L’Assassin Royal, tome 3 : La Nef du Crépuscule – Robin Hobb

Synopsis :
Ravagé, pillé, le royaume des Six-Duchés plie sous le joug de l’envahisseur. Les navires de guerre ne parviennent plus à tenir les Pirates Rouges en respect. Dans le pays, les dissensions éclatent entre les duchés côtiers, qui doivent supporter les incessantes attaques de l’ennemi, et les duchés intérieurs qui se désintéressent de leur sort. La cour elle-même, où le vieux souverain est manipulé par Royal, n’est plus qu’un théâtre d’intrigues où règnent en maîtres le soupçon, la traîtrise et le mensonge. Aussi le prince Vérité décide-t-il d’entreprendre une quête insensée : aller trouver les anciens, par-delà les montagnes, pour leur rappeler leur serment de venir en aide au royaume dans ses heures les plus sombres…

Mon avis :
Comme le tome 2 est tronqué, je me suis « jetée » sur le tome 3 présent dans ma PAL (j’ai donc éclusé tout ce que j’avais de Robin Hobb dans ma PAL 😮 )
Et j’ai bien fait puisque j’ai continué d’apprécier ce tome qui n’est que la continuité du précédent 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré :
– continuer de croiser le Fou qui est bien plus « profond » que ces facéties ne le laisse croire
– découvrir une autre facette du Vif, même si celle-ci m’a tiré les larmes aux yeux, j’espère pouvoir revoir Œil-de-Nuit dans les prochains tomes
– de voir avancer les diverses « quêtes » entreprises et voir leurs évolutions

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :
– le titre de ce tome… J’ai du cherché la signification du mot « nef » (qui pour moi n’avait qu’un rapport au bâtiment religieux donc qui me posait problème pour comprendre pourquoi il y avait une église dans le titre ^^’ )
– l’attitude de Royal, mais bon c’est une sal***erie donc forcément, il ne pouvait réagir autrement…

Je regrette :

En conclusion,
Un tome qui fait avancer l’histoire et qui nous promet un prochain tome bien différent de l’ambiance de ce début d’histoire, on sent que la quête des Anciens est enfin complètement lancée !

Articles associés : tome 1, tome 2

Le dernier apprenti sorcier, tome 3 : Murmures souterrains – Ben Aaronovitch

Synopsis : 
Un cadavre abandonné dans les entrailles de la station Baker Street, voilà tout ce qu’il reste de James Gallagher, jeune Américain étudiant à Londres. Sa riche famille est bien décidée à aller jusqu’au fond des choses pour comprendre les circonstances du drame.
Le problème, c’est que le fond des choses est situé bien plus profond que quiconque ne pourrait l’imaginer. Quiconque, sauf l’inspecteur Thomas Nightingale, officiellement le dernier sorcier de Londres, et son apprenti, Peter Grant.
C’est à ce dernier qu’échoit la mission d’arpenter les couloirs hantés du plus vieux et désormais du plus mortel réseau métropolitain du monde. Mais au moins ne sera-t-il pas seul. Le FBI lui a envoyé un agent de choc : jeune, ambitieuse, belle à se damner… Comme quoi, la vie réserve parfois quelques bonnes surprises !

Mon avis :
Moins d’un an que j’ai lu le tome précédent et l’appel de ce tome-ci se faisait un peu plus pressant ! En effet, j’ai beaucoup apprécié les 2 premier tome, mais laissé trop de temps entre leur lecture. J’ai donc voulu continuer l’aventure avant que les dernières « vestigia » du tomes précédents ne s’effacent de ma mémoire !

J’ai aimé / J’ai adoré :
– retrouver Peter Grant et son humour lors d’une nouvelle enquête mais aussi de continuer à le suivre dans son apprentissage long et parfois douloureux de la magie.
– plonger dans une nouvelle aventure, plus accessible, que le tome précédent. (J’ai d’ailleurs remarqué à la lecture de divers avis que le tome 2 est moins apprécié à cause de sa spécificité sur le Jazz…). En effet, ce tome-ci se passe en souterrain et plus particulièrement dans le métro londonien dont on peut apprécier les divers pans historiques grâce au connaissance de notre apprenti sorcier mais c’est aussi un point plus commun et facilement appréhendable par le commun des lecteurs 🙂
– suivre le fil rouge du Mage Sans Visage intégré dans le tome précédent sans qu’il ne soit pour autant le fil conducteur principal de ce tome.
– le potentiel second fil rouge avec la jeune Abigail qui peut être sympathique à suivre 🙂
– les petites références geek glissés dans le texte (Dr Who, Seigneur des Anneaux…)

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté

Je regrette :
Comme dans les tomes précédents, je suis toujours un peu perdue dans la ville de Londres et l’absence de cartes et parfois un peu gênant même si je commence à m’y retrouver un peu

En conclusion, 
Un tome qui m’a paru un poil moins « fort » que le premier mais plus intéressant que le second.
Le fil rouge de l’histoire est enfin installé et on continue tranquillement de découvrir la magie et le monde magique (petit peuple…)

D’autres avis chez : BlackWolf, Herbefol, Dup, …
Articles associés : Tome 1, Tome 2

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles