Le Livre de l’Énigme, tome 2 : Bois d’Ombre – Nathalie Dau

Synopsis : 
Les ténèbres ont un cœur de lumière.
Une abomination.
C’est ainsi que me voient les hommes.
Nombreux voudraient que je n’existe pas. D’autres rêvent de m’asservir, corps et âme. Même Cerdric attend de moi que je renonce aux robes bleues de l’Équilibre, car elles augurent d’un avenir trop dangereux.
Mon frère ignore ce que j’endure au Séminaire.
Mais, pour respecter l’Énigme et entrer dans Bois d’Ombre, il me faut en passer par là, et trouver de quoi conserver ma lumière.

Mon avis :
Après m’être replongé dans le 1er tome et avoir savouré les nouveaux chapitres, je n’ai pas attendu longtemps pour me plonger dans Bois d’Ombre que j’attendais vivement !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– que ce tome reprenne pile poil où l’on a laissé Cerdric et Ceredawn.
– voire grandir notre petit chat préféré… même si sa croissance parait +/- accéléré pour ne pas à avoir écrire 6 tomes sur Bois d’Ombre (une pseudo ellipse? je ne sais pas comment ça s’appelle mais on passe plusieurs années en quelques pages), j’ai apprécié voir Ceredawn passé du petit garçon au jeune homme qu’il est !
– découvrir Atilda qui était à peine décrite à la fin du 1er tome
– découvrir d’autres Mystiques, d’autres obédiences et donc d’autres « traditions ». Les traditions aussi d’ailleurs, j’ai apprécié les (re)découvrir dans ce tome, d’une façon différente de ce qu’elles sont à Cassegrume
– découvrir de nouveaux personnages tous très différents… Comme Ninnos, Isgarinn, Myrinielle et bien d’autres encore (je ne cite pas tout le monde, j’ai peur d’écorcher les noms ^^’ )

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– les passages très durs de ce qu’a vécu Ceredawn. Certains sont si dur, que j’en ai mal dormi, presque pleuré… que j’avais peur de « tourner les pages » de peur qu’il lui arrive pis encore ! En effet, je me suis tellement attachée à ce petit garçon / jeune homme que s’en était encore plus dur… Et en en discutant un peu avec l’auteure durant la lecture… C’est la première fois que je lis ce genre de scène sous cet angle… Des scènes atroces qu’on croise régulièrement dans les romans de fantasy (et ailleurs), des scènes souvent survolés et qui donnent déjà mal au cœur rien que d’imaginer… Là je « voyais », je « subissais » et donc l’empathie a été hyper forte !
– Mabève… dès sa rencontre, j’ai eu un mauvais pressentiment à propos d’elle

Je regrette :
– ne pas avoir eu la carte d’Atilda, j’aurai bien aimé pouvoir l’étudier pour m’y retrouver lorsqu’on évoque les différents quartiers. (Je ne sais pas si c’est du au format numérique mais la carte était absente 😥 (pourtant je sais qu’elle existe) )

En conclusion,
J’avais hâte de découvrir Bois d’Ombre et bien je n’ai absolument pas été déçue ! La découverte d’une nouvelle ville, de nouveaux personnages, du Séminaire, et de tant d’autres choses. Toutefois, ce tome reste un tome assez « dur » à lire de part les évènements qui ne sont pas tendres du tout avec Ceredawn ! Et même si c’était pas toujours très réjouissant à lire, j’attends quand même la suite car certains noms m’ont intrigué… notamment celui d’une « bala » (je sais même pas ce que c’est, je pense qu’il faudra attendre la suite) et que je veux savoir ce qu’il va arriver à Ceredawn, Cerdric et les autres !

D’autres avis chez :
Articles associés : Source des Tempêtes
Retrouvez Nathalie Dau durant tout le mois d’Avril sur BookenStock

Le Livre de l’Énigme, tome 1 : Source des Tempêtes – Nathalie Dau

Synopsis : 
Les ténèbres ont un cœur de lumière.
Je l’ai su quand j’ai vu l’enfant dans la tempête. J’ai entraperçu l’azur de sa magie étrange et intense, mon univers s’est métamorphosé. Moi qui me sentais si seul, si désespéré, j’ai découvert soudain pourquoi j’étais venu au monde : pour protéger celui qu’on m’a donné pour frère. Un frère pas tout à fait humain, pas tout à fait possible. Le protéger des autres et de lui-même : des décisions qu’il voudrait prendre afin de résoudre sa maudite Énigme. Car ce petit est doué pour se mettre – nous mettre – en péril ! Mais j’ai la faiblesse de croire que je suis plus têtu que lui.

Mon avis :
Il y a un moment déjà, j’avais lu La Somme des Rêves, j’avais coup de cœurisé ce livre, parce que j’avais adoré l’univers, les personnages et surtout la plume de l’auteure (je ne suis absolument pas objective quand il s’agit de cette auteure 😛 )
Un peu plus tard, La Somme des Rêves est ressortie, améliorée d’une treizaine de chapitre et légèrement remodelé sous le titre Source des Tempêtes.
Le Mois de Nathalie Dau approchant sur BookEnStock, j’ai enfin sauté le pas de (re)lire Source des Tempêtes.

J’ai aimé / J’ai adoré :
– (re)découvrir l’univers du Livre de l’Enigme. En effet, l’univers créé est très riche et suffisamment imagé pour s’illustrer parfaitement dans ma tête. De plus, les religions et la magie y sont un pan important mais aussi très intéressant de la lecture et j’apprécie particulièrement (re)découvrir un système magique qui ne se base pas sur le Bien et le Mal (pour moi, chacun à sa part des deux) mais sur la Loi et le Chaos (qui me parle un peu plus au final 🙂 )
– les « nouveaux » chapitres. En lisant la première version, j’avais été un peu triste de la fin « abrupte » qui me laissait sur ma faim. La 3è partie de la nouvelle version nous fait découvrir de nouveaux personnages (même s’ils ne sont que de passage), une nouvelle ethnie et à rassasier ma faim. De plus, j’ai aussi senti un peu le retravail de certains points 🙂
– voir que je n’avais pas tout oublié de ma précédente lecture. Je me souvenais parfaitement de certains détails et certaines scènes du livre… Au final, seul les premier chapitres c’était un peu effacé de ma mémoire.
– Ceredawn, dans la 1ère version, il ne m’avait pas tant marqué que ça et là… ce fut l’illumination. Ce petit bonhomme m’a vraiment touché.
– les « encarts » qui nous content des détails et nous donnent des explications sur des points qui pourront nous aider par la suite (genre ce qu’est un rive, une marne…)
– la nouvelle couverture par Melchior Ascaride. Elle n’est pas bleue mais elle est très jolie et j’ai trouvé la scène qu’elle représente dans le livre 🙂

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– Même si, je la connaissais déjà un peu, la relation entre Cerdric et Ölinelle. Je me suis retrouvée avec les mêmes réflexions que Disto au final. Ça m’a un peu dérangé, il faut le dire.

Je regrette :

En conclusion,
Un premier tome, principalement raconté principalement par Cerdric, très immersif, dans un monde très travaillé et détaillé avec des personnages denses et intéressants quelque soit leur rôle dans l’histoire.
Un excellent moment en compagnie de Cerdric à la découverte de son passé mais aussi de son futur.

P.S.: J’ai repris la même conclusion que lors de ma lecture de la Somme des Rêves parce que je ne trouve pas d’autres mots. De plus, j’ai essayé d’éviter de me répéter par rapport à la lecture de la première version, donc il faut lire les 2 chroniques pour ce tome ^^’

D’autres avis chez : Blacky, Dup, MélisendePtitetrolle
Articles associés : La Somme des Rêves (1ère édition tronqué du tome 1)
Le Mois de Nathalie Dau sur Bookenstock
Des articles ailleurs : Interview de Nathalie Dau chez les Pipelettes

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles