L’Assassin Royal, tome 4 à 6 : Assassin’s Quest – Robin Hobb

Synopsis (Tome 4 uniquement) : Royal, l’usurpateur monté sur le trône des Six-Duchés, est persuadé que Fitzchevalerie, son ennemi intime, est mort. Mais celui-ci, caché à l ‘écart de la cour avec Burrich, prépare sa vengeance…

Mon avis : Retrouvant le plaisir de lire, j’ai eu envie de continuer cette saga que j’ai découvert sur le tard, j’ai donc commencé par prendre le tome 4 et… le découpage français étant hyper frustrant, j’ai enchainé jusqu’au tome 6 pour conclure cette 1ère partie. Oui j’essaie de suivre scrupuleusement le découpage VO ET cette liste de lecture pour pas me perdre dans l’ordre de lecture des diverses parties 😉

J’ai aimé / J’ai adoré :
– retrouvé Fitz, surtout après ce qui lui est arrivé dans les tomes précédents. J’ai vraiment apprécié de le voir grandir et développer de nouvelles capacités et suivre ses aventures
– en savoir un peu plus sur l’Art et le Lignage (aka le Vif) même si j’aurais aimé en apprendre encore plus, parce que même si on en apprend un peu, ça reste flou (surtout sur le Vif)
– découvrir les fameux Anciens, même que très peu (j’en saurais surement plus quand je serai à la série qui leur est consacrée 😛 )
– voir certains personnages différents (je pense notamment à notre ami le Grêlé) et évidemment en découvrir d’autres comme Caudron ou Astérie
– que finalement la 1ère trilogie (VO) se suffise à elle même 🙂 Même si j’ai envie de replonger dans cet univers, je sais que j’ai déjà bouclé un bout (évidemment, j’en veux encore 😉 )

Je n’ai pas aimé /J’ai détesté : 
– le découpage VF, c’est limite une hérésie… j’ai été chanceuse d’avoir les 3 tomes VF sous la main parce qu’à la fin du tome 4, on n’a qu’une envie, tourner la page pour continuer la suite… Idem à la fin du tome 5. Alors oui ça coupe en fin de chapitre mais limite en plein dans une action, donc un conseil à ceux qui n’ont pas encore lu, prévoyez de suivre le découpage VO où les 3 tomes VF n’en forme qu’un ^^’

En conclusion, 
Malgré l’hérésie du découpage français, j’ai vraiment apprécié cette dernière partie de l’histoire de la jeunesse de Fitz. En effet, dans cette partie de l’histoire, il devient réellement un homme, on sent que pour lui la page de l’enfance s’est tourné définitivement.

Youhou, une de plus en moins 😉 
Faudrait que je mette à jour la page ^^’ 

Notes, tomes 5 et 6 – Boulet

Synopsis :
Boulet livre ses réflexions sous forme de billets d’humeur et conserve toujours ce solide sens de l’observation du quotidien mêlé à une imagination débordante.

Mon Avis:
C’est de nouveau avec joie que je retrouve les notes sélectionnées à lire et à regarder 🙂 (et comme d’hab, je remercie Mimil prêteur officiel de Boulet)

J’ai aimé/J’ai adoré :
– dans ses tomes, on a un peu plus de réflexion tout en restant drôle. Des réflexion sur l’entretien de son corps (huhu), l’âge, les raisons qui font qu’on est là et pas ailleurs, les aliens, l’évolution, la fin du monde… C’est vraiment sympa surtout qu’au final ça reste intelligent et pas simplement « tiens si je disais ça comme ça juste pour rire », il y a toute un cheminement et ça c’est cool ^^
– toujours pouvoir admirer les différents types de dessins. Dans le tome 5, il y avait une ou deux planches très sombres laissant juste deviner les formes d’une demoiselle, j’aime beaucoup ce genre de dessin, rien à écrire, juste à admirer ^^. J’aime aussi les planche juste crayonnée… enfin j’aime beaucoup le trait en général de Boulet 😛

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– hum rien

Je regrette :
– pareil qu’au dessus ^^

En conclusion,
Deux tomes toujours aussi bon (ya de la viande et des chats dedans :P), aussi drôle et un peu plus profonds. On en redemande!
Cependant j’ai tendance à avoir plus facile à lire les notes sur papier que sur le blog… Ce sont des choses qui arrivent 🙂

Articles Associés : Tome 1, Tomes 2, 3 et 4, La Page Blanche.

Bonne Lecture