Delirium, tome 3 : Requiem – Lauren Oliver

Synopsis : 
Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

Mon avis : 
Pour bien commencer l’année, je me suis dit que j’allais continuer dans ma lancée 2017 à savoir, continuer à lire plein de série et si possible en terminer. Ma lecture du tome 2 était encore récente et donc c’était le moment de se lancer pour continuer et terminer 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– retrouvé la Nature même si elle est de plus en plus hostile où Lena et Julian se retrouve après leurs aventures précédentes. On retrouve aussi d’autres personnes, comme Raven ou Tack et d’autres encore qu’on ne pensait plus revoir et on en découvre d’autres un peu plus.
– retrouvé aussi Hana qui a été « guérie » (on peut toutefois, tout au long de ce tome se demander si ça a vraiment fonctionné). Hana a été appariée, elle va donc se marier. On suit donc ce moment avec elle et on revit aussi de petits moments, des souvenirs (sont-ils normaux ? ). Grâce à cette partie du texte, on redécouvre Portland et ce qu’elle est devenue après le départ de Lena.
– la réflexion en toile de fond, sur les choix, ceux qu’on fait, qu’on a fait et qu’on va faire. Ces choix qui régissent nos vies et qui sont importants
– l’action. Ça bouge énormément dans ce tome, il y a beaucoup d’actions, aussi bien du côté de Lena que du côté de Hana

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 
– la fin. Bon certes je m’attendais un peu à ça, mais je suis un peu déçue de ne pas avoir eu un « petit » épilogue, un « quelques années après » pour avoir un aperçu de ce qu’est devenu la nouvelle communauté

En conclusion, 
Un tome plus riche en émotions et en actions, le rythme s’accélère dans ce dernier tome, même si la fin est plus ou moins attendue, elle n’est pas simple à obtenir. Les relations entre les personnages se précisent et des liens se nouent et se dénouent voire se renouent

Articles associés : Tome 1, tome 2
D’autres avis chez : Mypianocanta, …

Publicités

Le Livre de l’Énigme – « Annexes » : Fragments de l’Âge Ancien – Nathalie Dau

Synopsis : 
Le temps s’abreuve à de nombreuses sources.
Ton présent, Ceredawn, fut préparé de longue date, que nous l’ayons souhaité ou non.
Tu dis que tu veux comprendre ? Alors écoute, mon garçon. Écoute, ressens, apprends… et souviens-toi de tout ce qui fut avant toi.
Rassembler nos fragments te donnera plus claire image de l’avenir que tu es destiné à bâtir.
Cosmogonie, Éradication, dragons, lune bleue, maîtres-chats… et l’origine d’un dorsal, d’une statue aux bras brisés, d’une amitié nourrie de fascination et plus puissante que la mort. Dans ce recueil, Nathalie Dau lève le voile, par petites touches, sur les événements situés en amont de son cycle « Le Livre de l’Énigme ». Et prolonge l’enchantement.

Mon avis : 
J’ai craqué, oui j’avoue, j’ai cédé à l’appel des sirènes pour acheter mon 2è livre de l’année (le 1er étant… Port d’âmes de Lionel Davoust en poche [en plus j’aime beaucoup plus la couverture poche 😛 mais lui il dort encore dans la PAL] ) et j’ai acheté ce minuscule tome relié à la saga du Livre de l’Énigme !

Cosmogonie 
Cette nouvelle je vais finir par la connaitre par cœur puisque c’est au moins la 3è fois que je la lis. La 1ère fois dans La Somme des Rêves, puis dans les annexes numériques de Source des Tempêtes et enfin là. J’aime toujours autant son histoire tout en « poésie », celle de la création de Kepheda, de la création de certains êtres vivants de la création du monde de l’Énigme.

Berceau d’écailles
J’ai énormément apprécié cette nouvelle. En effet, on y apprend la naissance des Dragons, êtres très peu nombreux dans le livre de l’Énigme mais le peu qui est présent m’a intrigué. On en avait appris un peu sur eux dans Source des Tempêtes mais sans toucher à leur création et là, la faim de savoir a été rassasiée. On en apprend aussi un peu plus sur la vie des Peuples du Prilecte et on découvre le personnage de Namuh, oui celui de la fameuse énigme et j’étais aussi curieuse de rencontrer ce jeune homme.

L’Énigme de Namuh
L’Énigme de Namuh a été cité une fois entière (si ma mémoire est bonne) dans Source des Tempêtes et ensuite on retrouve régulièrement des petits bout cités dans les 2 tomes. J’ai donc beaucoup apprécié pouvoir la lire et la relire, reconnaître ce qui sera et ce qui est passé (enfin sera passé au moment de Source des Tempêtes)

L’Épée sorcière
Cette nouvelle nous conte comment le mage bleu Soren Edgam a vaincu Voëre (Nathalie, si tu passes par là, comment on prononce ce nom ? il me pose soucis ^^’ ). On s’attend à quelque chose d’épique à souhait et au final… au final c’est plus que ça 🙂

Ton visage et mon cœur
Une nouvelle que je connais pour l’avoir lue au moins 3 ou 4 fois. Je me suis demandée si elle n’avait pas été légèrement modifiée ou si c’est mon souvenir qui était erroné. Je me souvenais de l’essence de la nouvelle mais pas des détails, j’ai donc pu la relire encore une fois et la redécouvrir encore une fois avec plaisir, même si la nouvelle n’est pas des plus réjouissantes ^^’

Vicier l’azur
Une très longue nouvelle, en plusieurs partie. Au début j’ai cru à une nouvelle sur les bébés (ou plutôt leur absence) et une mage bleue en particulier avec une succession d’épisode malheureux mais non il s’agit d’une histoire bien plus complexe sur le début de l’éradication des Mages Bleus

Le Cantique de Kernann
Un cantique dont on voit passer de nombreuses fois des extraits et qui se trouve ici complet 🙂

Shéradye
Une nouvelle sur la lune bleue, ses effets mais aussi ce qu’on peut ressentir lors du départ d’un enfant puis de sa perte.
Dès le début, l’histoire me semblait peu heureuse, la chute m’a convaincu de mon pressentiment… L’amour d’une mère pour son enfant, ce qu’elle renie, ce qu’elle cache…

Un éveil
Une nouvelle qui nous amène dans la jeunesse d’Ardégyl, qui nous permet de comprendre un petit bout de l’histoire de Cerdric. Une nouvelle qui m’a beaucoup plus car elle permet d’assembler certaines pièces du grand puzzle du Livre de l’Énigme.

La Mémoire du Dorsal
J’avais une nouvelle fois, déjà lu cette nouvelle mais sans me souvenir d’où… (un passage dans un des 2 tomes, dans des annexes… ?) Et comme toujours même si je l’avais déjà lu, que j’en connaissais la fin, j’ai apprécié relire cette histoire. Une histoire de vengeance et de résignation.

En conclusion, 
Un très court recueil que j’aurais pu engloutir en quelques heures mais que j’ai fait trainé au maximum afin d’en savourer chaque nouvelle inédite ou pas tellement l’écriture de Nathalie Dau me plait et que son œuvre sur les Mages Bleus me fait voyager. Un vrai plaisir de lecture pour terminer cette fin d’année 2017 !

Articles associés : Le Livre de l’Énigme, tome 1, tome 2

 D’autres avis chez : Xapur,

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles