Fin de Série, Bilan 10 ans !

C’est le retour du bilan « Fin de Série » !
10 ans déjà que j’ai rejoint « ce challenge (au très long cours) qui n’en est pas un » créé par Acr0 du blog Livrement.

Comme tous les ans, si toi aussi tu veux compter tes séries, n’hésite pas à rejoindre la team Fin de Série.

C’est parti pour les quelques chiffres sur mes séries (clic pour voir la liste complète ! ) et un petit peu de blabla.

Début 2021
17 séries en cours 
40 séries finies
0 série en attente
35 séries abandonnées
Nombre total de séries : 92

Début 2022
10 séries en cours 
44 
séries finies
0
série en attente
48 
séries abandonnées
Nombre total de séries : 101

J’ai donc atteint le nombre de 100 séries (outch ! ) avec quasiment la moitié abandonnée !
Oui, 2021 a été une nouvelle fois l’occasion de faire le ménage dans les séries en cours ! J’ai donc mis en « abandon » les séries assez « vieilles » dont les suites ne sont pas encore sorties et/ou traduites/arrêt de traduction pour les séries non francophones, mais aussi celles dont je ne possède pas les suites. Comme toujours je n’exclue pas d’y remettre le nez un jour !

J’ai tout de même 4 séries terminées supplémentaires mais en fait c’est une erreur de frappe ! Je n’ai fini qu’une série en 2021 (mon carnet de lecture l’atteste ! ) J’ai du mal compter fin 2020 😉 Mais ce n’est pas grave, j’ai bel et bien fini ces séries !

Avec le tri, je n’ai plus que 10 séries en cours. Certaines sont des séries assez vieilles dans lesquelles je picorent un tome de temps à autre et d’autres plus récentes dans lesquelles je suis à jour (parce que les tomes suivant pas sortis)

Avec le temps, je lis un peu moins de séries, mais est-ce parce que les one shot sont revenus à la mode ou parce que je m’éloigne volontairement des séries ? Là est la question 😉

Cette année, je n’ai pas d’objectif particulier concernant mes lectures de séries, juste de continuer à lire 😉

Oraisons, intégrale – Samantha Bailly

Synopsis :
Au royaume d’Hélderion, les cérémonies funéraires sont organisées par la riche et puissante famille Manérian. Le jour où l’on retrouve le corps sans vie de Mylianne, l’une des trois filles Manérian, tout désigne les clans, ces dangereux rebelles qui sopposent à Hélderion. Plus que déterminée à venger sa sœur, Aileen se met en quête des meurtriers, à ses risques et périls. Quant à Noony, son aînée, elle se retrouve aux premières loges lorsque le royaume entre en guerre contre le continent voisin, et va s’opposer farouchement à ce conflit qui pourrait tourner en véritable massacre.
Prises dans des intrigues dont les enjeux les dépassent, les deux sœurs devront affronter le système qui les a forgées et mettre au jour les manipulations de ses dirigeants.
Un diptyque foisonnant et palpitant, qui comprend La Langue du silence et La Chute des étoiles.

Mon avis
Voilà des années que j’ai l’intégrale qui traine au fond de ma PAL… Toutefois, il aura fallu attendre la sortie de l’intégrale poche pour que j’ose me lancer dans ce diptyque dont j’ai entendu beaucoup de bien (et spoiler… c’est vachement bien ! )

Une histoire de famille
Oraisons c’est avant tout une histoire familiale où tout commence avec la plus jeune des sœurs Manérian qui périt…
Une famille où les tabous et les non dits sont nombreux et qui vont doucement se démêler au fur et à mesure des pages qui filent à tout allure malgré l’épaisseur du livre.
Une histoire où on voit évoluer principalement une famille qui parait banale malgré leur bonne position sociétale avec un père ayant tout donné pour son entreprise, une femme punie pour un crime passée, mais toujours au cœur de sa famille, une fille ainée dévouée qui doit reprendre les rênes de l’entreprise, la cadette qui poursuit des études bien sagement et la benjamine qui fait une crise d’ado… Chacun de ces personnages à sa part d’ombre qui va se révéler et dévoiler des secrets parfois effrayants.

Une histoire autour de la mort
Comme l’indique le titre, Oraisons, c’est une histoire autour de la mort, le commerce qui ne décroit jamais. En Héldérion, le commerce de la mort est banal, mais on ne sait pas réellement ce qui se cache derrière les cérémonies. Il faudra donc aux jeunes filles Manérian, enquêter pour en savoir plus, traverser des frontières interdites, se cacher et s’allier avec « la pègre ».

En conclusion,
Un livre qui rentre dans les « classiques » malgré sa (encore) jeunesse selon moi. Un livre fort dans ses idées, dans son contenu et son déroulement. Oraisons garde certes les bases d’un roman de fantasy classique mais tout en renouvelant un peu le genre… rien qu’avec des personnages principales (et non principaux).

Et rohlala cette couverture d’Alain Brion !

D’autres avis chez : Sia, Tesra, Elhyandra, …
Pour aller plus loin : le site de l’autrice.