Notre Dame de la Mer – Rozenn Illiano

Synopsis :
Alors que sa grand-mère est hospitalisée, Nellig profite de devoir veiller sur la maison familiale pour s’accorder des vacances en Bretagne. Mais la demeure est hantée de souvenirs, de présences, d’échos d’enfance enfuie… et Nellig n’aime pas vraiment ça.
La nuit de la Toussaint, tandis qu’une tempête se fracasse sur les côtes et que les phares s’éteignent, pendant que d’anciennes légendes refont surface, le fantôme de son grand-père lui apparaît. Et il a un message à lui faire passer.

Mon avis : 
L’été est arrivée, un déménagement est passé par là et mon envie de lire est assez fluctuante, donc quoi de mieux que de courtes lectures pour tenter de se « redonner du courage à lire ».
Les écrits de Rozenn sont donc parfaits ! Pas trop long et bien écrits !

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– être plongé dans la Bretagne profonde. Même si je n’ai jamais visité cette région, de part les légendes et les nombreux écrits que j’ai lu sur cet endroit, on s’y croirait presque. Il y a même la pluie (so cliché mais nécessaire pour l’ambiance du récit)
– ce n’est pas du tout la période mais j’ai apprécié me retrouver en période de Toussaint / Samhain dans cette novella
– le mélange de récit « vécu » et de légendes
– la couverture de Coliandre :3 je suis toujours aussi fan de ses dessins / couvertures !

Je regrette : 
-La chute, même si elle était inévitable, j’aurais préféré que ça dure encore un peu (même si Nellig avait déjà assez souffert)

En conclusion, 
Une novella qui se lit aisément mais dont l’été n’est pas la saison (j’aurais du lire cette nouvelle en automne elle aurait été parfaite sous une couette et avec les chats aux pieds) sur fond de « vécu » et de traditions et folklore breton qui me fait toujours autant rêver 🙂

Le Livre de l’Énigme, tome 2 : Bois d’Ombre – Nathalie Dau

Synopsis : 
Les ténèbres ont un cœur de lumière.
Une abomination.
C’est ainsi que me voient les hommes.
Nombreux voudraient que je n’existe pas. D’autres rêvent de m’asservir, corps et âme. Même Cerdric attend de moi que je renonce aux robes bleues de l’Équilibre, car elles augurent d’un avenir trop dangereux.
Mon frère ignore ce que j’endure au Séminaire.
Mais, pour respecter l’Énigme et entrer dans Bois d’Ombre, il me faut en passer par là, et trouver de quoi conserver ma lumière.

Mon avis :
Après m’être replongé dans le 1er tome et avoir savouré les nouveaux chapitres, je n’ai pas attendu longtemps pour me plonger dans Bois d’Ombre que j’attendais vivement !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– que ce tome reprenne pile poil où l’on a laissé Cerdric et Ceredawn.
– voire grandir notre petit chat préféré… même si sa croissance parait +/- accéléré pour ne pas à avoir écrire 6 tomes sur Bois d’Ombre (une pseudo ellipse? je ne sais pas comment ça s’appelle mais on passe plusieurs années en quelques pages), j’ai apprécié voir Ceredawn passé du petit garçon au jeune homme qu’il est !
– découvrir Atilda qui était à peine décrite à la fin du 1er tome
– découvrir d’autres Mystiques, d’autres obédiences et donc d’autres « traditions ». Les traditions aussi d’ailleurs, j’ai apprécié les (re)découvrir dans ce tome, d’une façon différente de ce qu’elles sont à Cassegrume
– découvrir de nouveaux personnages tous très différents… Comme Ninnos, Isgarinn, Myrinielle et bien d’autres encore (je ne cite pas tout le monde, j’ai peur d’écorcher les noms ^^’ )

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– les passages très durs de ce qu’a vécu Ceredawn. Certains sont si dur, que j’en ai mal dormi, presque pleuré… que j’avais peur de « tourner les pages » de peur qu’il lui arrive pis encore ! En effet, je me suis tellement attachée à ce petit garçon / jeune homme que s’en était encore plus dur… Et en en discutant un peu avec l’auteure durant la lecture… C’est la première fois que je lis ce genre de scène sous cet angle… Des scènes atroces qu’on croise régulièrement dans les romans de fantasy (et ailleurs), des scènes souvent survolés et qui donnent déjà mal au cœur rien que d’imaginer… Là je « voyais », je « subissais » et donc l’empathie a été hyper forte !
– Mabève… dès sa rencontre, j’ai eu un mauvais pressentiment à propos d’elle

Je regrette :
– ne pas avoir eu la carte d’Atilda, j’aurai bien aimé pouvoir l’étudier pour m’y retrouver lorsqu’on évoque les différents quartiers. (Je ne sais pas si c’est du au format numérique mais la carte était absente 😥 (pourtant je sais qu’elle existe) )

En conclusion,
J’avais hâte de découvrir Bois d’Ombre et bien je n’ai absolument pas été déçue ! La découverte d’une nouvelle ville, de nouveaux personnages, du Séminaire, et de tant d’autres choses. Toutefois, ce tome reste un tome assez « dur » à lire de part les évènements qui ne sont pas tendres du tout avec Ceredawn ! Et même si c’était pas toujours très réjouissant à lire, j’attends quand même la suite car certains noms m’ont intrigué… notamment celui d’une « bala » (je sais même pas ce que c’est, je pense qu’il faudra attendre la suite) et que je veux savoir ce qu’il va arriver à Ceredawn, Cerdric et les autres !

D’autres avis chez :
Articles associés : Source des Tempêtes
Retrouvez Nathalie Dau durant tout le mois d’Avril sur BookenStock

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles