Delirium, tome 3 : Requiem – Lauren Oliver

Synopsis : 
Après avoir sauvé Julian d’une condamnation à mort, Lena et ses amis regagnent la Nature. Mais celle-ci n’est plus un lieu sûr, des rebellions ont éclaté partout dans le pays et les Régulateurs sont postés à la frontière, à l’affût de toute transgression. Le gouvernement ne peut plus nier l’existence des Invalides et la menace qu’ils représentent. Tandis que Lena mène la Résistance prenant chaque fois plus de risques, sa meilleure amie Hana vit une vie sans amour au bras du jeune maire de Portland… Leurs récits se déroulent en parallèle, leurs voix alternent : quand les deux amies se retrouveront-elles ?

Mon avis : 
Pour bien commencer l’année, je me suis dit que j’allais continuer dans ma lancée 2017 à savoir, continuer à lire plein de série et si possible en terminer. Ma lecture du tome 2 était encore récente et donc c’était le moment de se lancer pour continuer et terminer 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– retrouvé la Nature même si elle est de plus en plus hostile où Lena et Julian se retrouve après leurs aventures précédentes. On retrouve aussi d’autres personnes, comme Raven ou Tack et d’autres encore qu’on ne pensait plus revoir et on en découvre d’autres un peu plus.
– retrouvé aussi Hana qui a été « guérie » (on peut toutefois, tout au long de ce tome se demander si ça a vraiment fonctionné). Hana a été appariée, elle va donc se marier. On suit donc ce moment avec elle et on revit aussi de petits moments, des souvenirs (sont-ils normaux ? ). Grâce à cette partie du texte, on redécouvre Portland et ce qu’elle est devenue après le départ de Lena.
– la réflexion en toile de fond, sur les choix, ceux qu’on fait, qu’on a fait et qu’on va faire. Ces choix qui régissent nos vies et qui sont importants
– l’action. Ça bouge énormément dans ce tome, il y a beaucoup d’actions, aussi bien du côté de Lena que du côté de Hana

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté : 

Je regrette : 
– la fin. Bon certes je m’attendais un peu à ça, mais je suis un peu déçue de ne pas avoir eu un « petit » épilogue, un « quelques années après » pour avoir un aperçu de ce qu’est devenu la nouvelle communauté

En conclusion, 
Un tome plus riche en émotions et en actions, le rythme s’accélère dans ce dernier tome, même si la fin est plus ou moins attendue, elle n’est pas simple à obtenir. Les relations entre les personnages se précisent et des liens se nouent et se dénouent voire se renouent

Articles associés : Tome 1, tome 2
D’autres avis chez : Mypianocanta, …

Publicités

Delirium, tome 2 : Pandemonium – Lauren Oliver

Synopsis : 
Lena vit dans un monde où le gouvernement impose aux jeunes de 18 ans une opération pour les immuniser contre l’amour. A la veille de son opération, Lena découvre ce sentiment interdit avec Alex et ensemble ils décident de s’enfuir. Mais seule Lena y parvient. Après s’être échappée de Portland dans le Maine, Lena rejoint une communauté d’Invalides – les résistants au système – réfugiée dans la Nature. Là-bas, elle se transforme en guerrière de la résistance. Un futur sans Alex semble d’abord inimaginable, mais Lena va de l’avant. Elle combat pour lui et pour un monde où l’amour ne serait plus considéré comme une maladie. Entraînée dans un mélange explosif de révolution et de contre-insurrection, Lena doit lutter pour survivre et croire encore que l’amour est possible, et plus encore : souhaitable…

Mon avis :
En cherchant une nouvelle lecture a entamé, j’ai fait le tour de ma liseuse et… je me suis dit que ça pourrait être bien sympa de continuer une série entamée et… pas continué… J’ai donc ouvert ce livre et j’ai commencé à lire quelques pages alors que j’étais fatiguée ! Mais j’ai continué et Merle ! il était déjà tard j’ai du mettre mon livre de côté pour dormir… Mais j’ai continué rapidement les soirs suivants 🙂

J’ai aimé / J’ai adoré : 
– les passages « avant » / « maintenant ». Même si certains passages sont de tailles inégales. Toutefois à un moment, les avant et maintenant finissent par se rejoindre et ne forment plus que le maintenant. J’ai vraiment apprécié les passages dans la Nature même si celle-ci est très dure. Ces passages marquent vraiment la différence entre les « deux mondes »
– le cheminement de Lena entre sa vie d’avant et sa vie d’après la Nature
– ce tout petit moment de ouf à la toute fin de ce tome. Alors qu’on pense que Lena a enfin réussi à passer à autre chose… revoilà le passé (bon ça va clairement puer dans le 3è tome, je vais surement bouder là dessus mais je reste curieuse…[Merle ! deviendrais-je fleur bleue ? ])

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette :
– que le deuil de Lena soit aussi « long » parce que personne ne l’y accompagne. Le monde dans lequel elle vit n’est pas des plus sympas mais quand même un peu de soutient n’aurait pas été de refus

En conclusion, 
Un second tome intéressant qui me donne envie d’en savoir plus et donc de lire le 3è tome.

Article associé : Tome 1

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles