Spin, tome 2 : Axis – Robert Charles Wilson

Synopsis : 
Menacée par un Soleil qui se transformera bientôt en nova, la Terre vit ses dernières années.
Pour la plupart, les hommes ont franchi l’arc des Hypothétiques et se sont installés sur le Nouveau Monde, Equatoria, notamment dans sa capitale, Port Magellan.
C’est à partir de cette agglomération tentaculaire, hétérogène telle l’humanité, que Lise Adams cherche son père, un scientifique qui a disparu depuis bien longtemps et avait peut-être découvert quelque chose sur l’énigme que représentent les Hypothétiques. Alors que Lise tient enfin une piste sérieuse, grâce à son ancien amant Turk Findley, d’étranges cendres se mettent à tomber sur le Nouveau Monde.
Et si celui-ci, tout comme la Terre, était condamné à brève échéance?

Mon avis :
Voila un bon moment que le tome 2 de Spin étant dans ma PAL, mais sur la recommandation des blogopotes, il valait mieux laisser « un peu » de temps entre les 2 tomes… car Axis, n’est pas une suite direct, ni de même « intensité » que Spin (un peu s’est révélé être 3 ans et quelques ! ) Donc autant vous dire que je repartais plus ou moins vers l’inconnu !

J’ai aimé / J’ai apprécié : 
– retrouver rapidement mes marques dans le mode Post-Spin, puisque des indices du livre précédent y sont tout de même mentionné et permet de remettre en place la situation. (J’ai mis un certain temps à replacer certains personnages dont on parlait, leur nom me disait quelques choses et non mas aaaah si ! )
– en découvrir plus sur le Quatrième Âge (des gens traités pour modifier leur longévité), et leur communauté, mais aussi sur les Hypothétiques (même si on est encore et toujours dans le flou avec ce tome).
– Suivre la quête de Lise sur père qui permet de relier l’histoire avec celle d’Isaac.
– D’ailleurs j’ai été absorbée / intriguée / passionnée par l’histoire d’Isaac. Ce très jeune garçon, différent et victime de sa différence m’a fasciné et j’espère pouvoir le retrouver dans Vortex.

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 
– la DSG (Direction de la Sécurité Génômique) alors oui ce genre d’institution est nécessaire dans un monde comme celui qu’on découvre et certes il fallait un méchant… Mais je sais, pas ils sont tellement antipathiques ^^’

Je regrette :

En conclusion, 
Un livre prenant avec des airs de thriller / enquête doublée de SF avec des personnages très intéressants. Et qui m’a posé beaucoup de questions et m’a absorbé par sa chronologie rapide (l’ensemble du roman se déroule sur quelques semaines)

D’autres avis chez : BlackWolf, Lyra, Julien Naufragé, …
Articles associés : Spin

Cette lecture entre dans le cadre du Défi SFFF et Diversité, pour l’item 20 : Lire un livre de SFFF transhumaniste ou posthumaniste
J’atteins donc la note de 5/20 !

SFFFD

Publicités

Et pour quelques Gigahertz de plus… – Ophélie Bruneau

Synopsis : 
Un vaisseau proche du cimetière des astronefs…
Un équipage incomplet et hétéroclite…
Un système inexploré à la veille d’une guerre interplanétaire…
Pour Jean-Frédéric Serrano, commandant du Viking, la meilleure solution serait de quitter le secteur avant le début des embrouilles ! Sauf, bien sûr, si les autochtones impliquent de force les Terriens dans leur conflit.
Pris entre deux feux, privés du soutien de la planète-mère, les soldats du Viking joueront à la roulette russe… à leur façon !
Dans l’espace, personne ne vous entendra bluffer.

Mon Avis :
Voilà un petit moment qu’il était dans ma PAL et l’été étant là avec sa multitude de challenge dans lequel ce livre pouvait rentrer, le moment était parfait (ou presque) pour le sortir. En plus, un aussi petit livre… ça se lit vite (enfin pas en terme snowinien >.< )

J’ai aimé / J’ai adoré :
– l’équipage du Viking (enfin ceux qu’on croise régulièrement) ! D’une part parce qu’il est français et que « souvent » quand je lis du space/planet op, ça sonne très anglosaxon et là, le petit côté chauvin ressort, ça fait du bien !  et d’autre part pour leur personnalité très marquée. En effet, que ce soit Jean-Frédéric Serrano, Artemisia, le Dr Terre ou encore Tikosh, on est loin de l’équipage stéréotype par les « yes sir » où tout le monde est tout bien carré tout bien rangé !
– Découvrir un autre système solaire loiiiiiiiintain avec ses habitants très…. spéciaux. J’ai vraiment apprécié découvrir une espèce humanoïde (parce qu’ils ont des bras et des jambes 😛 ) mais très dissemblable (parce que… non j’ai pas envie de gâcher la surprise) de nous avec une sonorité de langage qui ne ressemble en rien à nous, heureusement la technologie nous aide à nous comprendre 😛
– la façon très amusante de la résolution du conflit avec les autochtones qui est vraiment une façon très originale d’éviter une guerre 😛
– les « titres » de chapitres qui donnent une idée de ce qu’on va trouver dans le chapitre 🙂

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette : 
-Bon c’est pas vraiment un regret, c’est une constatation 😛 Il y a eu un petit bug dans mon livre, je me suis retrouvée avec des pages en double. Pas bien grave pour moi, en espérant que quelqu’un n’a pas eu le même avec les pages en moins ! N’empêche quand on est en plein dans sa lecture et se retrouver à lire une page déjà lu (et dont la suite ne colle pas avec la page précédente) ça perturbe un peu 😮

En conclusion,
Un court roman très divertissant avec une équipe interstellaire très originale et très fun et bien loin des militaires très carrés et ennuyeux des classiques space op. Une mission qui n’a rien d’originale jusqu’au moment où arrive le conflit et sa résolution très amusante et originale. En bref, un livre à lire pour s’amuser et voyager trèèèès loin 🙂

D’autres avis chez : Lelf, Blackwolf

C’est la fête, ce livre rentre dans le cadre du SSW et du S4F3 😀

S4F3 ssw-3