Les Treize Monde – Claire Ponard

Synopsis : Syleena est une petite fille malheureuse qui vit dans un village, il y a bien longtemps de cela. Rapidement, elle découvre qu’elle a été adoptée bébé et qu’elle est en fait la Princesse du Royaume des Fées. Sa mère, autrefois, s’est fait enfermer dans une Fontaine Enchantée par un méchant sorcier. Pour la libérer, Syleena, accompagnée de son amie Oozie, va devoir effectuer la Quête des Treize Mondes, dans laquelle elle va vivre des aventures plus palpitantes les unes que les autres. Dans chaque Monde, elle rencontrera des personnages qui deviendront ses amis ou ses ennemis. Chaque Monde est différent, et elle devra tous les traverser pour trouver le sortilège qui libérera sa mère de la Fontaine.

Mon avis:
Attirée par la couverture, j’ai un peu craqué sur ce livre. De plus la 4è de couv’ me laissait entrevoir une histoire assez classique, un peu en forme de conte, alors voilà pourquoi j’ai tenté l’aventure avec Syleena.

J’ai aimé / J’ai adoré :
– la couverture! d’habitude, je ne suis pas trop fan des photo-travaux mais là j’ai carrément flashé sur la couv trop jolie! que ça doit sur le petite fée ou le poisson mécanique ^^
– l’aspect conte de fée de l’histoire. Commencer le livre en lisant « Il était une fois » m’a fait régressé un peu 😛
– les chapitres courts divisés en petites parties… comme des nouvelles.
– croiser des Ewoks (oui oui les mêmes que dans Star Wars, les trucs tout « choupi » là!) j’ai été étonnée et amusée de les rencontrer 😛

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– l’écriture au présent, ça commence par « il était une fois » et puis boom on passe au présent… ça m’a vraiment fait bizarre, j’ai eu un mal fou à m’y faire. Au début, je ne trouvais ce qui me gênait dans ma lecture jusqu’à ce que je comprenne que c’était ça. Bizarrement ça ne me parait pas naturel. Certes le livre est a destination des jeunes lecteurs mais quand même ils sont pas bête au point de devoir leur faire tout au présent…
– que ça soit trop simple… La petite Syleena doit traverser les différents mondes et y vivre des épreuves… épreuves que j’ai trouvées un peu simpliste. Tout comme les liens d’amitié : elle rencontre quelqu’un et hop elle devient son ami… elle ne fait presque jamais de mauvaise rencontre. Dans la vraie vie c’est pas comme ça… et même si c’est un roman, c’est trop facile!

Je regrette :
– l’idée de départ était certes classique mais il y avait matière, idem pour les mondes et la résolution des problèmes. Comme j’ai dit précédemment ce livre est clairement à destination des plus jeunes lecteurs (genre vers 7-9 ans) mais tout est trop simple alors que quelques embuches plus développées permettrait de faire travailler un peu l’imaginaire, de chercher un peu à résoudre le problème… Là une fois le problème exposé et la réponse donnée dans la foulée, il n’y a plus besoin de réfléchir, c’est vraiment dommage!
En conclusion,
Une histoire simpliste, même pour les plus jeunes où la réflexion commence à se montrer dans les dernières pages via quelques énigmes (classique mais bon :P) et un peu trop classique avec un Happy End qu’on sent arriver dès le début de la quête. Vraiment dommage pour ce livre qui aurait pu être plus intéressant.
Enfin, mon propos est tout de même à nuancer vu que je ne suis pas trop dans la tranche d’âge du public visé 😛 peut-être que des petites fille trouverait ce livre génial 😉

Bonne Lecture

Publicités
Poster un commentaire

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :