[TAG] Mes incontournables (récents) en SFFF

Voilà quelques jours que tourne le TAG des incontournables (récents) en SFFF lancé par Vert de Nervertwhere.
Mypianocanta a aussi osé y participer et à penser (entre autre) à moi pour relever aussi le défi de mes incontournables en SFFF (en Imaginaire zut ! )

Logo réalisé par Anne-Laure du blog Chut Maman lit !

L’idée est la suivante (je cite)

Lorsque les médias généralistes consacrent des articles aux littératures de l’imaginaire, c’est toujours une joie qui tourne rapidement à l’aigre lorsqu’on regarde les ouvrages cités. En effet, les titres proposés sont assez systématiquement les mêmes et ont généralement comme point commun d’avoir tous été écrits entre les années 1950 et les années 1970, le plus souvent par des hommes blancs.

Loin de moi toute idée de remettre en question le statut culte ou la valeur de ces œuvres. Mais tous ces classiques du genre sont-ils vraiment aujourd’hui la meilleure porte d’entrée pour découvrir les littératures de l’imaginaire, et surtout, n’y-a-t-il aucun livre sorti plus récemment qui pourrait intégrer ce club ultra-select ?

Voilà pourquoi je vous propose un petit tag pour ouvrir de nouvelles perspectives sur le sujet : Les incontournables (récents) en SFFF.

Le principe est simple : présentez dans un article entre cinq et dix ouvrages appartenant aux littératures de l’imaginaire (SF, fantasy, fantastique) qui sont pour vous incontournables, quelle qu’en soit la raison.
Une seule condition : ces livres doivent avoir été publiés à partir de l’an 2000 (date de publication originale de l’ouvrage).
*
*
*
En effet, quand on y regarde de plus près, on nous sort toujours les mêmes incontournables, il n’y a qu’à regarder quand j’avais lancé le challenge SFFF (désormais clôturé) lancé en … 2010 ! On trouvait dans cette liste quelques titres (14/179 livres proposés ! soit même pas 1/10e) publiés entre 2000 et 2010.
Il est donc temps de remettre au goût du jour les « incontournables » en proposant des livres beaucoup plus récents !
Toutefois, ce seront MES incontournables, je ne suis en aucun cas objective sur cette liste. De plus, il n’y aura pas d’ordre préférentiel, il sera chronologique 😉
*
*

 

1 – Harry Potter (VO : Harry Potter) heptalogie – J.K.Rowling – publication VO entre 1997 et 2007 (on est bon ! ) – Imaginaire / Jeunesse
Même si on trouve pas mal à redire sur J.K.Rowling actuellement (je ne reviendrai pas là dessus). Cette saga reste un incontournable, elle m’a permise de me donner réellement goût à la lecture et c’est encore le cas pour de nombreux jeunes lecteurs et je pense qu’elle est devenue un « classique » du genre.

*

2 – Spin (VO : Spin) – Robert Charles Wilson – publication VO en 2005 – SF
Comme Le Chien Critique, je parlerai de Robert Charles Wilson mais en ne citant que ce livre. Je me souviens avoir été happé par ce livre de SF, alors qu’il ne m’inspirait pas forcément et finalement ça avait été une belle découverte et il rentre dans cette liste 😉 (du coup je dois être quelqu’un de bien si j’ai du Robert Charles Wilson dans ma liste 😛 )
Ma chronique
*

 

*

3 – Le pacte des Marchombre (trilogie)- Pierre Bottero – publication entre 2006-2008 – Fantasy + Ado
S’il y a bien une trilogie qui m’a fortement marqué et que je peux recommander sans soucis à n’importe qui (lecteurs assidus ou non) et que je souhaite que tout le monde l’ait lu c’est bien celle-ci ! Une plume poétique, une héroïne pas nunuche, une évolution impressionnante…
C’est une trilogie qu’il m’arrive souvent de feuilleter au hasard juste pour le plaisir de relire quelques phrases… Un incontournable donc 😉
Ma chronique du tome 1
*
*
4 – L’étrange vie de Nobody Owens (VO : The Graveyard Book) – Neil Gaiman – publication VO en 2008 – Fantastique + Jeunesse
Je me devais de mettre un Gaiman dans ma liste d’incontournable et celui là est celui qui me parait le plus collé à un incontournable et une parfaite entrée gentillette dans le monde fantastique… pour les plus jeunes ! I(J’aurais pu citer Coraline (2002 en VO) pour une entrée dans le monde du Fantastique plus… « creepy spooky ») Parce que si on veut entrer dans l’imaginaire, il faut commencer tôt 😉 donc un voilà un incontournable jeunesse qui n’attend que les mini Snow sachent (bien) lire pour leur glisser entre les mains
Ma Chronique
*
5 – Le Protectorat de l’Ombrelle (VO : The Parasol Protectorate // 5 tomes) – Gail Carriger – publication VO entre 2009 et 2012 – Steampunk / Fantasy Urbaine
Sérieusement, j’ai passé tellement de bon temps avec Alexia et Lord Maccon que ça serait dommage de ne pas la mettre ici 😉 C’est fun, c’est frais, c’est plutôt pas trop mal écrit, l’univers est sympa… seul bémol… l’arrêt de traductions des séries annexes de l’autrice. Mais si je ne devais garder qu’une série de Carriger que j’ai envie de relire quand j’ai un coup de mou c’est bien celle là 🙂
Ma chronique du tome 1
*
6 – Le Dernier Apprenti Sorcier (VO : Peter Grant Series // série en cours ! ) – Ben Aaronovitch – publication VO entre 2011 et 20?? – Fantasy urbain / Policier
Encore de l’urban fantasy, mais dans un monde contemporain et mêlé d’enquête policière. un savant mélange qui marche sur quasi tous les tomes. Certains sont un peu moins bien si on n’adhère pas trop au sujet du livre, mais je suis toujours contente de retrouver Peter Grant !

 

7 – La Route de la Conquête – Lionel Davoust – publication en 2014 – Science Fantasy / Nouvelles-Novella
Ce livre est une porte d’entrée (parmi d’autres) dans tout l’univers d’Evanegyre de l’auteur. Pour moi l’univers qu’à créer Lionel Davoust est tellement génial, complet, vivant, avec son Histoire, ses histoires, les sujets divers et variés (mais d’actualité)… que ça serait carrément dommage de passer à côté d’un tel univers si bien foutu !
Evidemment je suis totalement objective vis à vis de cet auteur *kof kof*
Ma chronique
*
8 – Le Livre de l’Énigme – Nathalie Dau – publication entre 2016 et en cours (première publication 2012) – Fantasy
Comme le livre précédent, l’auteur fait parti de mes indispensables en littérature. Ces auteurs dont j’aime la plume et dont je surveille les sorties fébrilement. Le Livre de l’Énigme est pour moi un livre à ne pas louper tellement il regorge d’émotions puissantes.
Ma Chronique du tome 1
*
9 – 18.01.16 – Rozenn Illiano – parution en 2017 – Nouvelles / Fantastique
J’ai choisi ce recueil parmi tous les autres, parmi tout l’univers de cette autrice, parce que c’est celui qui m’a le plus plus et qu’il est assez vaste pour couvrir plusieurs facettes du Grand Projet dans lequel il est inscrit. C’est donc pour moi une porte d’entrée dans un univers fantastique dans lequel je me sens bien, que j’apprécie et que je pourrais recommander de très nombreuses fois. Ce qui est bien c’est que l’univers vaste du Grand Projet de l’autrice peut être découvert par plusieurs facettes et ainsi convenir à plein de monde 😉
Ma chronique 
*

Je m’arrêterai à 9 car le 10è ne s’est pas encore présenté à moi 😉
J’ai donc cette liste d’incontournables qui regroupe des livres qui me donnent envie de lire toujours plus d’imaginaires mais aussi et surtout des auteurs que j’apprécie fortement et dont je souhaite lire (si possible) l »intégralité (ou une bonne partie) de leur production.

Les loupés :
À la croisée des mondes (VO : His Dark Materials) – Philip Pullman –  publication VO entre 1995 et 2000 trop juste ! Ma chronique
La Trilogie des Elfes – Jean-Louis Fetjaine – publication entre 1998 et 2000. Encore trop juste ! Mais une parfaite trilogie pour les fans de cultures elfiques et de légendes arthurienne. Ma chronique du tome 1
Neverwhere (VO : Neverwhere) – Neil Gaiman – publication VO 1996 ! Crotte de rat ! Ma chronique.

Si le cœur vous en dit, n’hésitez pas à reprendre le tag, plus on est de fou… mieux c’est 😉

Spicilège de Nouvelles #8

Récapépét’ : Spicilège « vient du latin spicilegium, action de glaner ; de spica, épi et legere, choisir.  » (cf wiki), terme désuet et qui signifie aussi « recueil, anthologie, choix, miscellanée, … » et donc qui colle parfaitement à l’idée d’un article avec plein de nouvelles en vrac dedans. Et dernier point méga super important dans le choix du nom de la rubrique, spicilège, ça rime avec Neige !

Me voilà de retour, j’ai finalement pris l’habitude de grignoter une ou deux nouvelles après un roman, je pense essayer de garder ce rythme qui me permet de faire une parenthèse entre 2 gros textes.
PreScriptum : je note la date de ma lecture pour la tenue du Projet Maki

Magicis in mobile – Pierre Pevel (28/03/2020)
Nouvelle présente à la fin du 1er tome du Paris des Merveille. Une nouvelle qui mêle la mauvaise foi de Griffont, l’impertinence d’Isabel de Saint Gil et une touche de Jules Verne

Raoul des Crapauds – Sylvie Denis (03/04/2020)
Voilà une nouvelle que je ressors de la Décade de l’imaginaire 2013 (oui rien que ça ! et j’ai encore toutes les autres ! ) et c’est vraiment le coup de pas de bol puisqu’elle est issue de l’univers de Haute École de l’autrice… Roman que je n’ai pas lu, donc j’ai été bien perdu vu qu’il y a l’air d’avoir un background assez important

Burgundia Remanence – Danielle Martinigol (28/04/2020)
Une nouvelle issue aussi d’une Décade de l’Imaginaire mais celle de 2014 (spéciale autrice). Je savais qu’avec Danielle Martinigol, je ne serai pas déçue et en effet, j’ai vraiment adoré 🙂
Un monde post apo / SF très lointaine avec des vacancier qui découvre les joies du vin et une très jolie chute.

Vers les airs – Camille Brissot ( 03/05/2020)
Voilà une nouvelle qui m’a bien plue, et pareil que la précédente, je l’avais en stock depuis la Décade de l’Imaginaire 2014 (pourquoi yen a plus des décades de l’imaginaire ? ) un petit air du Tour du Monde en 80 jours, un monde post apo vraiment flippant mais une écriture poétique et j’ai découvert que cette nouvelle (lisible sans autre contexte que la nouvelle) appartient au diptyque Dresseur de Fantômes / Vagabonds des Airs qui du coup est à rajouter dans ma wishlist 🙂

Et donc pour une nouvelle avancée dans le Projet Maki (d’ailleurs j’ai demandé à rétrograder en objectif pour passer de 52 nouvelles à 39 car au final je ne suis pas certaines de tenir la route pour en lire 1/semaine, j’en suis donc à 13 lectures comptables )