans une ville souterraine, hypersécurisée, où la population se protège des virus et des ondes radioactives extérieuresEntre un père et un frère, tous deux haut gradés, il a du mal à trouver sa place. Mais quand l’un meurt mystérieusement et que l’autre est condamné à l’exil, son univers vacille.
Et si ces deux évènements cachaient un secret bien plus grand ? En quête de réponse, Oliver n’a pas le choix : Il doit remonter à la surface !

<p class="has-text-align-justify" value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><strong><span class="has-inline-color has-luminous-vivid-orange-color">Mon avis : </span></strong><br>Je connaissais l'éditeur Didier Jeunesse pour ses superbes albums jeunesses. Et le pitch de ce livre m'a intrigué (bon le fait qu'on soit en pleine pandémie a pas mal joué)Mon avis :
Je connaissais l’éditeur Didier Jeunesse pour ses superbes albums jeunesses. Et le pitch de ce livre m’a intrigué (bon le fait qu’on soit en pleine pandémie a pas mal joué)

Un post apo pas si lointain
On se retrouve dans ce roman dans un monde post apocalyptique qui me semble assez réaliste : Une pandémie (et une très mauvaise gestion du gouvernement…), des bunkers géants, un désert du au réchauffement climatique intense, des réfugiés, des villes controlées par les puissants, ya même des zombies ^^’ … Mais aussi de bons côtés : des adaptations climatiques, des villes souterraines, un renouveau super ingénieux… Le tout nous permet de réfléchir à notre vie avec des thématiques très actuelles : réchauffement climatique, surconsommation, pandémie, nucléaire…

Des personnages intéressants
On suit Oliver dans sa quête (le livre est principalement de son point de vue), il rencontrera Tché, son opposé complet, tant par leur caractère que leur vécu. Ils vivront ensemble des moments riches en émotions. J’ai fortement apprécié la relation entre les deux jeunes. Elle se crée certes rapidement, mais c’est un premier amour, des premiers émois, des interrogations mais surtout du respects entre les deux (même si ça se frite un peu 😉 )
On croise aussi d’autres personnages un peu « cliché » comme le commandant privilégié et sexiste ou un grand méchant (qui ne l’est peut-être pas tant).

En conclusion,
Un roman prenant, parfait pour faire plonger un·e jeune lecteurice dans le post-apo, le tout est bien ficelé, les personnages attachants, les réflexions sont présentes et une lueur d’espoir brille sur la fin du roman.
J’ai découvert David Moitet et je pense que si l’occasion se représente, je me pencherai de nouveau sur un de ses livres

<p value="<amp-fit-text layout="fixed-height" min-font-size="6" max-font-size="72" height="80"><br>D'autres avis chez : <a href="https://lespagesquitournent.wordpress.com/2021/02/09/rc-2722-de-david-moitet-plib2021/">Saiwhisper</a&gt;,
D’autres avis chez : Saiwhisper,