Fin de Série, Bilan 8 ans

Me revoilà pour faire un nouveau point sur ce « challenge au long cours qui n’en est pas vraiment un » lancé par Acr0 de Livrement.
D’ailleurs, si toi aussi tu as des séries plein les placards, n’hésite pas à rejoindre le Fin de Série 😉
Voici donc les quelques chiffres que je poste chaque année 🙂 et un petit bilan 🙂

Post rédigé lors de la dégustation d’une mandarine (à force de lire les posts de la tenancière, forcément, ça me faisait envie XD )

Début 2019

20 séries en cours
35 séries finie
3 séries en attente
31 séries abandonnée

Début 2020

15 séries en cours 
38 séries finie
0 série en attente
37 séries abandonnée

Comme l’an dernier, j’ai une nouvelle fois fait un tri dans mes séries afin d’être sure de continuer celles déjà bien entamée. Je n’ai plus de séries officiellement en attente (à savoir que j’ai de nombreuses séries entières obtenues lors d’opé numérique à 99cts le livre, mais elles sont « dormantes » donc il est possible que je les sorte un jour ou non du fond du fond de ma Dropbox pour les installer dans mon lecteur numérique.)

2019 a surtout été une année de reprise de lecture et de lecture de « one shot » donc peu d’avancer sur les séries au vu des chiffres 😉 Même si j’ai pu terminer 3 séries (dont une engloutie en quelques jours entre fin décembre 2019 et tout début janvier 2020 😉 )

Pour 2020, je me suis inscrite à un challenge novellesque, donc il est fort probable que peu de séries soient visibles ici, car je souhaite faire sortir pas mal de nouvelles à l’unité, antho et autres recueils des méandres de ma PAL numérique qui n’existe pas 😉

Toutefois, si l’occasion se présente, je ne bouderai pas d’avancer sur des séries déjà en cours et dont les livres suivants sont déjà présents chez moi (ou à paraitre 😉 ) surtout si ça peut me permettre de boucler quelques « reliques ».

Bref, une année pleine de lectures est prévue pour 2020 🙂

Hunger Games, intégrale – Suzanne Collins

Synopsis tome 1 :
Les Jeux de la Faim ; 24 candidats pour un seul survivant, le tout sous le feu des caméras ?
Dans chaque district de Panem, une société reconstruite sur les ruines des États-Unis, deux adolescents sont choisis pour participer au Jeu de la Faim. La règle est simple : tuer ou se faire tuer. Celui qui remporte l’épreuve, le dernier survivant, assure la prospérité à son district pendant un an.
Katniss et Peeta sont les « élus » du district numéro douze. Les voilà catapultés dans un décor violent, semé de pièges, où la nourriture est rationnée et, en plus, ils doivent remporter les votes de ceux qui les observent derrière leur télé…
Les alliances se font et se défont et Peeta déclare sa flamme pour Katniss à l’antenne. Calcul? Tout est possible, et surtout tout est faussé au sein du Jeu de la Faim…

Mon avis :
Voilà une trilogie qui me tentait depuis un moment mais toute l’effervescence autour des romans ou même des films m’ont un peu bloqué du coup, tout comme la « mode de la dystopie » où il en sortait 4 à la minute. J’ai patiemment attendu que ça se calme (en évitant au maximum les spoilers) et que l’envie me revienne de lire cette trilogie et bien m’en a pris puisque j’ai dévoré la trilogie en étalant ma lecture sur 4 jours. N’ayant pas vraiment fait de pause entre chaque tome, je vais donc faire un tir groupé avec une chronique « intégrale ».

Une dystopie.
On se retrouve dans des USA bien changé puisque désormais, ils se nomment Panem (Tout du long de la trilogie, j’avais en tête ce nom qui me disait quelque chose et c’est au dernier tome que j’ai enfin compris pourquoi 😉 ) Le pays est divisé en 13 districts, enfin 12 districts ainsi que le Capitole (la capitale donc), chaque district a un but (le 12 approvisionne en charbon par ex) et le Capitole se la coule douce. Toute cette organisation fait suite à divers évènements non décrits appelé Temps Obscurs.
Pour remédier à cela, le Capitole a instauré les Hunger Games où 24 enfants (entre 12 et 18 ans) sont sommés de s’entre-tuer dans une arène… Une étrange façon de garder le contrôle…

Une jeune fille centrale
On suit la désormais célèbre Katniss Everdeen dans son point de vue tout du long de la trilogie. Elle n’a que 16 ans lorsque commence le récit et 17 quand il se finit. C’est une jeune fille plutôt renfermée qui ne vit que pour faire survivre sa famille après la perte de son père. Elle a un caractère assez buté, on ne peut pas le nier et ce tout du long de ces trois livres. Elle ne comprend pas tout du premier coup, surtout quand il s’agit de politique (il faut dire qu’au même âge, je ne comprenais pas tout non plus) qui se fait manipulé mais qui a quand même un minimum de jugeotte et fini par comprendre.

Une montée en puissance pour finir en apothéose.
Les 3 tomes sont bien distincts malgré ma lecture en enfilade.
Le premier nous place le décor, nous fait vivre des choses intenses mais « normales » dans ce nouveau monde et instille des graines de changements.
Le second fait monter la tension, les réflexions se forment, les cartes sont en train de changer de main.
Le dernier fait littéralement tout péter pour finir en toute beauté ! Et ce malgré toutes les tensions qui existent.

En conclusion,
Une trilogie qui me faisait envie, une trilogie qui m’a passionné (dans le sens page turner), une lecture comme il y a longtemps que je n’en avais pas lu… Bref, une lecture très plaisante. Elle possède tous les éléments qui en ont fait le succès.
Ne me reste plus qu’à regarder les 2 derniers films (les 2 premiers sont pas mal mais si je vois gros comme une maison les quelques modifications ^^’ )

D’autres avis chez (attention, vu que le livre n’est pas récent, j’ai fouillé les archives des blogopotes 😉 ) : Mypianocanta (intégrale), Xapur, (tome 1), Lorhkan (tome1), Vert (tome 1), Acr0 (tome 1)…