Le Dernier Apprenti Sorcier, tome 5 : Les Disparues de Rushpool – Ben Aaronovitch

Synopsis :
L’agent Peter Grant, dernier apprenti sorcier et brillant enquêteur de la Police Métropolitaine de Londres – la Métro, pour les intimes – quitte cette fois la capitale britannique pour se rendre dans une petite bourgade du Herefordshire où les forces de police locales échouent à enrayer la vague d’enlèvements d’enfants dont leur communauté est victime. Assisté de Beverley Brook, Peter se retrouve bientôt embourbé jusqu’au cou dans une affaire pour le moins louche. Passe encore le danger omniprésent, la mauvaise humeur des fl ics du coin, la franche hostilité des dieux locaux… mais des boutiques qui ferment à 4 heures de l’après-midi ?! Quelle horreur !

Mon avis : 
L’envie et le temps pour la lecture refait doucement son apparition, donc je me plonge dans des valeurs sures, aka des séries déjà bien entamée !
Je pensais que j’allais d’ailleurs terminée en beauté une série avec ce tome, mais que nenni, on avance mais la fin à l’air encore loin vu qu’un tome 6 est sorti chez les anglophones !
Mais ce n’est pas grave, j’ai retrouvé Peter Grant avec plaisir 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré :
– découvrir la « compagne britannique » dans ce tome (puisque c’est le « thème ») et donc y croiser de nouveaux lieux et de nouvelles personnes.
– voir plus souvent Beverley. Après tout Peter l’apprécie beaucoup et j’aime en découvrir un peu plus sur elle et ses connaissances
– le « folklore » ça revient à la même chose que mon 1er point mais en un peu plus poussé en direction de la magie qu’on continue de découvrir mais aussi découvrir les origines d’un personnage assez silencieux dont on entend assez souvent dans les tomes (sacré Molly 😛 ).
– découvrir d’autres « êtres magiques » pas forcément magicien, mais avec des pouvoirs quand même. C’est étrange mais intéressant 🙂 … D’ailleurs je ne m’attendais vraiment pas à croiser certaines « bestioles » dans cette enquête, j’ai bien souri quand j’ai compris 😛

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette :
– qu’on ne voit pas plus que ça Peter pratiquer la magie. Bon ok, il a des « appareils » pour la mesurer… il fait preuve de pas mal d’imagination d’ailleurs ^^
– l’enquête était un peu lente dans ce tome à mon humble avis… j’ai eu l’impression que ça piétinait, qu’il manquait un truc pour que ça soit plus… mouvementé.

En conclusion, 
Une nouvelle enquête dans laquelle on retrouve Peter Grant notre policier-magicien préféré au fin fond de la cambrousse britannique à chercher 2 gamines. On y découvre un nouveau folklore mais aussi une nouvelle facette du monde magique dans lequel évolue Peter.
Une enquête un peu molle, un peu en transition après des tomes plus mouvementés mais tout de même intéressant…
Vivement le 6è tome traduit  😛

Articles associés : Tome 1, Tome 2, Tome 3, Tome 4.

Le Protectorat de l’Ombrelle, tome 5 : Sans Âge – Gail Carriger

Synopsis : 
Lady Maccon est en pleine béatitude domestique. Une béatitude à peine troublée par la fréquentation de quelques loups-garous de la haute société et celle du second placard préféré d’un vampire, sans oublier un bambin précoce ayant des dispositions incontrôlables au surnaturel…

Mon avis : 
Bon comme vous avez pu le remarquer, je n’ai pas pu décrocher de la série de Gail Carriger… Alors plutôt que de laisser trainer le dernier tome, autant commencer l’été et les grandes vacances (recherche d’emploi bonjour!) avec le dernier tome des aventures d’Alexia même si je suis triste de l’abandonner après tant d’heure à suivre ses péripéties! Ma lecture a été plus que chamboulée en vu d’un déménagement, d’un emménagement, de l’adoption d’un chaton… Du coup j’ai mis, euh…, 1 mois et demi à lire ce petit livre >.< Au final, c’est pas bien grave, ça m’a permis de faire durer le plaisir 🙂
AVERTISSEMENT : ce tome est le dernier de la série. J’ai beau m’efforcer à ne pas spoiler, certains éléments risquent de vous dévoiler des morceaux des tomes précédents. Si vous voulez passer entre les spoils, ne lisez pas cette chronique 😉 

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– qu’on se retrouve quelques années après le tome 4. En effet, après le tome 4, il était temps de laisser un peu vivre la famille Maccon et tous les autres protagonistes pour mieux les retrouver et vivre une dernière aventure.
– découvrir Prudence Maccon, ses capacités et comment elles sont gérés par ses parents.
– assister aux burlesques des scènes avec Ivy qui sont délicieusement drôles
– découvrir l’Égypte des non naturels et découvrir l’origine de certaines choses en suspens depuis le début de la saga.
– la relation toute nouvelle mais très agréable entre Biffy et Lyall
– découvrir enfin le dernier mot de cette série et le trouver juste comme il faut. Ni trop, ni pas assez 🙂

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– Ne pas avoir assez de Lord Akeldama. Il m’a encore un peu manqué dans ce tome. Même si je ne vois pas trop ce qu’il aurait pu faire.

Je regrette :
– comme toutes bonnes séries divertissantes, que ce soit fini, même si la fin est juste comme il faut 🙂

En conclusion, 
Un dernier tome qui répond aux questions posées dans les 2 premiers, toujours aussi amusant par moment et sérieux à d’autres.
Une conclusion juste ce qu’il faut et des relations entre personnages qui se sont développées en finesse entre le 1er et le dernier tome. Une série à découvrir et à relire 🙂

Articles associés : Sans Âme, Sans Forme, Sans Honte, Sans Cœur.
D’autres avis chez : Phooka, Mypianocanta

logofindeserie1

Une de plus de moins dans la liste 😀 et en moins de 6mois 😛

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles