Les Dossiers du Voile – Adrien Tomas

Synopsis :
Bienvenue dans le monde du Voile !
Lieutenant de police au sein de la Brigade de régulation des espèces méta-humaines de Paris, Tia Morcese a beaucoup de mal à faire respecter l’ordre et la sécurité… et surtout à éviter que druides, nécromanciens, loups-garous et autres espèces méta-humaines révèlent leur existence au reste du monde.
À côté de son impressionnante grande sœur, Mona pourrait presque passer pour une ado normale. Pourtant, l’apprentie sorcière est loin d’avoir les yeux dans sa poche ! Et quand elle tombe sur des informations clés qui pourraient faire avancer les affaires en cours de Tia, elle n’hésite pas une seconde à suivre ses propres pistes.
Mais le monde du Voile n’est pas sans danger…

Mon avis :
Plusieurs années après avoir lu la nouvelle Trolls, Licornes et Bolognaise de l’auteur, dans l’antho des Imaginales 2015 (rien que ça ! ), voilà enfin le roman tant attendu dans le même univers ! Même si depuis tout ce temps j’ai mis un certain temps à remettre en place tout Tia Morcese dans mes souvenirs !

Une enquête multiple et une vie chargée
Comme l’annonce le titre, il ne s’agit pas d’une mais de plusieurs enquêtes que doit mener de front l’enquêtrice Tia Morcese quasi seule et qui doit en plus gérer toute sa fratrie (soit 6 petits frères et sœurs, du jeune homme au nourrisson) suite au départ précipité de sa mère pour une mission internationale, le tout avec peu d’aide !
Toutefois, même si Tia est sur plusieurs fronts, on peut aussi suivre Mona, une des sœurs cadette de Tia, l’ado de la fratrie qui a la mauvaise place dans la famille de sorcier. Pas la première, pas la meilleure mais qui ne veut pas se faire oublier. Et j’ai beaucoup apprécié ce duo de sœurs.

Un Paris pas comme les autres
J’aime, mais oui j’aime vraiment, ce Paris du Voile qui n’est pas sans rappelé d’autres Paris imaginés par d’autres auteurices. J’ai vraiment aimé le monde du Voile avec ces guéguerres intestines et son organisation.
Ce livre est noté « fantastique » mais c’est clairement de la fantasy urbaine vu qu’on y croise en plein Paris (et que ça ne soit pas choquant pour tout le monde) vampires, trolls, djinns, lycanthropes, sorciers, dragons et même des fées.

En conclusion,
Une lecture qui passe très vite et qu’on ne voit pas passer. Une enquête trépidante et pleine d’action. Un univers riche et dont on a envie d’en découvrir plus (une suite ? une autre enquête, je suis curieuse de « Golem de Viande » 😛 ) et des petites phrases qui accrochent, soit parce que c’est une blague « pourrie », soit parce que ça touche au vif (notamment sur la fin et la situation de Mona)
En bref, une excellente lecture a glissé dans les mains de celleux qui cherchent à passer un bon moment.

Pour découvrir un extrait
Article associé : Trolls et Licornes,
D’autres avis chez : Mutinelle, Amaruel, CelineDanae

Ghost Love – Loïc Le Borgne

Synopsis :
La vie de Mathis a pris un tournant bien sombre depuis que son frère s’est tué en voiture. Oscillant entre soirées alcoolisées avec sa bande d’amis et job étudiant au journal du coin, son été s’étire dans la chaleur et la culpabilité.
Il dérive jusqu’à Éléonore, jeune femme pleine de charme et de mystères. Ses goûts, ses paroles, ses passions s’accordent à merveille à ceux du jeune homme, bien qu’elle refuse tout contact physique…
Sans cesse ramené au manoir abandonné du coin, Mathis s’embarque dans une histoire qui le dépasse, mais qui pourrait bien l’aider à panser quelques plaies
.

Mon avis :
Quoi de mieux qu’une histoire fantastique pour une lecture d’automne surtout à l’approche de Samain ! Ce livre tombait donc à pic pour lancer ma saison « fantastique » (bon en vrai, j’ai pas tant de livre que ça en stock mais pour une fois que je lis « de saison »)

Une romance impossible
Le roman part sur une romance relativement claire pour les lecteurices, mais j’ai aimé voir par où elle allait passer, quand l’annonce serait faite, comment allait réagir les concerner … Bref, j’ai été prise au jeu dans les sentiments de Mathis. D’ailleurs j’ai fortement apprécié son comportement, ses interrogations… Tellement réel

Le frisson de l’inconnu
Mathis s’est engagé dans une histoire qui le dépasse, qui pourrait le rendre fou. Et pourtant il s’accroche car il a besoin de réponse. Cette inconnu et ce qui l’entoure est intéressant. Le frisson monte en intensité au fur et à mesure jusqu’à son apothéose pour finir en beauté mais pas dans un happy end tel qu’on pourrait s’y attendre

Un soupçon de réalité
L’auteur nous le confie à la fin du livre. Il s’est appuyé sur une petite histoire dans la grande Histoire pour créer certains personnages et le « background » de l’histoire, surtout pour les lieux et cela donne une certaine « palpabilité » au roman !

En conclusion,
Ghost Love est une romance, un roman fantastique mais traité différemment de ce que j’ai déjà eu l’habitude de lire. Un roman plein de questionnements sur l’amour, la vie, la mort, l’après… mais avant tout une lecture sympathique

D’autres avis chez : Livropathe, …
Pour aller plus loin : Un article sur le livre