Imaginales 2015, tome 2

AVERTISSEMENT : Cet article est très long, et il n’y a pas de résumé à la fin, mais il y a des images… qui ne racontent rien ^^

Je vous avais laissé au bout de mon lit le vendredi soir, enfin le samedi matin puisque je me suis couchée au moment où l’on est demain.

Samedi

Après une courte nuit de sommeil, je me prépare tranquillement pour aller au Cours… Pas très bien réveillé au moment de prendre le volant, je prends une route qui me semble être la plus courte… ah oui mais non ya des travaux, bon soit… je finis par arriver à bon port en trouvant une place assez distinctive (genre à côté d’un poteau lui même à côté d’une grosse boite à courant 😛 )

Comme cette année est sous le signe du non achat, je flâne de nouveau entre les allées et finis comme toujours par entrer dans l’antre du livre !
Je continue ma tournée de signatures de l’anthologie (c’est finalement pas trop mal cette antho 😛 1 livre mais plein de gribouilles) ça permet quand même d’aller au contact.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Je me décide enfin à prendre un programme (que je n’avais pas vraiment regardé jusqu’ici)… Je cherche un rapport avec le thème et j’avoue ne pas vraiment en trouver. Les seules métamorphoses que j’ai trouvé sont : le changement de place de la boutique de l’imagerie, de la fresque (que j’ai eu du mal à trouver parce que j’ai une tendance naturelle à ne pas m’éloigner du tour de la table ! ), du MM2 (réavancer dans l’herbe et gagner un peu de place sur le parking), la nouvelle terrasse (que je n’ai pas fréquenté, je préfère les bons vieux fauteuils de chez « mamie » dans lesquels on s’enfonce sans savoir se relever à l’intérieur ! ), la yourte, la nouvelle disposition de la buvette et les quelques exposants du dehors.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Les super libraires du festival 🙂

J’ai passé de groupe en groupuscule de gens durant toute cette journée… La mémoire me faisant défaut sur l’ordre, je me souviens avoir croisé les Couzines et d’autres copines, Lhisbei et M.Lhisbei, Lyra accompagnée d’une amie, Tortoise, Choupi et Maku. J’ai mangé dans une boulangerie sur la Place des Vosges avec Endea et Tigger Lilly. J’ai assisté à une seule et unique conférence (où j’ai été bien concentrée) sur l’anthologie, où, avec Galoo, nous avons bien ri. Et j’ai loupé des gens…

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

D’ailleurs en parlant de l’antho… Sérieux Trolls et Licornes… je n’aime ni l’un, ni l’autre (mais pourquoi l’acheter alors >.< [parce que pour te faire causer lecteur ! ]) mais les auteurs présents à la conf’ me l’ont bien vendu (ça va être une sacrée bombe ce truc ! Et ya même un petit moment de poésie tout choupi…) Bon ça, ça sera dans un prochain épisode, lors de la LC traditionnelle… qui n’est pas pour tout de suite ^^’

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Magic Mirror 2

J’ai réussi à terminer de faire signer toute mon antho ce jour là. Sachant que je suis arrivée la veille, que certains auteurs qui d’habitude sont un challenge était sagement assis à leur place, je suis presque déçue du non-challenge 😛
Évidemment cette année, j’ai décidé avec moi même de faire signer l’antho uniquement à Snow (et non pas à mon vrai prénom [attention ce lien est interdit au moins de 16 ans !]) sauf qu’évidemment les gens pensent « Snow, comme Jon »… et à moi de reprendre « Snow, comme la neige ». GoT m’a fait du mal, mais vraiment beaucoup de mal -_- . Alors que je ne l’ai ni lu, ni vu et que c’est pas forcément près d’arriver ^^’ et qu’officiellement, je suis née avant la création littéraire de G.R.R.Martin. Rahlala je vous jure…

*autotroll*

Le soir vers 18h, accompagnée de Lynnae, que j’avais vaguement croisé puis récupérer en chemin, nous nous rendons au Meet-up blogueurs/booktubeurs organisés par Lanyla… manque de pot, je ne me suis pas vraiment mélangée aux autres gens et comme j’avais promis à Tortoise d’avoir un repas avec elle j’ai décliné l’offre du repas meet-up (où apparemment ils étaient très nombreux) pour un repas « plus intimiste » à 10 au Del Arte.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Magic Mirror 2 (détail)

Parlons-en de ce repas au Del Arte !
Un grande aventure ! Nous avions réservé pour 15 et nous sommes retrouvés à 10, bon soit, ce n’est pas dramatique.
Accompagné de Galoo et Lynnae, nous nous y rendons en voiture (RDV à 19h30 au resto)… On attend devant le resto mais les autres gens n’arrivent pas il est 20h, on se précipite dedans de peur que la réservation saute mais non il y avait déjà Maku et Linou confortablement installé 🙂
Patience encore et voilà le reste de la clique : Tortoise et Choupi, Jocelyn de Présences D’Esprits et 2 demoiselles (dont j’ai oublié les noms/pseudo).
Le repas fut ponctué par la voix tonitruante de Maku entonnant des airs de Naheulbeuk (même si je ne les ai pas entendu ou que je ne connais pas, je sais les reconnaître à force de côtoyer des fans ! ), mais aussi par quelques petites erreurs de services vite réglées… Il faut dire qu’on a mis l’ambiance, ça destabilise 😛
Tout le monde a fini son plat (enfin sauf Tortoise qui mange comme… une tortue)… Maku a de la route et il veut son dessert. Nous n’attendons donc pas Tortoise (qui ne prendra pas de dessert) et prenons les commandes et dégustons nos desserts accompagnés d’un Happy Birthday (en retard d’une journée) pour Linou.

Le café de Maku très tard ce soir là :)

Le café de Maku très tard ce soir là 🙂

Le repas terminé, je dépose Lynnae à son hôtel où nous croisons un charmant petit minou (sosie de Basalte ! ) qui veut des câlins et nous offre des ronrons… Il aura fallu bien 5min pour lui faire comprendre de ne pas rester entre mes roues de voiture !
Je reprends la route, prenant une nouvelle fois du plaisir à être seule au monde dans les rues spinaliennes et étant ravie d’être rentrée un peu plus tôt que la veille pour retrouver mon lit !

T’as loupé le début ?
Retourne lire le tome 1 😉

Publicités

Imaginales 2015, tome 1

Avertissement : Ceci est un très long article et il n’y a pas de résumé à la fin, mais il y a des images qui ne racontent rien !

Raaaaah les Imaginales… (ça c’est un soupir 😛 )

Introduction

Cette année, au vu des évènements à venir en 2015 (enfin un surtout, et qui coûte cher en plus et qui nécessite beaucoup de choses futiles), il était plus ou moins prévu que je ne vienne pas ou que vaguement le samedi.
Mais plus l’évènement approchait, plus ça m’embêtait de ne venir qu’un jour ! J’ai donc décidé (et négocié avec M.Snow) de venir du vendredi en milieu / fin d’après-midi jusqu’au dimanche en fin d’après-midi (avec la chance d’avoir un dodo à quelques minutes du lieu ! ).
Toutefois, il a été décidé entre moi et moi-même (accompagnée de mon porte-coins) de ne céder en AUCUN CAS à la tentation et de n’acheter QUE l’anthologie (sinon je serai ultimement triste et ne pourrais pas faire la LC traditionnelle). Cette décision prise, j’ai tenté d’esquiver et d’éviter de cliquer sur le lien du site des Imaginales menant aux auteurs afin de ne pas être tentée ! (Mais sachant quand même plus ou moins quels auteurs retrouvés)

Bonne question !

Bonne question !

Jeudi

Les Imaginales ont démarré, et MarieJuliet donne envie d’y être en partageant des photos sur Facebook, mais c’est aussi le cas de la page officielle de l’évènement et de certaines maisons d’édition.
Il est donc temps de préparer mon sac.
Les 1ères choses que je mets dedans :

  • Mon t-shirt « devenu » célèbre, le Snowlek que je porterai le samedi (ouf il me va toujours depuis l’an dernier ! parce que oui il sort de moins en moins ^^’ ).
  • Un livre qui traine dans ma bibli et que je sais que je ne lirai surement jamais pour Harmony.
  • L’édition du lundi post Imaginales 2014 (que je traine depuis 1an) où je suis en photo avec Tortoise, Mimil et Lionel Davoust à offrir à Tortoise 🙂
  • Et enfin 2 livres que je compte faire dédicacer (oui seulement 2, j’ai fait plusieurs fois le tour pour en trouver d’autres mais il n’y avait que ceux là qui ont été lus et non dédicacés ! )

Le reste du sac sera fait le lendemain matin.

l’effet Imaginales au moment de commencer mon sac

 

Vendredi

Lever un peu plus tôt que d’habitude (un peu d’excitation je pense ^^), train train quotidien et fin de remplissage du sac avec des choses totalement futiles du genre des fringues, une brosse à dent et des brosses à cheveux (et j’ai même oublié de prendre une serviette alors qu’il faut toujours avoir une serviette parce que les Vogons)

Il est 12h-13h, je commence à recevoir un message de ce bon vieux Mimil, mais aussi un autre du jeune Jules qui souhaitent tous deux savoir si et quand je serais présente à Épinal. On se calme les garçons, je n’ai pas encore mangé (oui on mange à 13h chez moi ^^ ) mais je démarre autour de 14h.
Justement 14h arrive, revérifiage des sacs, ajoutage d’un parapluie (pour contrer la pluie), bazardage de tout ça dans le coffre et démarrage autour de 14h15… sous les gouttes -_-

Il n’y a qu’une petite heure de route de chez moi aux Imaginales mais le trajet me semble interminable, surtout seule dans la voiture avec l’autoradio (qui heureusement me passe des chansons du moments que j’apprécie au point de chanter… surement faux parce qu’il pleut de plus en plus -_- )

Arrivée à Épinal, il était prévu que je m’arrête juste avant de me rendre aux Imaginales pour aller chez Casa… où j’ai pu acheter 40 bougies « ivoire » (pour l’évènement en question ^^ )… Erm j’ai du laisser 3 bougies de la même couleur dans le rayon, j’aurais pu les prendre mais ma maniaquerie m’a poussé à n’acheter qu’un nombre rond ^^ »

L’achat fait, je file au Cours, ouf pas de cirque, pas de pluie et je trouve une place pas trop loin !

Ça y est c’est parti pour un weekend dans un rêve (ou presque).

Je suis arrivée, je flâne un peu pour repérer les lieux (même si c’est toujours pareil d’année en année, cette année le thème Métamorphose à bouger des choses de place ! ) Et je commence à croiser des copains (Loan, Jules, Clément le photographe et Marina)  ! J’en profite pour leur dire bonjour, papoter et regarder ce qui se passe autour… soit des gens qui se font emballer dans du cellophane et du scotch (40 min que ça dure ! pour se faire emballer et découper !)

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

 Je laisse les premiers gens et file faire un tour de Bulle du Livre assez incognito en ne regardant QUE « la Table » pour voir qui est là, où les gens sont placés mais sans trop regarder les livres (ça c’est HYPER compliqué !) pour ne pas me tenter, je m’arrête mon tour fini, de retour au point de départ pour m’offrir l’ultime livre que je me suis autorisée. Nous ne sommes que vendredi après-midi et déjà un mal de chien à héler une libraire (j’aurais pu repartir sans payer, c’est assez souvent le cas malheureusement parce que les pauvres libraires ne peuvent avoir les yeux partout tout le temps :/ )

J’arrive à trouver le graal des Imaginales (Lionel Davoust), mais celui-ci me dit qu’il a une conférence et ne peut me signer mon livre tout de suite… Soit, c’est quoi la conf ? Des Dragons… hum intéressant, j’arrive, je suis. Là, je rejoins Mimil et damn, c’est une conférence sur La Magie et son prix à payer, soit ça peut être intéressant, les auteurs présents me tentent bien… Manque de pot, je n’aime pas la façon de faire de la modératrice, alors j’avoue m’être un peu ennuyée. Du coup, je regardais un peu autour et discutais avec mon voisin… J’ai ainsi pu voir un papy et une mamy qui « dormaient » à tour de rôle lors de la conf (j’ai trouvé ça amusant ^^ )

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

Il est joli le Magic Mirror 1 😉

Fin de la conf et livre en main, je commence à croiser d’autres copains – copines (blogueurs ou non) tels que les couzines (Harmony, Lanyla, Bubule,Mandy) mais aussi une MarieJuliet assoiffée et une PtiteTrolle qui cherchait justement MJ au bar (ça, ça veut tout dire ! ), quelques-uns de mes anciens élèves accompagnés de leur chouette « Dame du CDI » et du très sympathique CPE et surement d’autres mais je commence à avoir la mémoire qui flanche sur ce moment de la journée ! Mimil a déjà eu le temps de repérer mieux que moi les auteurs de l’anthologie et me mène gentiment à certains d’entre eux pour commencer à signer 🙂

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

oh des anthos !

Lors de mes quelques mots / phrases avec certains auteurs…
Je me suis rendue compte que certains comme Sylvie Miller suivait régulièrement mon blog (intérieurement je fais la danse de la joie ET je me dis que « oups faut faire gaffe je suis lue par des gens qui écrivent les livres que je lis ! » ), que d’autres comme Thomas Geha me remerciait de mes chroniques sur leur livre (intérieurement je suis toute émulsionnée ! ) et que d’autres encore comme Adrien Tomas ont le souvenir d’une « vieille » chronique à l’évocation de Snow 😛 (et là intérieurement je souris très fort parce que j’ai marqué un auteur dont je n’ai lu qu’une nouvelle ! ).

C’est un peu ça quand un auteur se souvient de vous / connait votre blog et/ou l’apprécie ^^’

J’ai passé un peu de temps avec une certaine Tortoise (que vous le croyiez ou non c’est la blogueuse que j’ai croisé le plus en cette année 2015 ! ) accompagnée de Choupi et d’un nain géant !  J’ai aussi vu et un peu embêter une certaine Solenne P (mince je l’ai connu du côté où on n’est pas assis 😮 ça fait tout bizarre ! ) mais comme je suis une sansbudget, je n’ai pu lui acheter son livre ! (Bon si un généreux gens l’a lu et veut bien me le prêter, j’accepte volontiers, malgré la couverture très… SAS voire SF clichée des années 50-60! Tiendez, regardez l’image ! )

boobies (pardon )

Le soir arrive, enfin surtout l’heure de dire au revoir et à demain à Mimil et de chercher avec qui manger ! (c’est l’inconvénient de n’avoir absolument rien prévu ^^ »)
Après quelques tergiversations (didiou quel gros mot ! ) je finis par être rajoutée à la table d’une déjà jolie belle bande principalement de blogueuses (MarieJuliet, Plumeline, PtiteTrolle, Marmotte et Blacky, Jae-Lou et son Barbu et désolée, j’ai oublié le nom [si je l’ai entendu à un moment :-o] des 2 gens à l’opposé de moi à table )  pour manger à La Tarentelle ! (Accessoirement j’ai servi de guide/GPS touristique pour tout ce petit monde qui n’aurait sans doute pas trouver le resto sans l’aide de leur téléphone magique ^^’ ) En somme, une bonne soirée bien entourée et ponctuée de discussions parfois étranges mais hyper sérieuses autour de 50 shades et du Journal du Hard parlant d’un taxi.

Il est temps de rentrer à la maison !
Et je ne vous cache pas ma joie de rouler dans les rues spinaliennes de nuit seule sur la route (oui chacun ses petits plaisirs ! )
Mais avant de se coucher, il a fallu réveiller la maisonnée mamantale… qui a fermé la porte et laissé les clés dans la serrure… (soit impossible de faire tourner les miennes…)
C’est sympathique de réveiller ma mère à 00h en sonnant comme une débile (driiiiiiiing dring dring dring driiiiing)… pour pouvoir rentrer ! Heureusement le gamer de frangin a répondu à mon appel (oui le téléphone ça sert ^^’ ) un peu déconcerté mais m’a ouvert et j’ai ENFIN pu rejoindre mon dodo !

C’est ainsi que se termine cette 1ère après-midi imaginalesque !
À tout bientôt pour la suite (si vous avez eu le courage de lire jusqu’ici ^^’ la suite s’annonce surement aussi courte 😛 )