Testament, tome 1 : L’Héritière – Jeanne-A Debats

Synopsis : 
Je m’appelle Agnès Cleyre et je suis orpheline. De ma mère sorcière, j’ai hérité du don de voir les fantômes. Plutôt une malédiction qui m’a obligée à vivre recluse, à l’abri de la violence des sentiments des morts. Mais depuis le jour où mon oncle notaire m’a prise sous son aile, ma vie a changé. Contrairement aux apparences, le quotidien de l’étude qu’il dirige n’est pas de tout repos : vampires, loups-garous, sirènes… À croire que tout l’AlterMonde a une succession à gérer ! Moi qui voulais de l’action, je ne suis pas déçue… Et le beau Navarre n’y est peut-être pas étranger.

Mon avis : 
Après plusieurs courtes lectures, j’ai eu envie de tester une plus longue lecture 🙂 J’ai donc regardé dans les livres qui dorment depuis un peu trop longtemps dans ma PAL. Je crois que c’est la dernière phrase du synopsis qui m’a vite convaincue 😉

J’ai aimé / J’ai adoré :
– découvrir un monde alternatif dans un Paris presque actuel, (un futur pas si lointain puisque c’est en 2029) 😉 . Très souvent les romans d’Urban Fantasy / Bit Lit (merde c’est même pas un gros mot ici ! ) se passe aux USA voire en Grande Bretagne. Même si je ne connais pas bien Paris, j’ai vraiment apprécié découvrir un roman dans cette ville. De plus, on voit que l’autrice connait bien les lieux vu comme ils sont décrits avec précision (notamment le Père Lachaise ! )
– j’ai été plus que ravie de recroiser ce bon vieux Navarre. Il est loin d’être le personnage principal mais ses interventions ou les moments où il est mentionné sont toujours aussi croustillants !
– Découvrir Agnès, sa magie, ses soucis, sa vie pas très palpitante (avant l’arrivée de son oncle Gerraut) et sa nouvelle vie, ses nouvelles connaissances…
– que ça se lise tellement viiiiite ! l’écriture de l’autrice est fluide et l’histoire est tellement palpitante.
– La préface et la postface qui sont plus qu’instructif quand à la « mode » Bit Lit mais aussi sur l’histoire des personnages que nous avons suivi tout au long de se roman.

Je n’ai pas aimé / j’ai détesté :

Je regrette :
– je ne suis pas super fan de la couverture un poil trop sombre (allumez la lumière brodel 😉 ). La couverture Petit format me parle plus 😉

En conclusion,
Un roman prenant mêlant humour, enquête et AlterMonde et une (très) légère odeur de guimauve qui prend au nez arrosé de bourbon 😉 Un univers futuriste (mais pas trop), un point de vue à la première personne qui permet de vivre intensément ce que vit Agnès (rah les sentiments et toutes ces choses qui vous chatouillent dans le ventre). En bref, il faut le lire 🙂

Article associé : Métaphysique du Vampire
D’autres avis chez : Xapur, Jae_Lou, MarieJuliet, BlackWolf, Dup, …

Publicités

Bleu puzzle – Nathalie Dau

Synopsis : « Autant de pièces du puzzle de mon âme, qui m’aidera à me recomposer ? »
La réédition d’un roman rare de Nathalie Dau.
Préface par Ayerdhal

Mon avis :
Je connais ce roman depuis que je connais les écrits de Nathalie Dau. Toutefois, comme il est noté dans le synopsis, il est rare. Donc je n’avais jamais eu l’occasion de mettre la main dessus. Quand j’ai vu la réédition des Moutons, le prix et la présence de Nathalie Dau aux Imaginales et le fait que j’y allais aussi, c’était l’occasion parfaite pour me le procurer, surtout qu’en plus le nombre d’exemplaire est restreint à 500 pièces papier ! Il me le fallait !

J’ai grandement apprécié cette courte lecture.

On commence par la préface d’un grand Monsieur. Cette préface m’a émue car je pense qu’il a su trouver les mots sur les maux.

La novella (je n’arrive pas à appeler ça un roman, puisque l’histoire ne fait que 87p petit format 😉 ) est certes courte mais dense. En effet, ce livre porte très bien son nom, un puzzle. Divisé en 3 parties comme lorsque l’on se prépare à faire un puzzle : les pièces mélangées, le contour et enfin le final est parfait. Effectivement, on part de plusieurs vécus, plusieurs personnes en vrac, sans trop de lien pour ensuite les relier et arrivé au tableau final.

Connaissant déjà une partie de l’univers du Bleu de Nathalie Dau, je m’étais doutée retrouvé un personnage que je connaissais déjà et que j’apprécie énormément malgré tous ses tourments. (bon la dédicace joue aussi un peu, je n’ai pas été spoilé mais ça a fait travaillé mes méninges)

En conclusion, 
Un joli puzzle bleu, avec la puissance de l’écriture de Nathalie Dau, dans son univers ou plutôt une part alternative de cet univers. Une part d’un destin d’un personnage dont j’attends (patiemment) de connaitre toute les facettes

 

Avis associés : Le livre de l’énigme, tome 1, tome 1 bis, tome 2, Fragments de l’Âge Ancien,

 

Psssst, une 3è chronique pour le challenge S4F3 😉