Ma vie avec un scientifique : La fertilité – India Desjardin & Bach

Synopsis : 
Elle est émotive, il est pragmatique. Ensemble, ils forment un couple amoureux et complice. Mais leur bonheur est mis à l’épreuve le jour où ils entreprennent une nouvelle étape de leur vie à deux: celle de fonder une famille. Après plusieurs essais infructueux, ils se tournent vers les traitements de fertilité. Teintées par leurs perceptions très différentes des choses, leurs péripéties nous offrent un coup d’oeil plein de sensibilité et d’humour sur un sujet délicat, trop souvent tabou.

Mon avis : 
Voilà un livre qui sort de ce que je lis d’habitude. Je ne suis pas du tout confronté au soucis de fertilité mais j’en entends beaucoup parler à notre époque (PMA, FIV… sont devenus des mots « courants » sur certains blogs parentaux que je suis de plus ou moins loin). J’imagine la difficulté d’un tel parcours quand on a un désir d’enfant très fort et cette BD m’a interpellé. De plus, je connais déjà l’autrice India Desjardin par sa BD La célibataire.

J’ai apprécié / J’ai aimé :
– que le sujet difficile soit traité avec relativement de légèreté que ce soit au niveau du discours ou du dessin qui est très épuré pour ne se concentrer que sur ce qui se passe
– qu’elle montre malgré tout la réalité avec les difficultés (se perdre de vue, essayer de lâcher prise/ ne penser qu’à ça…) et les « pics » que peuvent recevoir un couple en désir d’enfants qui font tout et qui ne fonctionne pas (les gens qui demandent « alors c’est pour quand », la famille qui dit « pourtant chez nous ça marche toujours »…) Ces petites phrases qui font mal par là où elles passent
– les tempéraments différents dans le couple : Monsieur qui s’appuie sur la science et son pragmatisme, Madame sur ce qu’elle lit, ses émotions, ses ressentis. Ce mélange donne parfois des situations drôles vu de l’extérieur et des pics de la part de Madame sur ce qu’elle subit et que Monsieur ne peut pas comprendre (cf l’épisode des tomates 😉 )
– les 2-3 petites références glissées par-ci par là, (j’ai personnellement reconnu une petite affichette mentionnant le Pharmachien 😉 )

Je n’ai pas aimé / J’ai détesté :

Je regrette :
– qu’on ne nous parle pas un peu plus des divers examens que peu subir une femme (oui on regarde d’abord si tout va bien chez madame avant de s’intéresser à monsieur alors que faire les 2 en même temps serait plus logique)

En conclusion, 
Une BD sympathique et simple sur un sujet pas si simple. L’idée est bonne pour faire passer à ceux qui ne connaissent pas vraiment ce que c’est et … j’espère sincèrement une suite des aventures de ce joli petit couple

Résultat de recherche d'images pour "Ma vie avec un scientifique : La fertilité michel lafon"

Publicités
Poster un commentaire

4 Commentaires

  1. Shaya

     /  24 septembre 2018

    Ça a l’air sympathique ! Pour les examens, je me demande si ça n’est pas parce que les problèmes d’infertilité proviennent plus souvent de la femme en fait…

    J'aime

    Réponse
    • bah j’avoue que j’en sais rien (n’y étant pas confronté) mais j’ai souvent entendu parlé de spermatozoïdes « fénéants » donc bon ^^’

      si jamais ça t’intéresse je ne compte pas le garder je pourrai te l’envoyer et tu en feras ce que tu souhaites après 🙂

      J'aime

      Réponse
  2. Lelf

     /  24 septembre 2018

    Bouquin intéressant, notamment pour le double regard assez différent.
    Et ça me parle bien ce que tu soulignes sur le fait qu’on regarde madame d’abord. Quand tu y penses, rien que les vitamines avant grossesse et tous les conseils y’en a que pour madame a priori ; alors que les poissons de monsieur sont aussi plus efficaces si le statut nutritionnel de l’homme est bon (notamment vitamine D pour la testostérone, mais aussi B9 ou zinc pour ne parler que d’eux). Alors pourquoi ça retombe encore uniquement sur la meuf (même si j’ai bien conscience que vu qu’elle va porter le foetus ça reste plus important, pour la santé de ce dernier, mais d’ici à ne pas aborder du tout le gugusse il y a une marge) ?
    Sinon je trouve ça flippant les parcours de fertilité. C’est déjà pas fun d’être une meuf au quotidien et d’enfanter de base, mais quand il faut faire des tas d’examens en plus sans compter l’attente et le reste… brrrr, ils ont bien du courage et d’espoir les gens qui se lancent là dedans.

    J'aime

    Réponse
    • Voilà c’est absolument ça !
      Bon la BD reste assez superficielle mais c’est intéressant pour les gens qui ne connaissent pas ce parcours et franchement j’ai compris ce que Madame pouvait ressentir de mois en mois et de se raccrocher à tout et n’importe quoi (même l’astrologie 😛 )

      bon je vais spoiler hein ^^
      ya une planche où Madame dit à Monsieur de manger des tomates ça aide, elle a lu ça quelque part sans source précise. Lui il en rigole, c’est pas sérieux et là elle lui balance que c’est elle qui subit tout donc il peut bien manger quelques tomates ça peut pas lui faire de mal.
      Et (gros gros spoil) ça marche assez facilement pour ce joli couple (même s’il y a eu des échecs et des « ah bah non pas ce mois-ci vous êtes arrivés trop tard » )

      J'aime

      Réponse

Déposez un flocon

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur la façon dont les données de vos commentaires sont traitées.

  • Au Cœur de la Neige

    484 p

  • Challenge en cours !

    Lien direct vers les articles des organisateurs

  • Dans la Bulle

  • Dernières Neiges

  • Neiges éternelles

%d blogueurs aiment cette page :