Fin de série, Bilan 9 ans

Comme chaque année depuis 9 ans, c’est le retour du bilan annuel du Fin de série. Ce challenge au long cours qui n’en est pas un, créé par Acr0 du blog Livrement.

Comme tous les ans, si toi aussi tu veux compter tes séries, n’hésite pas à rejoindre la team Fin de Série.

C’est parti pour les quelques chiffres sur mes séries (clic pour voir la liste complète 😉 ) et un petit peu de blabla.

Début 2020

15 séries en cours 
38 séries finies
0 série en attente
37 séries abandonnées
Nombre total de séries : 90

Début 2021

17 séries en cours 
40 séries finies
0 série en attente
35 séries abandonnées
Nombre total de séries : 92

Cette année pas de tri dans les séries, donc pas de nouveaux abandons.
Par contre, un transfert du côté des abandons vers les finies ! (bon ok juste 2) J’ai en effet découvert sur le tard des suites de séries que je ne pensais pas être sortie, j’en ai donc profité pour terminer de vieilles séries.
Et seulement 2 nouvelles séries (en espérant voir les tomes suivants paraitre).
2020 a donc été une année où j’ai peu lu de séries mais une année stable. Tout comme c’était prévu à la base. Même si j’ai bien échoué sur le challenge du Maki [faudrait d’ailleurs que je fasse aussi un bilan ^^’)].
Je ne sais pas sous quel signe de lecture s’annonce 2021, j’espère toutefois pouvoir continuer des séries en cours (je sais que j’ai un tome 3 qui m’attend dans ma PAL et un tome 4 qui n’attend que d’être acheté 😉 ) et qui sait peut-être en fini une ou deux de plus.
En tout cas, je nous souhaite à tous une année pleine de (re)découvertes littéraire


Larmes de Cendres, tome 2 : Cabale – Lydie Blaizot

Synopsis :
Rempert et ses précieuses recherches sont tombés aux mains des Sociétés Secrètes, bien décidées à éradiquer les vampires. Darya, forte de sa nouvelle nature, est prête à tout pour le retrouver, y compris à se frotter aux vampires de Sibérie dont le chef, Rulav, a des projets qui la concernent. Entre ce nouvel ennemi, lui-même manipulé par une entité autrement plus dangereuse, et un évènement séculaire, lourd de conséquences, trop  d’éléments échappent à la Coryphée. Elle se lance pourtant dans la bataille, aidée d’alliés inattendus, avec son obstination habituelle dans l’unique but de sauver l’homme qu’elle aime. Quitte à y perdre la vie.

Mon avis
J’avais lu le 1er tome quasi à sa sortie (lien de ma chronique plus bas dans l’article ), j’ai découvert lors du 1er confinement que cette série n’était qu’un diptyque alors je me suis procurée le tome 2. Et même si le 1er tome ne m’avait pas paru inoubliable, j’ai vite replongé dans l’univers glacial de ce tome 2. Par contre, j’avoue qu’autant j’avais bien entendu parlé du 1er tome, autant le second m’a paru passé assez inaperçu (ce qui est dommage surtout pour un diptyque dont le 1er tome fini sur une fin comme celle là)

Un tome tendu.
Autant le premier tome, nous installait le décor en long en large et en travers, ce tome se concentre sur l’action. Darya connait enfin sa vraie nature et l’apprivoise tant bien que mal. Rempert galère de son côté et nos ecclésiastiques n’en mènent pas large non plus. Tout s’accélère dans ce tome. D’autres personnages font leur apparitions pour mettre des bâtons dans les roues de nos « amis » déjà bien dans le pétrin, d’autres les aideront.
Et la romance que j’avais trouvé « téléphonée » dans le 1er tome est finalement peu mise en avant, si ce n’est les quelques passages où notre couple se retrouve.

Des passages un peu brouillons
Les évènements s’enchainent très vite au point que parfois, on ne comprend pas trop le rapport cause à effet ou des choses inattendues qui arrivent « comme ça » et qui débloque l’intrigue.

Une mythologie peu usitée
J’ai été contente de replonger rapidement dans ce tome et de reprendre une histoire avec une mythologie que j’ai eu peu l’occasion de croiser au cours de mes lectures. Alors certes les vampires sont courants mais ici on croise une partie de la mythologie slave. Après quelques recherches, ces petits bouts de mythologies sont mis à une sauce plus moderne mais ça change de ce qu’on a l’habitude de croiser habituellement (mythologie celte ou gréco-romaine)

En conclusion,
Un second tome bien plus mouvementé que le 1er, parfois un peu brouillon, mais une lecture malgré tout divertissante

Article associé : Tome 1